La cause des changements diffus dans le foie, des signes d'échographie de la pathologie

Selon les résultats de l'échographie, la structure du foie est normalement homogène, légèrement échogène. L'échogénicité accrue a des vaisseaux et des conduits. Mais parfois, le parenchyme d'organe subit des modifications, qui deviennent visibles à l'échographie, des modifications diffuses du foie apparaissent. Cela peut être soit le signe d'une maladie indépendante, soit un symptôme de dommages à d'autres organes. Ce n'est pas une maladie indépendante.

Épidémiologie

La prévalence de ce symptôme est élevée, il accompagne toute maladie du foie d'un adulte ou d'un enfant, et peut également accompagner une maladie pancréatique, des maladies systémiques.

Étiologie

De tels facteurs peuvent provoquer des changements dans la morphologie des tissus:

  • la malnutrition, la prédominance des aliments gras, frits et glucides dans l'alimentation;
  • les maladies hépatiques infectieuses causées par les virus de l'hépatite;
  • dommages toxiques à l'alcool, aux drogues, aux poisons hépatotropes;
  • troubles métaboliques, obésité, diabète sucré, maladie thyroïdienne;
  • maladies parasitaires;
  • kystes et tumeurs;
  • changements cirrhotiques.

Chacune de ces conditions s'accompagne d'un changement dans la structure de l'organe, éventuellement en combinaison avec une hépatomégalie. Pour clarifier les causes des changements diffus, des études supplémentaires basées sur les plaintes des patients et les manifestations cliniques de la maladie sont nécessaires. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible de prescrire un traitement étiologique.

Pathogénèse

Les dommages aux cellules hépatiques peuvent être causés par une exposition directe à des facteurs pathologiques ou être médiés par le système immunitaire. Dans la pathogenèse de la maladie du foie, un certain nombre d'étapes régulières passent - hépatose (dommages sans inflammation), hépatite (fixation de l'inflammation), cirrhose (remplacement par du tissu fibreux).

Les modifications diffuses sont souvent associées à des dommages à d'autres organes et se manifestent par des syndromes - hépatorénal, heptolienal. Tous sont accompagnés d'une altération de la fonction hépatique..

Un changement dans la structure des organites des hépatocytes entraîne une perturbation de la cellule et de l'organe dans son ensemble. Les mitochondries sont responsables de la synthèse des acides gras, des phospholipides, des graisses neutres, de la neutralisation de l'éthanol, leurs dommages inhibent ces processus. La violation du fonctionnement des ribosomes et du réticulum endoplasmique entraîne une diminution de la synthèse des protéines, des enzymes. En conséquence, des fragments de protéines et d'acides aminés sont inclus dans les chaînes de réaction pendant le métabolisme d'autres substances - les graisses, les glucides et les transformations qui ne sont pas caractéristiques d'un organe sain sont déclenchés.

Le trouble de désintoxication, la glycolyse, la gluconéogenèse, la synthèse du cholestérol et des acides biliaires et, par conséquent, la formation et l'excrétion de bile, entraînent l'accumulation de produits métaboliques pathologiques, un œdème tissulaire. La migration vers la zone de lésions leucocytaires améliore la réponse immunitaire et provoque des dommages encore plus importants. À l'échographie, cela se traduit par des changements diffus dans le foie. Ils peuvent être situés dans un seul foyer et peuvent affecter le parenchyme de l'ensemble de l'organe.

Symptômes

La manifestation de signes cliniques d'un changement dans la morphologie du tissu hépatique peut être absente pendant longtemps. Le foie n'a pas de récepteurs de la douleur, donc la douleur n'apparaît que lorsque la capsule est impliquée dans le processus (son extension ou germination par une tumeur), les voies biliaires ou la vessie.

L'insuffisance hépatique provoque une manifestation de la maladie. Le début peut être accompagné d'une faiblesse et d'un malaise général, d'une diminution des performances. Plus tard, des symptômes dyspeptiques - nausées, vomissements périodiques, jointure. Préoccupé par l'amertume en bouche et le bronzage de la langue. Des troubles digestifs apparaissent - flatulences et ballonnements, diarrhée. Lorsque l'absorption des graisses est arrêtée, les matières fécales deviennent un éclat huileux.

Le foie a de grandes capacités compensatoires. Pendant longtemps, une violation de certaines fonctions peut ne se manifester d'aucune façon. Au fil du temps, l'inhibition de la synthèse des protéines affectera l'immunité - une tendance à la fréquence des maladies infectieuses apparaîtra. Si la carence en protéines est significativement prononcée, une tendance à l'oedème apparaît, une ascite.

Les changements affectent la sphère hormonale - le métabolisme des hormones sexuelles, des hormones thyroïdiennes et des hormones surrénales est lié au foie. Cela se traduit par des violations dans le domaine sexuel. Chez les femmes, le cycle menstruel s'égare, l'infertilité peut se développer. Chez les hommes, la puissance souffre, la libido diminue.

Une pathologie hépatique de longue date se transforme en cirrhose. Ses manifestations affectent tout le corps. La digestion entraîne un syndrome de malabsorption, après un certain temps, le manque de nutriments et de vitamines devient visible - une déplétion sévère se développe. La condition est compliquée par une hypertrophie ascitique de l'abdomen, le développement d'une hypertension portale, la possibilité de saignements gastro-intestinaux, d'encéphalopathie hépatique et de coma.

La gravité de ces symptômes est déterminée par la cause et le stade de la maladie.

Formes

Des changements diffus accompagnent la plupart des pathologies. Sur la base des données de l'échographie, deux catégories peuvent être distinguées:

  • stéatose constitutionnelle ou diabétique;
  • hépatite aiguë ou chronique;
  • cirrhose initiale ou congestive;
  • métastases tumorales;
  • maladies systémiques.
  • microabcès;
  • hépatite toxique;
  • cirrhose;
  • sarcoïdose;
  • métastases à la suite d'une chimiothérapie.

Des changements diffus apparaissent souvent en raison de la dégénérescence graisseuse du foie. Il s'agit de sa réaction pathologique aux effets de divers facteurs dommageables. Les échosignaux de la stéatose sont divisés en groupes:

  • infiltration diffuse - tout le tissu parenchymateux est affecté, les zones inchangées sont absentes ou insignifiantes dans le système porte;
  • infiltration locale - les zones pathologiques sont définies sous la forme de grands champs, entre lesquels se trouvent des lacunes de tissu inchangé;
  • infiltration focale - les petits foyers sont affectés, plus souvent dans les parties centrales ou le lobe gauche.

Diagnostique

Des modifications diffuses du foie sont un signe échographique du développement d'une pathologie. Peut être accompagné de symptômes supplémentaires identifiés dans cette étude..

Une infiltration diffuse et locale entraîne une augmentation de la taille du foie. Ses contours restent plats, mais un bord arrondi peut apparaître. La conductivité acoustique est réduite car le tissu est saturé de graisses, capables d'absorber et de diffuser les ultrasons. Par conséquent, les couches profondes du corps sont mal visualisées..

Mais l'échogénicité peut également augmenter - diffuse ou focale, sous la forme de lieux uniques avec une conductivité acoustique accrue. Avec seulement une infiltration graisseuse sans fixation d'autres processus, la structure est toujours homogène, le schéma vasculaire est lissé. La veine porte reste dans le même état. Le trempage local des graisses peut avoir les mêmes signes d'échographie que le cancer primaire, en particulier l'infiltration diffuse ou les métastases des tumeurs d'autres systèmes.

Si des processus volumétriques se développent, la manifestation de la forme des vaisseaux et de la structure des lobules hépatiques ne subit pas de changements. L'infiltration focale ne donne pas de changements structurels, augmente la taille, les contours du bord, l'échogénicité de l'organe dans son ensemble.

Un diagnostic supplémentaire consiste à établir la cause de la maladie sous-jacente. Un test sanguin biochimique est obligatoire pour déterminer le niveau de lésions hépatiques, la présence de symptômes de cytolyse et de cholestase. Un test sanguin général reflétera les processus inflammatoires, le niveau d'hémoglobine, qui diminue avec une décomposition accrue ou un manque de protéines.

Une analyse des marqueurs de l'hépatite virale est effectuée pour établir la nature infectieuse des lésions hépatiques.

Les méthodes radiologiques d'investigation du scanner et de l'IRM sont utilisées pour un diagnostic plus approfondi des changements. Souvent, l'IRM peut détecter des tumeurs ou des métastases qui ne sont pas disponibles pour l'échographie.

La pathologie des vaisseaux sanguins et des canaux est étudiée en introduisant un produit de contraste dans le système de la veine porte. Effectuer une cholangiopancréatographie rétrograde.

Traitement

La direction principale du traitement est étiologique. Il est important d'éliminer la cause qui a provoqué des changements diffus dans le foie, puis la manifestation de cette pathologie sera éliminée.

Toutes les maladies du foie et du tube digestif impliquent la correction de l'alimentation et du comportement alimentaire. Il faut passer à 4-5 repas par jour en petites portions, refuser les plats très chauds ou froids. L'alcool est totalement exclu. Dernier repas 2 heures avant le coucher.

L'infiltration graisseuse du foie, non causée par la consommation d'alcool, est capable de régresser avec un régime faible en gras. Il convient également d'abandonner les aliments frits, beaucoup de sel, les glucides simples, les aliments lourds sous forme de champignons, noix, légumineuses, canards, agneau. Les plats épicés, aigres et fumés créent une charge supplémentaire sur le foie.

Il est bon de manger des légumes frais et cuits. Ils sont bouillis, cuits, cuits au four, mais en aucun cas frits. Vous devez manger des fruits, des produits laitiers à faible teneur en matières grasses, du poulet, de la dinde, du boeuf, du poisson faible en gras.

Le traitement médicamenteux consiste à désigner des hépatoprotecteurs. Des préparations à base de plantes Karsil, extrait d'artichaut, Liv-52 sont utilisées. Ils protègent les cellules hépatiques, les aident à récupérer, améliorent la formation et l'excrétion de la bile. Accepté par de longs cours.

Les phospholipides essentiels sont des composants des membranes, restaurent les membranes cellulaires lorsqu'ils sont intégrés dans leur structure. La fonction hépatique s'améliore, les troubles structurels diffus sont éliminés.

L'acide ursodésoxycholique aide à la formation de la bile, régule sa composition, la rendant optimale. Cela réduit le risque de développer une cholélithiase, et donc des changements réactifs dans le foie.

Les vitamines A, E, C sont prises dans un complexe. Ils se complètent, ont une protection antioxydante, inhibent la peroxydation lipidique.

Les acides aminés visent à soutenir la fonction synthétique du foie, servent de substrat pour la synthèse des protéines, la restauration des organites. Cela conduit à la restauration de la structure du tissu cellulaire, améliorant le fonctionnement de l'organe.

Des préparations spécifiques d'interféron visent à éliminer les virus de l'hépatite B et C. Le traitement est associé à de nombreux effets secondaires. La thérapie est toujours complète, visant à éliminer le virus, à réduire la probabilité de développer une fibrose, à détoxifier et à soutenir la fonction hépatique.

La prévention

Le développement de changements diffus peut être évité en observant les principes d'une bonne nutrition..

L'alcool en toutes quantités endommage progressivement les cellules du foie, ce qui conduit au fil du temps au développement d'une hépatose graisseuse et à des modifications diffuses. Vous pouvez vous débarrasser de la pathologie en arrêtant de boire de l'alcool.

La prévention des maladies infectieuses consiste à observer une hyène personnelle (pour l'hépatite A), à l'aide d'instruments personnels pour la manucure et la pédicure, le sexe protégé, des seringues jetables (hépatite B, C).

Prévoir

Pour évaluer les chances de récupération et le retour de l'organe à son état d'origine peut être basé sur les causes des changements diffus dans le foie. Il a une grande capacité de régénération, donc avec des dommages mineurs, si le processus de fibrosation n'est pas démarré, il est possible de régresser la maladie sous-jacente avec la bonne approche, ce qui a conduit à ces changements.

Changements diffus dans le foie

Un phénomène tel que des changements diffus dans le foie et le pancréas indique la dégénérescence des tissus organiques. La déviation peut être un symptôme de divers processus pathologiques se développant dans le corps. La pathologie ne peut être ignorée, elle menace le développement de maladies dangereuses. Après une échographie du foie, il est nécessaire de subir immédiatement un diagnostic approfondi et supplémentaire et de commencer à éliminer la cause qui a provoqué le processus pathologique dans les tissus hépatiques..

Que signifie ce phénomène??

La diffusion n'est pas une maladie distincte, des modifications souvent diffuses du parenchyme du foie et du pancréas indiquent un dysfonctionnement grave de l'organisme. La déviation est diagnostiquée lors de l'examen sur échographe, les signes échographiques en parlent. Elle s'exprime par une modification de la structure des tissus. Il peut s'agir de formations nodulaires, de phoques, de relâchement, qui s'étendent à toute la surface des organes. Les modifications diffuses du parenchyme hépatique sont de plusieurs types et déterminent le degré de lésion tissulaire. Si le diagnostic révèle des signes d'écho indésirables, le foie est modifié ou hypertrophié - cela signifie que le patient doit immédiatement trouver la cause de leur formation.

Types de pathologie

La médecine distingue les changements tissulaires diffus prononcés et non exprimés. Il existe des types tels que:

  • Modifications diffuses modérées du foie. Se produisent en raison d'infestations parasitaires, entraînent une obstruction des conduits.
  • Hypertrophie. La mort cellulaire se produit, contribuant à la prolifération des tissus fibreux de l'organe hématopoïétique, ce qui conduit à son augmentation. Sous une forme négligée, elle peut entraîner un blocage de la veine hépatique, provoquer un gonflement du parenchyme, des problèmes fonctionnels.
  • Modifications diffuses du foie par type d'hépatose. Avec la pathologie, une accumulation excessive de graisse dans les tissus s'accumule dans les tissus..
  • Dégénérescence dégénérative structurelle. Une diminution de la taille de l'organe hématopoïétique, qui contribue à la mort des hépatocytes.
  • Pneumobilia.
  • Modifications diffuses réactives du foie (deuxième renaissance).
Retour à la table des matières

Les causes

Le processus pathologique peut provoquer des facteurs individuels même insignifiants. Le développement des écarts n'est pas affecté par le facteur sexuel ou l'âge. Les plus dangereux comprennent les modifications diffuses du foie en fonction du type d'hépatose graisseuse, car les modifications tissulaires entraînent la cessation du fonctionnement complet de l'organe hématopoïétique. Lors du diagnostic, l'uziste observera l'hétérogénéité de l'échostructure du parenchyme. La pathologie peut se développer chez les enfants et les personnes d'âge moyen et âgées. Les plus courants comprennent:

  • pathologie du foie de nature congénitale;
  • mauvaises habitudes;
  • mauvaises habitudes alimentaires;
  • utilisation à long terme de médicaments (compléments alimentaires, antibiotiques, analgésiques, tranquillisants);
  • infections virales, bactériennes, parasitaires;
  • mauvaise écologie;
  • maladies auto-immunes;
  • stress.

Une échogénicité élevée et un changement dans la structure de l'organe indiquent le développement du processus pathologique dans les voies biliaires, les néoplasmes, la cholécystite, le bas - à propos de l'hépatite.

Signes de pathologie

Des modifications diffuses du foie (formation anéchogène) accompagnent les symptômes suivants:

  • douleur d'hypochondre du côté droit;
  • une sensation d'amertume dans la bouche;
  • plaque blanche, jaune, grise sur la langue;
  • hématomégalie;
  • cholécystite;
  • stress chronique;
  • irritabilité et sautes d'humeur;
  • maux de tête systématiques;
  • nausées Vomissements;
  • flatulence;
  • ballonnements;
  • décoloration des matières fécales;
  • décoloration de l'urine;
  • démangeaisons et légères éruptions cutanées;
  • gonflement des extrémités;
  • dysfonctionnements du système immunitaire;
  • fluctuations de la température corporelle et de la pression artérielle chez le patient;
  • perte de poids soudaine;
  • irrégularités menstruelles, libido.
Retour à la table des matières

Diagnostique

Une méthode efficace pour détecter les changements diffus dans le foie est une échographie de l'organe. Avant de subir une échographie, le patient doit se préparer à la procédure. 8 heures avant la manipulation, vous devez vous abstenir de manger. Il s'agit de s'assurer que les signes d'écho sont mieux visibles. Les médecins recommandent également d'exclure les aliments qui provoquent une augmentation de la formation de gaz dans l'alimentation, ainsi que d'arrêter de prendre des médicaments qui provoquent des flatulences. Après l'examen échoscopique de l'organe, un certain nombre d'autres tests connexes sont prescrits, tels que:

  • biochimie et numération formule sanguine générale;
  • scintigraphie;
  • CT
  • radiographie
  • Tomodensitométrie;
  • IRM.
Retour à la table des matières

Traitement de rejet

Les changements de diffusion sont traités individuellement en fonction des caractéristiques du développement de la pathologie. Au stade initial, ils recommandent une thérapie avec des remèdes populaires, des hépatoprotecteurs sont également prescrits. Dans les cas plus graves, ils recommandent de prendre des médicaments dont l'action vise à éliminer la cause du défaut. En thérapie complexe, des régimes thérapeutiques sont utilisés. Dans les cas avancés, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale.

Médicaments efficaces

Les modifications diffuses du pancréas, du foie et de la vésicule biliaire causées par une infection virale sont souvent éliminées par des antiviraux, des antibiotiques et des médicaments hormonaux. Pour stimuler le système immunitaire, il est recommandé au patient de suivre un cours de vitamines. Des lésions hépatiques modérées sont corrigées par un changement de nutrition, la prise d'hépatoprotecteurs, des médicaments antibactériens. Si l'élargissement du foie est dû à une infection par des parasites, le patient a besoin d'un médicament anthelminthique. Lorsque la structure du parenchyme a changé en raison de la maladie biliaire, les médicaments cholérétiques sont utilisés en thérapie, dans les cas graves, la chirurgie est utilisée.

La structure hétérogène diffuse du foie chez un enfant peut se former en raison d'anomalies congénitales ou d'une infection intra-utérine de la mère.

Traitement avec des remèdes populaires

Avant de vous tourner vers la médecine alternative, il est nécessaire de consulter votre médecin. Il est important de se rappeler que l'automédication peut causer des dommages irréparables à la santé humaine. En tant que thérapie d'appoint, les remèdes populaires peuvent améliorer considérablement l'état pathologique. Lorsque le patient a été diagnostiqué avec des signes indésirables et la présence d'une hépatose hépatique, la pathologie peut être traitée avec de la racine de gingembre râpée (le médicament est pris 2 fois par jour, 1 cuillère à café chacune). De bons résultats sont obtenus à partir de teinture à base de bardane. On lui conseille de prendre 6 cuillères à soupe, 2 fois en 24 heures, après un repas. À la pharmacie, vous pouvez acheter un remède homéopathique appelé sirop monastique. Il est préparé à partir de ginseng, la durée du traitement est de 6 mois.

La prévention

Pour éviter le développement d'une anomalie hépatique, il est recommandé de suivre certaines règles:

  • Examen régulier avec une prédisposition génétique aux maladies de l'organe hématopoïétique.
  • Hygiène personnelle soignée.
  • Médicament responsable.
  • Traitement rapide des maladies chroniques.
  • Refuser la malbouffe.
Retour à la table des matières

Résultat du traitement

Si des anomalies focales diffuses ont été détectées (kyste hépatique, induration, pathologies canalaires), le pronostic de récupération dépend de la cause profonde. Ces phénomènes se produisent souvent en raison de mauvaises habitudes et de la malnutrition. Pour vous débarrasser des symptômes, vous devez ajuster le régime alimentaire. Il est recommandé au patient de boire de l'alcool et de la nicotine avec modération, ou de les exclure complètement. En observant attentivement les recommandations du médecin traitant, le pronostic de récupération est généralement favorable.

Changements hépatiques diffus

Le foie est un organe qui ne signale pas de maladie depuis longtemps. Dans la plupart des cas, des pathologies des glandes apparaissent lors du diagnostic échographique. Face à l'inscription au dossier médical de «modifications hépatiques diffuses», de nombreux patients paniquent car ils ne comprennent pas ce que cela signifie. Cependant, le DIP (changements diffus dans le foie) n'est pas un diagnostic. Cette entrée indique diverses pathologies de l'organe qui provoquent une condition similaire. Diverses études permettront de les identifier..

Le DIP peut signaler une cirrhose, une hépatite, une cholangite sclérosante, etc. Tout dépend du degré de transformation du tissu hépatique. Des changements mineurs indiquent une maladie virale. Avec des déviations sévères, nous parlons de pathologies plus graves, il est donc nécessaire de mener une étude approfondie pour identifier le degré de dommages à la glande biliaire.

Facteurs provoquant des changements diffus

De nombreux patients atteints de pathologies hépatiques ne comprennent pas ce que sont les modifications hépatiques diffuses. Pour comprendre ce que signifie ce terme, vous devez approfondir l'anatomie.

Le foie est un grand organe parenchymateux composé de nombreux hépatocytes (cellules hépatiques). La glande se compose de deux lobes, qui sont divisés par les voies biliaires et les vaisseaux sanguins. Comme mentionné précédemment, le DIP n'est pas une maladie spécifique, mais une conséquence des processus anormaux qui se produisent dans l'organe. C'est ce qu'on appelle le changement et l'augmentation du tissu hépatique.

Causes des changements diffus dans la glande:

  • Boisson excessive.
  • Long tabagisme.
  • Mauvaise nutrition.
  • Troubles multifonctionnels dans le corps qui résultent de mutations génétiques ou chromosomiques.
  • Utilisation à long terme de médicaments puissants ou de médicaments antibactériens.
  • Maladie métabolique du foie.
  • Maladies virales.
  • Hépatite auto-immune.
  • Cirrhose.
  • Perte ou gain de poids soudain.

Les adultes et les enfants sont sujets à des changements diffus dus à la jaunisse, à l'hépatomégalie (hypertrophie du foie) dans certaines maladies.

Le DIP indique que le tissu hépatique subit des modifications résultant de maladies mineures ou de pathologies graves. Lors du diagnostic, il est recommandé d'examiner non seulement le foie, mais également d'autres organes du tractus gastro-intestinal afin d'identifier le degré de lésion de la glande.

Symptômes

Souvent, le DIP a une évolution sévère, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de symptomatologie prononcée. Cependant, les signes suivants de modifications diffuses du foie peuvent être distingués:

  • Douleur modérée à droite sous les côtes.
  • Sensation de lourdeur ou de douleur à l'avant-bras à droite.
  • La peau et les muqueuses sont peintes en jaune.

Si le patient a remarqué de tels symptômes, un médecin doit être consulté..

Pour déterminer le degré de lésions diffuses de l'organe, une échographie est réalisée. Des écarts peuvent survenir non seulement avec la maladie primaire, mais aussi à la suite de certains changements extrahépatiques anormaux. Par exemple, l'amylose (dommages au foie et à d'autres organes avec amyloïde). En conséquence, l'échostructure du foie sera modifiée. Dans ce cas, les signes échographiques suivants sont observés: hépatomégalie, l'échogénicité de l'organe avec atténuation dans les sections éloignées augmente, la structure devient hétérogène, l'image échographique a une structure granulaire, le motif vasculaire est lissé.

Pathologie du foie et du pancréas

Le pancréas est un organe non apparié du tube digestif qui n'a pas de cavité. Il y a des canaux entre cet organe et le foie, par conséquent, avec des troubles de la fonction d'un organe, des troubles de l'autre apparaissent.

Des changements diffus dans les deux organes peuvent se produire pour les raisons suivantes:

  • Troubles métaboliques.
  • Pathologie vasculaire.
  • Infections aiguës ou chroniques.

Des dommages importants au foie et au pancréas se manifestent par le jaunissement de la peau, la muqueuse des yeux, l'assombrissement de l'urine et la décoloration des selles. Avec un trouble fonctionnel de la glande formant la bile, des démangeaisons de la peau se produisent. Cela est dû au fait que beaucoup de bile pénètre dans le sang.

Changements du tissu pancréatique à la suite d'un œdème, d'une inflammation, d'une lipomatose (l'apparition de nombreux lipomes dans le tissu sous-cutané). En outre, ce processus se développe en raison d'une fibrose dans le contexte d'une réaction inflammatoire et d'un trouble métabolique..

Lésions du parenchyme hépatique

Normalement, le tissu parenchymateux est une structure homogène, légèrement échogène. Avec des lésions diffuses dans le parenchyme de la glande lors d'une échographie, des vaisseaux avec des voies biliaires sont visibles dans les tissus, dont la densité est augmentée. Des modifications diffuses du parenchyme hépatique peuvent être associées à des maladies graves ou à des troubles bénins de la glande. La gravité de l'œdème hépatique dépend de la gravité de l'inflammation..

Des changements diffus dans le tissu hépatique peuvent se développer chez les patients en surpoids, cirrhose, diabète, alcoolisme, cancer, hépatite, formations kystiques. Les helminthes, les maladies infectieuses d'origine virale et une mauvaise nutrition peuvent devenir des facteurs provoquants.

Un changement dans le parenchyme d'organe provoque les symptômes suivants: maux de tête, nausées, faiblesse, goût amer dans la bouche, sautes d'humeur.

Changements dans la structure du foie

Des changements diffus dans la structure du foie peuvent survenir non seulement dans les troubles de la fonctionnalité de l'organe, mais également dans les maladies non associées à la glande. Par exemple, le diabète menace les troubles du métabolisme des protéines, entraînant des dépôts dans le foie.

Dans ce cas, une hépatomégalie, une densification diffuse du foie se manifeste et dans les boules profondes, les tissus deviennent hétérogènes. À l'échographie, la structure hétérogène du foie ressemble à des zones petites ou grandes qui ont des densités différentes avec des produits métaboliques anormaux (protéines, glucides).

Lésions hétérogènes diffuses

Des inhomogénéités dans la structure de l'organe peuvent survenir en raison de l'obstruction des voies biliaires, des changements dans le tissu conjonctif dans le sens de l'augmentation ou de la diminution, de l'accumulation de substances nocives dans les hépatocytes.

La structure hétérogène diffuse du foie se manifeste par une cirrhose, une accumulation de sels de calcium, une obstruction des veines hépatiques, une hépatite, des troubles métaboliques chez les diabétiques ou les personnes en surpoids. Puis des tubercules apparaissent dans le foie, une fibrose se développe ou la force du tissu conjonctif diminue, une stéthose (hépatose graisseuse) apparaît.Plus d'informations sur la dystrophie hépatique par type d'hépatose graisseuse peuvent être trouvées ici..

Comme mentionné précédemment, des processus pathologiques surviennent en raison d'erreurs de nutrition, d'une consommation excessive de boissons alcoolisées, etc..

Après l'échographie, le médecin identifie la cause du plongeon et établit un diagnostic précis..

En règle générale, la glande formant la bile est restaurée indépendamment, mais en l'absence de traitement, des troubles fonctionnels graves se produisent.

Dommages hépatiques dystrophiques diffuses

À la suite de changements pathologiques dans le foie, un dysfonctionnement organique se produit. Le plus souvent, ces troubles se manifestent dans un contexte de maladies du foie..

Les lésions dystrophiques généralement diffuses provoquent une hépatite. Un peu moins souvent, ces changements surviennent après une intoxication (champignons, sels et esters d'acide nitrique, etc.), l'utilisation d'halothane (un agent d'inhalation très actif pour l'anesthésie), de l'atofan (un médicament). De plus, la dégénérescence du tissu hépatique se produit en raison de la cirrhose, d'un apport inapproprié de diurétiques, de somnifères ou de sédatifs.

Transformation diffuse des canaux hépatiques

La glande formant la bile se compose de lobules, au milieu desquels passent les vaisseaux veineux et les voies biliaires. Le principal objectif des voies biliaires est la collecte de bile. Les canaux excréteurs traversent toute la glande et leurs extrémités sont fermées.

La DIP affecte tout l'organe, y compris les parois des voies biliaires. Comme dans d'autres cas, ce processus se produit en raison de l'exposition à des agents pathogènes, de l'alcool, de la malnutrition, etc..

Dommages au foie avec cholécystite

DIP avec inflammation de la vésicule biliaire se manifeste souvent.

Une cholécystite prolongée menace un processus inflammatoire prolongé, qui s'aggrave parfois. La pathologie est la conséquence d'une autre maladie. Le plus souvent, la cholécystite survient dans un contexte de motilité altérée des voies biliaires ou de maladies congénitales.

Hépatomégalie et DIP

L'hépatomégalie est la pathologie dans laquelle le foie est hypertrophié. En règle générale, l'élargissement des organes se produit en raison d'une intoxication par des toxines ou des poisons. Dans ce cas, presque tout le tissu hépatique subit une transformation diffuse. En conséquence, l'organe dépasse de sous les côtes (normalement, il est assez difficile de sentir la glande). De plus, lorsqu'il est pressé, le patient ressent une douleur, ce qui indique que l'organe nécessite un traitement immédiat.

Lésions réactives diffuses

La transformation réactive du foie est une pathologie qui est apparue à la suite de maladies du tube digestif, de maladies chroniques de tous les organes, de l'utilisation à long terme de médicaments puissants, par exemple, d'agents antibactériens. Avec une violation de la fonctionnalité de la glande biliaire, une pancréatite réactive se développe.

Une conclusion similaire avec l'échographie peut exclure les tumeurs, les calculs, etc. De plus, à l'aide de l'échographie, des lésions de densité tissulaire focale peuvent être détectées..

Les lésions diffuses ne sont pas un diagnostic distinct, mais une raison de subir des diagnostics supplémentaires.

Transformation focale diffuse

Les DIP affectent l'ensemble de la glande biliaire. Au cours de l'étude échographique, des lésions tissulaires sont observées sur toute la surface. Avec la transformation focale diffuse du foie, des zones limitées de la glande sont affectées, c'est-à-dire qu'en utilisant des ultrasons, il est possible d'identifier les foyers de changement dans les tissus sains.

Pathologie du foie chez les enfants

Chez les nouveau-nés, le DIP est diagnostiqué en raison de maladies congénitales. De plus, des processus pathologiques peuvent survenir à la suite de maladies infectieuses chez la mère pendant la gestation, par exemple l'hépatite.

Chez les enfants, les DIP se développent après la prise de médicaments antibactériens. Les antibiotiques sont très toxiques et nuisent au corps fragile des patients plus jeunes.

Si un enfant est suspecté de DIP, il est nécessaire de procéder à un diagnostic approfondi: une analyse clinique du sang et de l'urine. S'il y a un besoin, le médecin prescrit un test sanguin pour la biochimie, prélève des cellules du tissu hépatique ou effectue une laparoscopie (une procédure de diagnostic moins traumatisante).

Formulaires DIP

Le plus souvent, des lésions diffuses mineures de l'organe sont trouvées. Ils surviennent à la suite de troubles hépatiques fonctionnels légers. Le degré de dommages aux organes peut être déterminé en utilisant des ultrasons et des méthodes de diagnostic supplémentaires.

Des modifications diffuses modérées du foie se développent en raison d'une intoxication, d'une mauvaise nutrition, d'infections d'origine virale, etc. Si une pathologie est détectée, il est recommandé au patient d'ajuster le régime alimentaire. Avec les maladies virales, des médicaments antiviraux sont prescrits. Si le patient est dans un état grave, il sera transféré à l'hôpital. Si la glande est perturbée par l'alcool ou des substances synthétiques, une plasmaphérèse (purification du sang) est effectuée. Avec les lésions diffuses modérées du corps, il est recommandé de prendre des préparations multivitamines pour augmenter l'immunité..

Si des changements diffus sont prononcés, le parenchyme hépatique gonfle fortement. Des changements similaires se produisent dans le contexte du diabète sucré, de l'hépatose grasse, de l'hépatite chronique, de la cirrhose et du cancer de la glande. En outre, la probabilité de pathologie avec helminthiases, maladies virales, malnutrition, alcoolisme augmente. Le traitement est prescrit après un diagnostic complet et l'identification des causes de la DIP.

Recherche diagnostique

Il est possible de détecter un changement dans la structure de la glande par ultrasons en utilisant des ultrasons. Cependant, pour déterminer la cause de la pathologie, des études supplémentaires sont recommandées: sang, analyse d'urine, biopsie (prélèvement de tissus), laparoscopie, TDM (tomodensitométrie).

Cependant, l'échographie est considérée comme la méthode la plus abordable et la plus efficace pour détecter la DIP. Au cours de l'étude, il est nécessaire de faire attention aux signes échographiques. De cette façon, vous pouvez évaluer le degré de dommages au parenchyme du foie et des voies biliaires.

  • Augmentation de la densité hépatique.
  • Œdème.
  • Augmentation du volume des hépatocytes.
  • Hétérogénéité des échostructures.
  • L'accumulation de cellules graisseuses dans le foie.
  • Accumulation de tissu conjonctif.
  • Substitution du tissu hépatique normal par du tissu fibreux.
  • Accumulation de produits d'échange.
  • Foyers d'helminthes.
  • Saignement.
  • Formations atypiques.

Les zones de changements diffus dans la glande répondent à une échogénicité accrue, diminuée ou intense.

Méthodes de traitement

Des maladies hépatiques diffuses se produisent en raison d'une altération de la fonctionnalité du foie ou d'autres organes du système biliaire. En fait, toute maladie dont une personne a souffert affecte négativement la glande biliaire, provoquant des lésions diffuses mineures ou modérées. Dans tous les cas, le traitement des modifications diffuses du foie n'est effectué qu'après avoir découvert la cause des processus pathologiques.

Tout d'abord, le patient doit ajuster le menu, arrêter de fumer, les boissons alcoolisées. Si des modifications diffuses du parenchyme hépatique se manifestent en raison d'un mode de vie inapproprié, le régime n ° 5 doit être suivi..

Dans le cadre d'une thérapie complexe, des remèdes populaires peuvent être utilisés: bouillon de chicorée, jus de prune, citrouille au miel et infusions d'herbes. Le plus souvent utilisé pour le traitement est le chardon-Marie et la racine du lin. Pour préparer une décoction, 30 g d'ingrédients secs sont mélangés et un verre d'eau bouillante est versé, après refroidissement, filtré et pris au dosage indiqué par le médecin. De plus, pendant 4 semaines, il est recommandé de consommer 25 ml d'huile d'olive ou de citrouille le matin à jeun.

La nutrition alimentaire aide à restaurer la fonction hépatique et normalise la digestion. Le patient doit saturer le corps avec des protéines, des glucides à la dose requise et réduire la quantité de graisse. Il est recommandé de manger des aliments chauds et des boissons. En suivant ces règles, le patient améliorera son bien-être et accélérera sa récupération.

Le régime numéro 5 comprend les aliments, plats et boissons suivants:

  • mon chéri;
  • pâtisseries d'hier (de préférence du pain brun);
  • baies et fruits (pas de variétés acides);
  • gelée fraîchement pressée;
  • thé ou café faible avec addition de lait faible en gras;
  • une décoction de cynorrhodons;
  • frais de légumes, fruits, baies;
  • légumes crus, bouillis, cuits ou cuits au four;
  • omelette protéinée, œuf à la coque (pas plus d'un jaune par jour);
  • soupes à base de bouillons de légumes ou de viande maigre;
  • produits laitiers (faible teneur en matières grasses);
  • viandes diététiques (dinde, veau, poulet, lapin, etc.);
  • saucisses bouillies.

Avec DIP, les produits suivants doivent être exclus du menu:

  • aliments frits (oie, canard, poisson, tartes, œufs);
  • foie, reins, poumons, cerveaux, etc.;
  • bouillon de champignons, viande grasse, poisson;
  • pâtisseries fraîches;
  • okroshka;
  • produits laitiers avec un pourcentage élevé de matières grasses;
  • aliments gras et épicés;
  • produits fumés et en conserve;
  • gâteaux et pâtisseries à la crème, bonbons, chocolat, crème glacée;
  • oignons verts, épinards, oseille, radis, champignons;
  • saucisse.

De plus, vous devez abandonner l'alcool et les boissons toniques fortes (café, thé, soda sucré).

Mesures préventives et pronostic

Les DIP provoquent divers facteurs afin de les prévenir, il est nécessaire de subir périodiquement un examen physique, de ne pas entrer en contact avec des substances toxiques, de bien manger, d'être physiquement actif et de renoncer aux mauvaises habitudes. Il est important de traiter les maladies à temps, en empêchant leur transition vers une forme chronique.

Le pronostic de la DIP dépend de la raison qui les a provoqués. Si la structure du foie a changé en raison d'erreurs de nutrition, d'alcoolisme ou de tabagisme, le pronostic sera favorable lorsqu'une personne change de style de vie.

Dans d'autres cas, tout dépend de la pathologie sous-jacente, du degré de lésion de la glande et de l'état général du patient..

Ainsi, les DIP sont la conséquence d'autres maladies ou d'un mode de vie inapproprié. Pour éviter des conséquences graves, il faut être attentif à sa santé et consulter un médecin si des symptômes caractéristiques apparaissent. Seul un traitement rapide et compétent garantit la récupération.

Changements hépatiques diffus

Signes de fibrose hépatique et d'infiltration graisseuse

Les modifications diffuses du foie sont généralement détectées par échographie. Diagnostic échographique. montre que dans le foie, il existe des zones hétérogènes avec une échogénicité accrue. De telles hétérogénéités sont considérées par le médecin du diagnostic par ultrasons comme un processus inflammatoire dans le foie, nécessitant une clarification du diagnostic par un hépatologue spécialisé.

Le processus inflammatoire dans le foie est appelé hépatite. Il nécessite un traitement, car c'est un signal que des processus pathologiques se produisent dans le foie, ce qui peut entraîner la formation d'une cirrhose et d'un cancer du foie.

Des modifications diffuses du foie peuvent s'exprimer à divers degrés, peuvent s'accompagner d'une augmentation de la taille du foie (hépatomégalie), de sensations douloureuses sous forme de lourdeur et de douleur sourde. Cependant, le plus souvent, les changements diffus dans le foie ne provoquent aucune sensation désagréable et souvent à cause de cela, ils sont d'abord détectés dans une forme déjà courante de lésions hépatiques.

Caractéristiques du diagnostic et du traitement

Habituellement, le médecin du diagnostic par ultrasons, décrivant les résultats de l'échographie, note la gravité de l'évaluation subjective de l'hépatite comme un processus modérément exprimé, léger, modéré. Cependant, une telle évaluation ne peut pas donner une idée de l'état réel du foie..

Pour clarifier le degré de lésions hépatiques, il est nécessaire de procéder à un examen sur l'appareil Fibroscan. Il vous permet de déterminer la densité du tissu hépatique, qui augmente s'il y a des facteurs dans le foie qui le détruisent.

Causes des changements diffus

Les causes les plus fréquentes de lésions hépatiques sont les virus de l'hépatite B et C, ainsi que l'hépatose grasse (stéatose). Dans le cas de l'hépatite virale, la destruction du tissu hépatique se produit avec son remplacement par le tissu conjonctif et les formes de fibrose avec la progression ultérieure du processus en cirrhose. Avec l'hépatose graisseuse, le tissu hépatique est remplacé par du tissu adipeux, qui ne fonctionne pas comme un foie sain et peut également entraîner une cirrhose.

Diagnostic sur l'appareil Fibroscan (élastométrie)

Contrairement aux diagnostics échographiques, qui ne donnent qu'une évaluation qualitative des lésions hépatiques, les résultats obtenus sur l'appareil Fibroscan décrivent le degré exact de fibrose de 0 à 4 (4 - cirrhose), et le degré exact de stéatose de 0 à 3 (3 - nécessite un traitement, car la menace de cirrhose).

Élastométrie hépatique - prix d'examen:

Le degré d'hépatose graisseuse

Consultation sur les résultats

EN ACTION! (Moscou, métro Park Kultury)

Tests de laboratoire

Les changements diffus dans le foie s'accompagnent presque toujours d'un processus inflammatoire dans le foie, qui est détecté dans une analyse biochimique pour augmenter l'activité dans le sang des enzymes hépatiques ALT, AST et GGT. En plus des anomalies structurelles du foie, c'est-à-dire la destruction des cellules hépatiques, des anomalies fonctionnelles du foie peuvent également se former: selon les indicateurs biochimiques du rapport des protéines dans les fractions protéiques, une augmentation de la bilirubine dans le sang et des changements dans l'analyse clinique du sang - une diminution du nombre de leucocytes et de plaquettes.

Des changements diffus dans le foie, c'est-à-dire la formation d'une hétérogénéité du tissu hépatique peuvent se produire en raison de la stéatose hépatique. Ce remplacement de tissu hépatique détruit par de la graisse est caractéristique d'une maladie hépatique non alcoolique (ou alcoolique) et de lésions hépatiques toxiques. Récemment, la maladie du foie la plus courante dans le monde est considérée comme une stéatose hépatique, ou stéatose, causée par des changements métaboliques et hormonaux - le syndrome métabolique..

Si des changements diffus dans le foie sont détectés lors d'un examen sur une machine à ultrasons et confirmés par des changements biochimiques dans le sang, c'est-à-dire qu'une hépatite est détectée, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires pour établir la cause de la maladie. Malheureusement, l'idée fausse répandue est que toutes les maladies du foie peuvent être traitées avec le même comprimé.!

Tout d'abord, il est nécessaire de détecter les hépatites virales B et C, en tant que maladie infectieuse du foie la plus courante, ainsi que la stéatose - dégénérescence graisseuse du foie, ainsi que les hépatites virales généralisées avec l'épidémie.

Chaque maladie du foie est traitée à sa manière: hépatite B avec des médicaments antiviraux pour l'hépatite B, hépatite C avec des médicaments pour l'hépatite C, hépatose grasse - avec la participation d'un endocrinologue pour corriger les troubles métaboliques et hormonaux qui font dégénérer le foie en tissu adipeux.
Il n'est pas logique de prévenir les maladies du foie avec des hépatoprotecteurs, tout comme tout «nettoyage du foie» n'a aucune confirmation physiologique.

Les seules tactiques correctes pour maintenir un foie sain sont des contrôles réguliers de la présence de virus de l'hépatite C et B, du vaccin contre l'hépatite B, des diagnostics par ultrasons et des tests sanguins biochimiques une fois par an.

Une bonne nutrition et une bonne activité physique permettent de prévenir les troubles métaboliques, souvent liés à l'âge, mais typiques des jeunes aujourd'hui en raison de facteurs inconnus de la science.

Que signifient les modifications diffuses du foie et comment les traiter

Lors de diagnostics échographiques de l'état du système hépatobiliaire, divers symptômes échographiques peuvent être détectés. Parfois, lors de l'examen, le patient apprend que des signes de modifications diffuses du foie sont détectés. Que signifie la conclusion d'un technologue en échographie? Le fait que les processus qui se produisent dans le tissu de l'organe et quelles méthodes de traitement sont dangereuses est discuté dans la publication.

Le concept de changements diffus dans le parenchyme hépatique

Chaque organe a une échogénicité - la capacité de réfléchir les ultrasons. Cela, à son tour, dépend de la densité du tissu - et si des anomalies se produisent, la structure du parenchyme change, cela est perceptible par l'échographiste (un médecin spécialisé dans les échographies ou l'échographie).

Le concept de "diffusion" en médecine par rapport aux tissus signifie la présence de changements qui se produisent dans tout le parenchyme - alors qu'en cas de lésions focales, certaines zones de l'organe étudié sont affectées.

Ainsi, les modifications diffuses du foie sont une lésion tissulaire courante..

Classification

En médecine, il existe des règles selon lesquelles un diagnostic est établi - et cela s'applique, en particulier, à la séparation des pathologies en types et types en fonction de facteurs causaux, du mécanisme de développement, de la luminosité des symptômes et d'autres critères. La classification des modifications hépatiques diffuses ne fait pas exception.

Par gravité

Le tissu hépatique peut subir des modifications persistantes et sévères ou modérées, voire réversibles dans certains cas. Cela dépend de la nature du processus adverse et de l'agressivité des facteurs provoquants, ainsi que de l'état initial de l'organe.

Des modifications diffuses de la structure du foie peuvent correspondre au degré de:

  • I - légère, il y a des signes d'une lésion courante, cependant, cela n'a pas encore d'effet sérieux sur la fonctionnalité de l'organe;
  • II - modéré, les zones touchées sont clairement enregistrées sur une échographie, il n'y a toujours pas d'insuffisance hépatique évidente;
  • III - une cirrhose sévère ou sévère est notée.

Ainsi, il existe une corrélation directe entre la gravité du processus diffus et les symptômes.

Selon les spécificités des changements

La transformation de la structure du foie peut être associée à différentes variantes de pathologies:

  1. Inflammation.
  2. Hépatose (dystrophie lipidique).
  3. Hémochromatose (le foie souffre d'une altération du métabolisme du fer).
  4. Cirrhose (remplacement du parenchyme normal par un tissu conjonctif grossier et dense).

Facteurs prédisposants

Le foie est un organe résistant aux dommages. Mais dans des conditions défavorables, si l'exposition à des facteurs provoquants est de longue durée ou si le déclencheur, qui a un effet destructeur, est trop agressif, l'adaptation échouera - épuisement des réserves adaptatives.

Maladies

La cause de changements diffus dans la structure du foie peut être des pathologies telles que:

  1. Hépatose grasse, sinon dégénérescence lipidique (peut, à son tour, être associée à une carence en oxygène, ou une hypoxie, des dysfonctionnements métaboliques, des intoxications, la malnutrition et le surpoids, l'épuisement et la famine).
  2. Hépatite chronique (processus inflammatoire dans le foie avec développement progressif causé par des infections, des toxines, de l'alcool et d'autres facteurs provoquant des effets indésirables).
  3. Néoplasmes de nature courante (lymphomes, hémangiomes) ou métastases (foyers secondaires de croissance tumorale situés en dehors des frontières du foie).
  4. Petits abcès (micronodulaires) (il s'agit de foyers purulents qui se forment lors de processus inflammatoires de nature infectieuse) et de kystes (cavités dont le liquide peut être congénital ou acquis).
  5. Sarcoïdose (une maladie systémique d'étiologie inconnue, dans laquelle de nombreux granulomes sont détectés dans le foie).
  6. Cirrhose (caractérisée par un réarrangement structurel du parenchyme dû à la nécrose des cellules (hépatocytes) et à l'apparition de tissu conjonctif cicatriciel grossier à leur place; elle est une conséquence de l'inflammation, des processus indésirables vasculaires et métaboliques).

Les pathologies du tractus gastro-intestinal, des systèmes nerveux et endocrinien deviennent contributives ou contextuelles. Pour aggraver l'état du patient, des situations stressantes peuvent entraîner une diminution plus rapide des capacités de réserve du foie, ainsi que des traumatismes abdominaux et des perturbations du cœur et des vaisseaux sanguins.

Nutrition et style de vie

La nature de l'alimentation affecte inévitablement l'état du système hépatobiliaire. Au risque d'une personne:

  • manger de façon irrégulière, avec de longues pauses et les habituelles «pauses de faim»;
  • consommer beaucoup d'aliments gras et frits;
  • y compris peu de fibres et de protéines dans l'alimentation.

La probabilité de dommages au foie augmente avec l'utilisation fréquente d'assaisonnements épicés et de fast-food.

Le mode de vie peut aggraver le bien-être des patients s'ils:

  1. Fumée.
  2. Boire de l'alcool.
  3. Bouge un peu.

Le risque est plus élevé pour les médecins et autres personnes en contact avec du sang et d'autres matériels biologiques potentiellement infectés.

Écologie

L'état de l'environnement, en particulier dans les mégapoles, laisse beaucoup à désirer - l'air est pollué par les émissions des installations industrielles et des autoroutes, des substances toxiques peuvent se déposer dans le sol et même se retrouver dans des produits ou de l'eau. Bien sûr, cela ne peut qu'affecter l'état du foie. La probabilité de lésions diffuses est plus élevée si une personne:

  • habite à proximité d'installations industrielles;
  • en contact avec des métaux dangereux (plomb, mercure);
  • a des pathologies gastro-intestinales chroniques.

Le risque de maladies du système hépatobiliaire est accru par le traitement des champs où les cultures vivrières poussent avec des pesticides.

Médicaments et substances toxiques

Il est connu que certains composés chimiques peuvent provoquer des modifications diffuses légères, sévères et modérées du parenchyme hépatique. Cela se produit car le contact avec eux endommage les cellules de l'organe et un processus inflammatoire se produit. Alors, considérez dangereux:

  1. Mercure, Plomb.
  2. Alcool éthylique, toluène, xylène, naphtalène.
  3. Phénol et ses dérivés.
  4. Cyanures, pesticides.
  5. Acide picrique, nitrobenzène.
  6. Trichloroéthane, éthylène glycol.
  7. Composants chimiques ménagers.

Les médicaments potentiellement hépatotoxiques comprennent:

  • "Tétracycline";
  • groupe de stéroïdes anabolisants;
  • "Chlorpromazine";
  • "Isoniazide";
  • "Rifampicine";
  • "Métronidazole";
  • sulfonamides;
  • médicaments antitumoraux;
  • antidépresseurs;
  • médicaments utilisés pour lutter contre les infections fongiques.

L'hépatotoxicité des médicaments est largement connue en utilisant le paracétamol comme exemple..

Ce médicament est un groupe d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, utilisé pour la douleur et la fièvre. Il représente une menace pour le foie lors d'une utilisation à long terme, au-delà de la dose.

Diagnostique

Étant donné que le tableau clinique des maladies du système hépatobiliaire présente des symptômes similaires à des signes de dommages au tube digestif, la confirmation du processus pathologique dans le foie nécessite l'utilisation de tests spéciaux dans le cadre d'un programme d'examen complet.

Méthodes de laboratoire

Une étude de base pour évaluer l'état du foie est la détermination des paramètres biochimiques:

  1. ALT, AST.
  2. Phosphatase alcaline.
  3. Bilirubine (totale et fractions).
  4. Protéines.
  5. Protéine C-réactive.

Des tests sont également utilisés pour étudier l'état du système de coagulation sanguine (il s'agit d'un complexe de techniques de coagulogramme - indicateurs de PTI, fibrinogène, INR, APTT).

Si un processus infectieux ou auto-immun est suspecté, une PCR (réaction en chaîne par polymérase), un ELISA (dosage immuno-enzymatique) sont utilisés. Un rôle auxiliaire est joué par les tests généraux (urine, fèces, tests sanguins). Ils permettent de détecter des dysfonctionnements digestifs, signes d'un processus inflammatoire.

Recherche sur le matériel

Pour identifier les modifications diffuses et canalaires du foie, appliquez des méthodes telles que:

  • Échographie (échographie);
  • CT, IRM (imagerie par résonance magnétique et calculée);
  • balayage des radio-isotopes;
  • radiographie abdominale.

Les signes d'écho de modifications diffuses du foie par échographie sont:

  1. Contours flous.
  2. Absence de différenciation normale des capsules.
  3. Hétérogénéité (irrégularité) du parenchyme.
  4. Changement du schéma vasculaire.
  5. Écart par rapport à la norme de la taille de l'organe (généralement vers le haut).
  6. Réduction de la conductivité.
  7. Expansion de la veine du portail.
  8. Échogénicité accrue.

À la jonction des technologies de laboratoire et instrumentales se trouve une biopsie hépatique. Il s'agit de la «référence absolue» pour le diagnostic de la cirrhose et d'autres lésions diffuses. L'essentiel, c'est de prendre des fragments de tissu organique avec une aiguille spéciale (généralement sous guidage échographique). Les coupes minces (préparations) sont examinées au microscope, ce qui permet de déterminer la structure du parenchyme et de déterminer les signes de processus pathologiques, y compris les néoplasmes.

Traitement

Un traitement adéquat ne peut être sélectionné que si un diagnostic précis est posé. La présence de changements diffus dans le parenchyme hépatique n'est pas telle, c'est un concept généralisé. Dans tous les cas, les patients ont besoin d'un régime, prenant des médicaments - uniquement selon les indications.

Traitement médical

Si des modifications diffuses légères, sévères ou modérées du foie sont détectées, des médicaments tels que:

  1. Hépatoprotecteurs (acide ursodésoxycholique, silymarine, hépatène) - n'ont pas de preuves.
  2. Agents antihémorragiques ("vitamine K").
  3. Antibiotiques (lévofloxacine).
  4. Glucocorticostéroïdes (Prednisolone).

Avec l'hépatite virale, une thérapie avec des agents anti-infectieux spécifiques est nécessaire:

  • Interféron Alfa;
  • Ribavirine
  • Sofosbuvir
  • Ledipasvir et al.

Le schéma thérapeutique est prévu en fonction du stade d'évolution de l'hépatite et du génotype du virus. La détection des tumeurs nécessite une solution à la question de la chimiothérapie, le complexe de médicaments est sélectionné par un oncologue spécialisé.

Méthodes folkloriques

À la maison, appliquez:

  1. Stigmates de maïs (2 cuillères à soupe verser un verre d'eau bouillante, insister une demi-heure, filtrer, boire 50 ml trois fois par jour avant les repas).
  2. Gruau (manger tous les matins sous forme de bouillie cuite sur l'eau - après refroidissement, servir sur la table avec l'ajout de miel en petite quantité).
  3. Betterave (le jus fraîchement pressé est utile).
  4. Carottes (bouillir, râper, manger avec de l'huile d'olive et une quantité minimale de sel sans autres assaisonnements comme le petit-déjeuner ou le dîner tous les jours).

Toute méthode de «nettoyage du foie» doit être évitée. Des changements diffus sont provoqués par différents processus, et un seul remède, qui est une panacée, n'existe pas. Et l'utilisation de recettes agressives peut entraîner une aggravation de la condition. En outre, il convient de comprendre que les médecines alternatives ne remplaceront pas les médicaments et la correction nutritionnelle..

Régime

Il n'est pas recommandé de manger des aliments qui surchargent le tube digestif et le foie:

  • plats frits et fumés, marinades;
  • aliments en conserve, saucisses, viandes grasses et poivrées;
  • assaisonnements et sauces épicés;
  • saindoux, margarine;
  • ail, œufs durs, fromage à la crème;
  • légumineuses;
  • cuisson du beurre, chocolat;
  • radis, oseille;
  • crème;
  • noix, arachides.

Vous pouvez manger de la viande maigre, du poisson, des céréales, des produits laitiers à teneur modérée en matières grasses, des fruits, des légumes et des baies frais et traités thermiquement.

Si vous remarquez des changements diffus dans le foie, abandonnez l'alcool.

Il est capable de provoquer une hypoxie (privation d'oxygène) des cellules et d'entraîner une aggravation de la maladie. Même les boissons alcoolisées qui sont chères et de haute qualité sont dangereuses pour les personnes atteintes de foie..

Prévoir

Un changement dans la structure du foie n'est pas un diagnostic. Ce qui importe, c'est d'abord le facteur qui a conduit au développement des transformations du parenchyme - âge, processus dystrophique ou inflammatoire, traumatisme, infection. Les prévisions générales peuvent être les suivantes: si les maladies sont détectées à un stade précoce, les perspectives sont favorables, à un stade ultérieur, le risque pour la santé et la vie est élevé.

Le pronostic particulier dépend du type de pathologie. Ainsi, par exemple, avec l'hépatite C virale, vous pouvez arrêter le processus destructeur dans le foie à l'aide de médicaments, mais avec l'option B, la meilleure perspective pour le patient est une longue rémission (pas de symptômes et progression de la cirrhose, mais pas une récupération complète). Les tumeurs de nature bénigne ne peuvent être moins dangereuses que le cancer si elles occupent une grande surface de tissu ou si elles sont situées dans une zone où elles ne peuvent pas être retirées sans endommager gravement le foie. Et les processus auto-immunes sont généralement irréversibles et nécessitent un contrôle permanent des médicaments..

Actions préventives

Pour éviter des dommages au foie, vous avez besoin de:

  1. Mange correctement.
  2. Si possible, évitez de vivre dans des régions défavorisées sur le plan environnemental.
  3. Utilisez des méthodes de protection lorsque vous travaillez avec du sang et d'autres environnements susceptibles d'être infectés.
  4. Ne réutilisez pas les seringues, rasoirs ou autres objets personnels..
  5. Refuser de travailler avec des produits chimiques et des toxines nocifs.
  6. Il est sage de prendre des médicaments ayant un effet hépatotoxique potentiel.
  7. Traiter en temps opportun la pathologie gastro-intestinale.
  8. Ne buvez pas d'alcool, ne fumez pas.

Si une lésion diffuse s'est déjà produite, cela vaut:

  • suivre le traitement recommandé;
  • adhérer à une alimentation constante;
  • éviter tout contact avec des facteurs nuisibles - par exemple, les toxines, l'alcool, les médicaments potentiellement hépatotoxiques.

Les femmes doivent faire attention à la planification de la grossesse, car porter un fœtus avec un parenchyme diffus peut être une charge dangereuse pour le foie..

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète