6 causes d'hypoglycémie chez l'adulte et l'enfant

Dans cet article, vous apprendrez:

Un test sanguin pour le sucre est l'une des études annuelles obligatoires pour les personnes de plus de 30 ans. Et si le résultat de cette analyse au-dessus de la norme est plus ou moins clair, alors quelles sont les causes de l'hypoglycémie chez un adulte, ce n'est pas toujours clair. En outre, une personne peut être troublée pendant longtemps, mais même un médecin ne peut souvent pas associer ces symptômes à une glycémie basse.

Les raisons de l'abaissement de la glycémie sont variées. Le plus souvent, c'est la mauvaise tactique dans le traitement du diabète sucré de type 1 et 2, et indépendamment de l'utilisation d'insuline. De plus, l'hypoglycémie peut indiquer la présence de maladies graves des organes internes, d'une tumeur pancréatique ou d'une famine prolongée..

Parmi les principales causes d'abaissement de la glycémie chez l'adulte figurent les suivantes:

  1. Chez les patients diabétiques:
    • administration excessive d'insuline;
    • prendre une dose supplémentaire de préparations de comprimés;
    • violation du régime alimentaire, famine;
    • activité physique excessive sans apport alimentaire supplémentaire;
    • maladies concomitantes graves des organes internes;
    • intoxication alcoolique.
  2. Insulinome.
  3. Maladies du tractus gastro-intestinal, opérations chirurgicales.
  4. Régime à long terme avec une forte restriction des glucides dans les aliments.
  5. Maladie hépatique sévère (cirrhose, cancer, hépatite).
  6. Maladies endocriniennes (insuffisance surrénale, dysfonction de l'hypophyse, thyréotoxicose).
  7. Effort physique intense.
  8. Conditions accompagnées d'une augmentation de l'apport en glucose (grossesse, allaitement, diarrhée, vomissements).
  9. Tumeurs (cancer de l'estomac, des intestins, du foie, de la leucémie).
  10. Alcoolisme.
  11. Certains médicaments.

Erreurs dans le traitement du diabète

Une diminution de la glycémie chez les patients diabétiques est un phénomène assez courant. Il convient de noter que pour ces patients, le niveau de sucre dans le sang auquel une mauvaise santé apparaît est un chiffre individuel. Souvent, même avec un indicateur de 6-7 mmol / l, les étourdissements et la transpiration commencent à déranger.

Chaque patient diabétique doit savoir quels sont les types d'insuline, où les introduire correctement et après quelle heure il est nécessaire de manger. Il doit se rappeler qu'avec l'activité physique prévue ou une diminution de la quantité de nourriture consommée, la dose d'insuline doit être réduite. De grandes doses d'alcool ne sont pas autorisées car elles bloquent les enzymes qui facilitent la production de glucose..

Les patients diabétiques prenant des médicaments hypolipidémiants, en particulier ceux du groupe qui augmentent la libération d'insuline (glyclazide, glibenclamide, etc.), ne devraient pas essayer d'augmenter la dose de médicaments par eux-mêmes, même si la glycémie augmente. De nombreux médicaments ont une dose, après quoi ils arrêtent simplement d'améliorer leur effet. Cependant, ils peuvent s'accumuler dans le corps et provoquer une hypoglycémie sévère avec perte de conscience..

Insulinome

Un insulinome est une tumeur pancréatique qui forme une grande quantité d'insuline, provoquant une forte baisse de la glycémie.

La plupart des insulinomes sont des tumeurs bénignes, seulement 10% d'entre elles sont malignes. Mais ils provoquent une hypoglycémie grave, se terminant par une perte de conscience, des convulsions et des troubles mentaux à l'avenir. Par conséquent, l'insuline doit être détectée le plus tôt possible et retirée rapidement.

Maladies gastro-intestinales

Dans certaines maladies gastro-intestinales, l'absorption du glucose est altérée, ce qui provoque des épisodes d'hypoglycémie. Cela se produit avec des ulcères de l'estomac et du duodénum, ​​une colite ulcéreuse, des opérations pour enlever une partie de l'estomac ou des intestins. Dans ces cas, le traitement de l'hypoglycémie est complexe, un régime spécial avec des repas doit être suivi, accompagné de petites portions et d'aliments bien traités thermiquement.

Maladie hépatique sévère

Le foie est l'un des principaux organes dans lesquels se produit le métabolisme du glucose. C'est ici qu'il est stocké sous forme de glycogène, d'où il est libéré lors de stress physique et mental. Un certain nombre d'enzymes impliquées dans la conversion du glucose fonctionnent dans les cellules hépatiques..

Si le foie est endommagé par un processus pathologique (cirrhose, infection, cancer, métastases cancéreuses d'autres organes), il n'est pas en mesure de stocker et de libérer du glucose en quantité suffisante, ce qui entraîne une baisse de la glycémie.

Les enzymes hépatiques peuvent également être bloquées par l'alcool et certains médicaments (antidépresseurs, aspirine, indométacine, biseptol, diphenhydramine, tétracycline, chloramphénicol, anapriline).

Maladies endocriniennes

Dans certaines maladies endocriniennes (insuffisance surrénale, diminution de la fonction de la glande pituitaire, etc.), la formation d'hormones s'opposant au travail de l'insuline diminue. À la suite d'une augmentation du niveau de cette hormone dans le sang, une forte diminution du taux de sucre se produit..

Dans d'autres cas (avec thyréotoxicose, augmentation de la fonction thyroïdienne), la consommation de glucose par les cellules augmente, ce qui se reflète dans l'analyse comme une diminution de son niveau.

Autres causes de l'hypoglycémie

Lors d'efforts physiques intenses, une grande quantité de glucose est dépensée pour le travail musculaire. Par conséquent, en prévision de la compétition, il est recommandé de créer un apport suffisant de glycogène dans le foie. Le glycogène est une molécule de glucose interconnectée, son dépôt.

Chez les femmes, la grossesse et l'allaitement deviennent souvent la cause de l'hypoglycémie. Pendant la grossesse, une grande quantité de glucose est dépensée pour la croissance et le développement du fœtus. C'est souvent pourquoi il est difficile pour une femme enceinte de passer des tests à jeun, pendant une longue période de jeûne, elle peut simplement perdre connaissance.

Après la naissance, le glucose passe au bébé avec du lait maternel. Les jeunes mères ne doivent pas oublier de bien manger et de manger régulièrement; le manque de glucose est mauvais pour l'humeur, l'activité et la mémoire.

Les cellules tumorales sont très métaboliquement actives. Ils consomment d'énormes quantités de nutriments, y compris du glucose. Ils sécrètent également des substances qui suppriment la formation d'hormones - les antagonistes de l'insuline. Certaines tumeurs elles-mêmes peuvent sécréter de l'insuline..

Signes et symptômes d'hypoglycémie

Les signes d'hypoglycémie sont les mêmes chez les hommes et les femmes, et les symptômes peuvent varier légèrement selon l'âge..

Dans les premiers stades, une sensation de faim, d'irritabilité. Puis tremblements dans les mains, transpiration accrue, accélération du rythme cardiaque, maux de tête commencent à déranger. Si aucune aide n'est fournie, les troubles de l'élocution, de l'attention, de la coordination et de la conscience deviennent quelque peu confus. Dans les cas graves, perte de conscience, convulsions, coma, œdème cérébral, arrêt respiratoire et activité cardiaque sont possibles.

Dans la vieillesse, en premier lieu - troubles de la conscience et troubles du comportement. Les patients peuvent être fortement inhibés ou très excités.

Après un épisode d'hypoglycémie, une perte de mémoire partielle est possible. Dans le cas où de tels épisodes se répètent souvent, une personne est inquiète:

  • maux de tête;
  • vertiges;
  • diminution de la mémoire et de la vitesse de réflexion;
  • sommeil agité;
  • développement possible de troubles du rythme cardiaque, d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral.

L'hypoglycémie chez un enfant

Les raisons pour abaisser la glycémie chez un enfant sont similaires à celles des adultes.

Très souvent, une hypoglycémie se développe chez un nouveau-né dont la mère est atteinte de diabète, notamment gestationnel. En règle générale, ces bébés naissent grands, pesant plus de 4 kg, mais immatures par rapport à leur âge gestationnel.

Des taux de sucre réduits peuvent survenir chez les nourrissons prématurés dès le premier jour de vie.

Pour les enfants, les épisodes d'hypoglycémie sont particulièrement dangereux car leur système nerveux n'est pas bien formé. Dommages cérébraux possibles, difficulté à se souvenir et à apprendre, dans les cas graves - épilepsie.

Premiers soins pour une personne souffrant d'hypoglycémie

L'algorithme d'action en cas de forte baisse de la glycémie:

  1. Si la personne est consciente, offrez-lui une boisson ou un jus sucré, ou un produit contenant un simple glucide (un morceau de sucre, de caramel, etc.).
  2. Si une personne est inconsciente, ne mettez en aucun cas quoi que ce soit dans sa bouche. Il peut s'étouffer avec de la nourriture ou du liquide et suffoquer..
  3. Placez la personne inconsciente sur une surface dure d'un côté, videz votre cou et vérifiez s'il y a de la nourriture ou des prothèses dans la bouche.
  4. Appeler une équipe d'ambulance.

En règle générale, un patient diabétique connaît une éventuelle hypoglycémie et ressent son approche, et a également le nombre requis de morceaux de sucre ou de comprimés de glucose.

Une fois l'épisode d'hypoglycémie passé, vous devez absolument consulter un médecin pour identifier la cause d'une baisse de la glycémie et la guérir.

Hypoglycémie - causes, signes, symptômes chez les femmes et les hommes

Nous analysons l'hypoglycémie, toutes les causes de cette condition et les options de traitement rapide.

L'hypoglycémie ou l'hypoglycémie est une condition potentiellement mortelle pour le patient. De plus, le patient a un taux de glucose extrêmement bas dans le sang veineux - moins de 3,7 mmol / l, et périphérique - moins de 3,2 mmol / l. Il existe 3 stades d'hypoglycémie:

  • facile - une personne peut, par ses propres efforts, arrêter l'état pathologique à l'aide de produits ou de médicaments;
  • sévère - le patient est conscient, mais n'est pas en mesure d'augmenter indépendamment le niveau de sucre;
  • coma - une personne perd connaissance, ce qui nécessite une hospitalisation immédiate.

Le retard dans l'assistance est lourd de complications pour l'hypoglycémie, donc tout, même le stade le plus doux, est dangereux pour la santé humaine. Le traitement est sélectionné en tenant compte de la gravité du patient, ainsi que de la présence de contre-indications et de restrictions. Vous devez comprendre ce qui affecte l'augmentation de la glycémie et quelles peuvent être les conséquences d'un manque prolongé de glucose dans le corps.

Hypoglycémie - causes et effets

Le mécanisme pathogénique du développement de l'hypoglycémie est l'utilisation accélérée du glucose par les tissus, un excès d'insuline et un apport insuffisant de glucose dans les aliments. Afin de comprendre les raisons pour lesquelles le sucre dans le sang tombe, vous devez comprendre le concept du métabolisme du glucose.

L'utilisation d'hydrates de carbone complexes nécessite le fonctionnement normal du pancréas, sécrétant de l'insuline. L'importance fondamentale de l'insuline réside dans sa capacité à activer les protéines cytoplasmiques des cellules responsables du transport des molécules de glucose.

Ainsi, l'état d'hyperinsulisme (augmentation de la concentration hormonale) affecte directement le niveau de sucres dans les cellules et les tissus humains..

Il existe 2 types d'hyperinsulisme: exo (externe) et endogène (interne).

La cause de l'exogène est l'administration excessive de l'hormone pendant les injections d'insuline (calcul incorrect des unités de pain et le manque de glucides des aliments pendant les injections d'insuline).

Parmi les causes endogènes, l'insuline est isolée - une tumeur du pancréas, souvent bénigne, qui commence à produire des hormones de façon incontrôlable. Dans ce cas, la sécrétion d'insuline n'est soumise à aucun mécanisme de régulation physiologique. L'ablation du néoplasme conduit à une guérison complète du patient, et le pronostic d'une tumeur maligne dépend largement de sa localisation et de la présence de métastases.

L'hypoglycémie accompagne également les grosses tumeurs de toute localisation, qui la consomment activement. De plus, certains néoplasmes malins (tumeurs hormonales) peuvent synthétiser des substances comme l'insuline et également réduire la quantité de sucres simples..

La fréquence des décès avec coma hypoglycémique est significativement inférieure à celle des diabétiques. Cependant, un manque de sucre dans le sang peut également entraîner de graves conséquences pour la santé - troubles cérébraux, tachyarythmies potentiellement mortelles, hypertension artérielle, crises d'épilepsie, coma hypoglycémique, etc..

Hypoglycémie chez les nouveau-nés

Dans les premiers jours de la vie, un enfant peut développer une hypoglycémie modérée. Il est particulièrement fréquent chez les nourrissons prématurés, ainsi qu'avec des symptômes de pathologie des voies respiratoires et d'hypothermie. Si la mère de l'enfant reçoit un diagnostic de diabète, alors au cours des 6 premières heures de sa vie, son nouveau-né peut avoir un taux de glucose extrêmement bas.

Une hypoglycémie peut également survenir en cas d'allaitement maternel insuffisant..

Important: l'hypoglycémie chez le nouveau-né nécessite un traitement urgent et compétent, quelle que soit sa gravité.

En règle générale, la thérapie consiste en des injections intraveineuses de 40% de glucose et, en l'absence de dynamique positive lorsque le critère revient à la normale, les hormones (hydrocortisone et glucagon) sont administrées par voie intramusculaire..

Pourquoi une glycémie tombe-t-elle chez une personne en bonne santé?

Des signes d'hypoglycémie sont observés chez les personnes en bonne santé dans le cas d'une activité physique de haute intensité. La combinaison des sports avec le jeûne ou les régimes limités conduit également à une forte baisse du taux.

L'hypoglycémie chez les femmes est enregistrée pendant les menstruations.

Une hypoglycémie sévère peut également survenir avec l'abus d'alcool. L'utilisation de boissons alcoolisées entraîne la dépense active d'énergie nécessaire au travail des enzymes qui décomposent l'éthanol. Dans la plupart des cas, l'hypoglycémie alcoolique survient chez les personnes souffrant d'alcoolisme chronique. Cependant, le développement d'une hypoglycémie transitoire chez les personnes qui boivent occasionnellement de l'alcool, en particulier à jeun, n'est pas exclu..

Les symptômes de l'hypoglycémie chez les femmes

Les symptômes qui accompagnent une hypoglycémie chez un adulte peuvent être divisés en 2 groupes: autonomes et neuroglycopéniques. Les premiers apparaissent sous la forme:

  • troubles mentaux (anxiété, insomnie, augmentation de la peur et de l'anxiété, ainsi que de l'agressivité accrue);
  • transpiration;
  • mains tremblantes et hypertonie musculaire;
  • pâleur;
  • hypertension artérielle;
  • troubles digestifs: nausées ou vomissements;
  • augmentation de la faim ou de la soif.

Pour les manifestations neuroglycopéniques sont caractéristiques:

  • maux de tête;
  • perte de mémoire;
  • diminution de l'attention;
  • perte d'orientation dans l'espace;
  • vision double
  • tremblements des membres et crises généralisées;
  • incontinence urinaire, miction involontaire ou défécation;
  • perte de conscience, entraînant un évanouissement, une forme extrême - coma;
  • perturbation de la respiration normale ou de la circulation sanguine.

L'observation d'un ou d'un groupe de symptômes chez une personne nécessite une mesure immédiate du glucose et sa correction si nécessaire Il convient de noter que les symptômes décrits sont identiques pour les personnes des deux sexes.

Glycémie normale chez la femme

La valeur de glucose maximale autorisée pour une femme est:

  • pour le sang veineux - 6,2 mmol / l;
  • et pour le sang capillaire - 5,6 mmol / l.

Pour les hommes, la valeur du critère pour le sang veineux et capillaire augmente à 6,5 et 5,5 mmol / l, respectivement.

Valeurs minimales: 3, 5 - 4 mmol / l pour les deux sexes.

Si le biomatériau pour l'étude a été pris de toute urgence, et après le dernier repas pas plus de deux heures se sont écoulées, alors l'intervalle des valeurs normales est quelque peu décalé. Dans ce cas, la norme maximale autorisée est de 10 à 11 mmol / l.

Après 60 ans, l'activité fonctionnelle des cellules pancréatiques diminue, les valeurs normales se situent donc entre 4,5 et 7 mmol / l (à jeun).

Comment augmenter la glycémie à la maison?

Lorsque les sucres sont détectés à un niveau de 3 à 3,5 mmol / l, il suffit qu'une personne consomme 10 à 15 g de glucides. La meilleure option est la consommation de sucres simples (par exemple, le dextrose), car ils ne nécessitent pas de temps pour se séparer et pénètrent immédiatement dans la circulation systémique depuis la cavité buccale.

Vous pouvez donner au patient un verre de jus ou d'eau avec du sucre dissous, manger du chocolat, de la confiture, etc..

L'hypoglycémie sévère est arrêtée en prenant de grandes quantités de glucides. Donc, immédiatement, vous devez consommer au moins 15 à 20 grammes de sucres simples, puis 20 gr - des sucres complexes (produits de boulangerie ou biscuits).

L'algorithme pour arrêter un léger degré de manque de glucose dans le corps:

  • à l'aide d'un glucomètre, mesurer la valeur de l'indicateur, vérifier l'état d'hypoglycémie;
  • consommer 15 grammes de sucres simples;
  • mesurer à nouveau le niveau de sucre.

En l'absence de dynamique positive, 2 et 3 points sont répétés jusqu'à ce que l'indicateur retrouve ses valeurs normales.

Si une personne est inconsciente, une injection de 1 mg de glucagon est administrée par voie intramusculaire. Le glucagon est une hormone protéique qui peut activer le processus de dégradation du glycogène dans les cellules hépatiques. Cela conduit finalement à une augmentation du glucose.

Pendant l'hospitalisation, le patient reçoit une injection intraveineuse de glucose à 40%, qui revient rapidement à la conscience.

En outre, il existe des gels et des comprimés spéciaux à base de sucre de dextrose simple. Il est important de calculer correctement la posologie, car son excès peut conduire une personne à un état d'hyperglycémie tout aussi dangereux.

Quels aliments augmentent la glycémie?

La norme quotidienne de sucre pour une personne est de 38 grammes pour les hommes et de 25 grammes pour les femmes. Leur utilisation excessive entraîne une charge sur le pancréas et un dépôt excessif.

L'indice glycémique calculé pour les produits est particulièrement important lors de l'arrêt du syndrome hypoglycémique. Il reflète la vitesse à laquelle les glucides simples sont digérés par le corps humain et entraînent une augmentation de la concentration de glucose dans le sang..

Le tableau des produits qui augmentent la glycémie, en tenant compte de l'indice glycémique.

Nom du produitIndex glycémique
Pain à la farine de blé100
Pain97
Crêpes96
Mon chéri85
Pommes de terre bouillies84
Citrouille78
Pastèque77
Melon76
Carottes crues72
Un ananas71
Dumplings70
Confiture67
Raisins secs66
Pâtes au fromage65
Mayonnaise achetée58
Bouillie de sarrasin62
Ketchup57
Spaghetti57
Pêches (en conserve)56
Biscuits55
Jus de pomme fraîchement pressé53
Pamplemousse47
Noix de coco46
Jus d'orange fraîchement pressé45
Figues sèches39
Pâtes à Al Dante36
Jus de carotte fraîchement pressé35

Abricots secs
Pruneaux
Riz sauvage
Une pomme
prune
Coing
Yaourt nature, 0% gras
Des haricots
nectarine
Grenat
Pêche

Les aliments à faible indice hypoglycémique, tels que les plats gras, les ragoûts de légumes ou de viande, ainsi que les produits de boulangerie fraîchement cuits au four, sont adaptés pour arrêter une carence en sucre légère..

Il convient de souligner que les aliments végétaux à haute teneur en fibres n'ont pas d'effet rapide et efficace dans l'état pathologique d'hypoglycémie, leur utilisation n'est donc pas recommandée.

La prévention

Les mesures de prévention consistent en une combinaison des recommandations suivantes:

  • doser l'activité physique;
  • une nutrition rationnelle, éliminant la consommation excessive de glucides et d'alcool;
  • respect du schéma posologique si nécessaire, injections d'insuline.

Il convient de noter que le respect d'une règle dans le contexte de la négligence des autres n'apportera pas l'effet souhaité. Si l'un des membres de la famille souffre de diabète, les membres de la famille doivent connaître les méthodes permettant de stopper les conditions d'hypo- ou d'hyperglycémie afin de fournir une assistance rapide et sans erreur..

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Hypoglycémie

Les médecins parlent généralement d'hypoglycémie par hypoglycémie, un symptôme pathologique exprimé par une diminution de la glycémie inférieure aux normes généralement acceptées. Cette condition est causée par un certain nombre de facteurs, conduisant au développement d'un syndrome hypoglycémique et de diverses conditions / problèmes négatifs.

Qu'est-ce que ça veut dire?

Les analyses ont montré que les niveaux de glucose dans le sang tombaient en dessous de 3,3 mmol / L? Il s'agit d'une condition plutôt dangereuse, entraînant un certain nombre de syndromes concomitants négatifs, et dans certains cas, provoquant un coma (une situation mettant la vie en danger entre la vie et la mort, caractérisée par une perte de conscience, un affaiblissement marqué ou une absence de réaction aux irritations externes). Comme mentionné ci-dessus, un certain nombre de raisons peuvent provoquer une hypoglycémie, des caractéristiques physiologiques du corps aux maladies et à une mauvaise alimentation. La pathogenèse du problème diffère également de manière significative de la cause provoquante d'une diminution de la concentration en sucre dans le sang qui n'est pas entièrement comprise par les scientifiques.

Symptômes d'hypoglycémie

Les principaux symptômes de l'hypoglycémie comprennent:

  1. Troubles adrénergiques - mydriase, transpiration sévère, pâleur de la peau, tremblements, hypertonie musculaire, agitation accompagnée d'anxiété, d'anxiété et d'agression, tachycardie et augmentation de la pression artérielle.
  2. Symptômes parasympathiques - faiblesse générale du corps, nausées avec vomissements, vague sensation de faim.
  3. Manifestations neuroglycopéniques - étourdissements et maux de tête modérés, troubles de la genèse centrale et de la respiration, désorientation et évanouissement, troubles de la conscience avec amnésie, symptômes neurologiques focaux et systémiques, manifestations d'automatismes primitifs, comportement parfois inapproprié. Moins fréquemment, des paresthésies et diplopies sont observées..

Raisons possibles

Une diminution de la glycémie peut être causée par les raisons suivantes:

  1. Trop de dose d'insuline et de médicaments hypoglycémiants pour le diabète.
  2. La déshydratation.
  3. Nutrition trop maigre et irrationnelle avec une prédominance de glucides raffinés et un minimum de vitamines, fibres, sels minéraux.
  4. Forte activité physique.
  5. Alcoolisme.
  6. Diverses insuffisances - cardiaque, hépatique, rénale.
  7. Épuisement corporel total.
  8. Insuffisance hormonale avec inhibition de la synthèse du glucagon, de l'adrénaline, du cortisol, de la somatropine.
  9. Tumeurs extracellulaires, insulinomes et anomalies congénitales du spectre auto-immun.
  10. Introduction excessive dans le sang de solution saline par la méthode goutte à goutte.
  11. Un large éventail de maladies chroniques.
  12. Règles.

Hypoglycémie chez les hommes et les femmes

Une glycémie inférieure à 3,5 mmol / L chez les deux sexes est un signe clair qu'il y a un problème dans le corps. Comme le montre la pratique, dans la grande majorité des cas, l'hypoglycémie chez l'adulte se produit avec un traitement prolongé du diabète. Si le régime du jour et le régime alimentaire ne sont pas suivis trop étroitement et que la violation des rythmes circadiens est complétée par une activité physique, alors la prise de médicaments oraux hypoglycémiants ou d'injections d'insuline peut abaisser la concentration de glucose plus que nécessaire..

De nombreuses personnes souffrant d'alcoolisme connaissent également une baisse significative de la glycémie en raison des effets secondaires de l'éthanol, qui entraînent une diminution accélérée des réserves de glucogène et, par conséquent, une inhibition de la genèse associée. Il est impératif de surveiller le niveau actuel de sucre dans le sang tout au long de la journée, car l'hypoglycémie peut être non moins dangereuse que l'hyperglycémie: elle provoque également le coma, bien que moins dangereux pour le corps.

L'hypoglycémie chez un enfant

Chez les enfants, l'hypoglycémie se produit principalement en raison d'une nutrition hypocalorique et de grands écarts entre les repas dans un contexte d'activité physique élevée et de stress psychologique puissant. Un mauvais régime diurne pour les parents avec un sommeil insuffisant y contribue également..

Beaucoup moins souvent chez les enfants, il existe une forme idiopathique d'hypoglycémie familiale, qui est détectée et se manifeste chez un enfant de moins de deux ans. Une diminution de la glycémie est due à la haute sensibilité de l'organisme à la leucine sous forme libre. Il agit comme un catalyseur pour la synthèse accélérée de l'insuline naturelle et bloque la gluconéogenèse dans le foie..

L'hypoglycémie chez les nouveau-nés mérite une attention particulière. En règle générale, un symptôme est détecté chez les bébés prématurés souffrant d'hypothermie, de détresse respiratoire et d'asphyxie lors de l'accouchement. Elle se manifeste dans les premières heures de la vie. Un autre facteur de risque est une mère atteinte de diabète de type 2 et prenant des médicaments hypoglycémiants. Dans ce cas, un traitement intensif urgent est nécessaire avec l'introduction de glucose, de glucagon et d'hydrocortisone dans le corps.

Effets possibles de l'hypoglycémie

En plus des manifestations négatives neuroglucopéniques et adrénergiques décrites ci-dessus et disparaissant après un traitement approprié, les patients peuvent développer un coma hypoglycémique, ainsi que des troubles cérébraux, jusqu'à un large spectre de démence. De plus, un faible taux de sucre dans le sang est un facteur de risque supplémentaire et provoque des hémorragies rétiniennes, des accidents vasculaires cérébraux et un infarctus du myocarde chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires..

Traitement faible en sucre (hypoglycémie)

Le traitement est basé sur un traitement conservateur de la maladie sous-jacente et l'élimination des symptômes d'hypoglycémie..

Drogues et médicaments

  1. L'administration intraveineuse de glucose par la méthode des gouttes ou l'administration orale de dextrose monosaccharide, qui contourne le tube digestif, est immédiatement absorbée dans le sang par la cavité buccale..
  2. Apport combinatoire de glucides complexes simples «rapides» et «lents» en quantité limitée.
  3. Si les mesures ci-dessus sont inefficaces - injection intramusculaire de glucagon.
  4. Dans les situations critiques, des injections fractionnées de corticostéroïdes - hydrocortisone, ainsi que d'adrénaline sont autorisées.
  5. Adhésion stricte à un régime spécial.

Remèdes populaires

L'une des recettes ci-dessus pour la médecine traditionnelle, présentée ci-dessous, doit être coordonnée avec votre médecin!

  1. Trois fois par jour, prenez 15 à 20 gouttes de teinture de Leuzea, que vous pouvez acheter à la pharmacie. Pré-diluer la dose dans une cuillère à soupe d'eau à température ambiante.
  2. Prenez en proportions égales 2 grammes d'herbe de blé, de millepertuis, d'hémophilus, de camomille, de cannelle de pain d'épice et de plantain, ajoutez un gramme de réglisse et d'absinthe à la collection. Versez le mélange avec 0,5 litre d'eau bouillante et laissez infuser 25 minutes. Passer le liquide à travers trois couches de gaze et prendre un remède de 50 grammes, trois fois par jour pendant un mois.
  3. Versez une cuillère à soupe de baies d'églantier hachées non pelées avec deux tasses d'eau bouillante. Laisser infuser pendant quinze minutes, filtrer à travers une étamine et boire ½ tasse deux fois par jour pendant 2 semaines.
  4. Consommez de l'ail et des airelles régulièrement, de préférence frais.

Prévention de l'hypoglycémie

La liste des mesures préventives de base pour prévenir une baisse significative de la glycémie comprend un régime avec une nutrition fractionnée et une routine quotidienne, et une correction du traitement du diabète sucré. De plus, il est recommandé de prendre des multivitamines complexes avec le contenu obligatoire de chrome en elles, le refus d'alcool et de fumer, l'activité physique dosée, ainsi que de familiariser tous les membres de la famille avec un problème possible et de les instruire sur les mesures nécessaires en cas de manifestation soudaine d'un symptôme.

Une bonne alimentation et une bonne alimentation

En cas d'hypoglycémie, l'endocrinologue vous prescrit un régime alimentaire individuel, en tenant compte de la gravité du problème, de la présence d'un type particulier de diabète, ainsi que de l'état actuel du corps.

  1. Augmentez votre apport en glucides complexes en mangeant des légumes, des pâtes de blé dur, du pain de grains entiers.
  2. Exclure complètement l'alcool, la semoule, les pâtes des variétés de blé tendre, les muffins, les bouillons gras et très forts, tous les types de graisses culinaires et de viande, les épices, les aliments fumés, le poivre et la moutarde..
  3. Mangez des bonbons, des biscuits, du miel et du jus très modérément.
  4. Mangez fractionnellement, en petites portions, n'oubliez pas de manger des aliments protéinés avec un minimum de matières grasses.
  5. Concentrez-vous sur les aliments riches en fibres, ce qui ralentit l'absorption du sucre des glucides complexes. Les meilleures options sont le maïs, les pois, les pommes de terre en veste.
  6. Assurez-vous d'inclure dans le menu des fruits, frais et secs, ou dans votre propre jus contenant des quantités modérées ou faibles de sucre.
  7. Choisissez des sources maigres de protéines - poisson, haricots, poulet ou lapin.
  8. Limitez l'utilisation de la caféine, qui en grande quantité exacerbe considérablement le processus d'hypoglycémie.
  9. Remplacez les boissons gazeuses par des boissons minérales sans gaz.
  10. Vous pouvez obtenir les protéines dont vous avez besoin pour le corps à partir de produits alternatifs - noix, produits laitiers faibles en gras.

Menu du jour estimé

  1. Petit déjeuner avec deux œufs durs et thé non sucré avec un petit morceau de pain de grains entiers.
  2. Prenez un verre de lait ou un fruit non sucré de taille moyenne.
  3. Nous déjeunons avec de la soupe sur du bouillon de viande maigre et une salade de légumes. De plus - une portion de poisson et de thé cuits à la vapeur.
  4. Prenez une collation l'après-midi avec plusieurs fruits et tisane. Alternative - 50 grammes de noix.
  5. Dîner de la viande de poulet ou de lapin avec un plat d'accompagnement de légumes. En remplacement du thé et du café, vous pouvez utiliser la chicorée.
  6. Deux heures avant le coucher - un verre de kéfir à 1%.

Surveillez votre alimentation, mangez bien, observez la routine quotidienne et dans la plupart des cas, vous pouvez vous débarrasser de l'hypoglycémie sans médicaments!

Vidéo utile

Les premiers symptômes et traitements de l'hypoglycémie

Causes de l'hypoglycémie

L'hypoglycémie est appelée hypoglycémie. Ils en parlent lorsqu'une personne en bonne santé a un taux de sucre à l'estomac vide inférieur à 3,3 mmol / L. Cette condition est accompagnée de transpiration, d'agitation, d'anxiété, de palpitations, de faiblesse, de faim, de somnolence, de vertiges et d'autres symptômes désagréables. Les causes de l'hypoglycémie peuvent être divers phénomènes liés au mode de vie et à certaines maladies..

Facteurs vrais et iatrogènes

Les causes de l'hypoglycémie peuvent être divisées en deux groupes: iatrogène et vrai. Les vraies causes sont les maladies et les erreurs de style de vie qui ne sont pas directement liées au diabète. Il s'agit notamment de tumeurs pancréatiques, d'une carence en glucides dans l'alimentation, d'une activité physique excessive, d'une consommation d'alcool, d'une grossesse.

Iatrogène est la raison associée à la prise de médicaments pour le traitement du diabète. Ce sont des erreurs dans le calcul de la dose d'insuline, d'insuffisance rénale et hépatique, de stress et de maladies virales qui provoquent une réponse inadéquate aux médicaments hypoglycémiants.

Insulinome

L'insulinome est un type rare de tumeur qui affecte les cellules bêta du pancréas et provoque une production excessive d'insuline. Cette condition conduit à une glycémie basse. Les personnes à risque d'insulinome sont âgées de 40 à 60 ans. Environ 90% de l'insuline est bénigne, mais nécessite un traitement chirurgical, ce qui a des conséquences.

Les symptômes des insulinomes reproduisent le tableau clinique de l'hypoglycémie (hypoglycémie):

  • la faiblesse;
  • transpiration
  • anxiété;
  • violation de concentration;
  • vision trouble.

Dans les cas graves, des convulsions se développent, une perte de conscience est possible. Après l'apport en glucose, la condition se stabilise.

De l'alcool

L'abus d'alcool est la cause de l'hypoglycémie. L'alcool a les effets suivants sur le corps:

  • améliore l'activité de l'insuline et des hypoglycémiants;
  • paralyse le travail du foie et du pancréas, inhibe la production de glucogène (une source de glucose dans le corps);
  • dissout les graisses, augmente la perméabilité des membranes cellulaires des cellules, grâce à quoi le glucose pénètre plus rapidement dans les cellules et son contenu dans le sang diminue fortement;
  • fausse une réaction adéquate du corps aux changements de sucre;
  • contient des calories vides, empêche l'élimination de la graisse corporelle.

En inhibant la synthèse du glucose dans le corps, l'alcool provoque une hypoglycémie. Les personnes à risque sont celles qui boivent régulièrement de l'alcool en raison d'une mauvaise alimentation.

Grossesse

L'hypoglycémie accompagne souvent la grossesse de la 6e à la 19e semaine. Cela est dû aux mécanismes de croissance et de développement du fœtus:

  • changements hormonaux;
  • métabolisme accéléré;
  • augmentation du travail de la thyroïde et du pancréas;
  • toxicose.

Avec une nutrition insuffisante, une femme enceinte peut développer une hypoglycémie. Le risque est particulièrement élevé avec le diabète familial, l'obésité, les grossesses multiples. L'hypoglycémie chez la femme enceinte n'a pas d'effet tératogène, mais nécessite une surveillance régulière de la glycémie à l'aide de tests. Ces patients doivent consulter le gynécologue et l'endocrinologue plus souvent, suivre strictement toutes les recommandations, en particulier en ce qui concerne le régime alimentaire..

Faire du stress

Pendant l'effort physique actif, les tissus musculaires dépensent du glycogène, le besoin en glucose du corps augmente. Cela se produit non seulement pendant l'entraînement en force, mais aussi pendant les travaux ménagers exténuants.

Le plus rapidement, la glycémie diminue avec un exercice aérobie modéré (course à pied, marche rapide, vélo, natation). Si une telle formation dure plus d'une heure, elle peut entraîner une hypoglycémie. Après un entraînement intense, les muscles continuent de consommer du glucose pendant un certain temps. Par conséquent, l'hypoglycémie peut également se développer 6 à 15 heures après la fin de la charge, y compris la nuit.

Il est possible de réduire le risque d'hypoglycémie si des exercices de force sont effectués avant l'exercice aérobie: squats, tractions, un complexe avec des haltères. En cas de diabète, il est important de consulter un médecin concernant l'intensité de l'entraînement, l'ajustement des doses d'insuline, les hypoglycémiants et l'apport supplémentaire de glucides.

Malnutrition

Le manque de sucre dans l'alimentation est une raison naturelle de sa faible concentration dans le sang. Chez les personnes en bonne santé, l'hypoglycémie ne survient qu'après quelques mois d'une telle nutrition. Cela est dû à des mécanismes compensatoires. Le foie a un dépôt de glycogène qui, dans les situations stressantes, est consacré à la production de glucose.

Tôt ou tard, un régime pauvre en glucides peut provoquer une hypoglycémie, même si vous vous sentez rassasié toute la journée. Par conséquent, le régime alimentaire doit toujours contenir des fruits et légumes sucrés, des céréales et d'autres sources de glucides. Gardez à l'esprit que les bleuets, les mûres, les airelles, la viorne, les framboises, les variétés aigres de pommes et de poires, ainsi que les ananas réduisent le sucre.

Chez les patients atteints de diabète sucré, en particulier ceux qui prennent de l'insuline, un estomac vide peut entraîner une forte diminution de la glycémie. Ils développent des symptômes d'hypoglycémie quelques minutes seulement après la prise d'insuline..

Erreurs de dosage d'insuline

Dans le diabète sucré de type 1, le corps du patient souffre d'une carence en insuline due à la destruction des cellules bêta pancréatiques. Par conséquent, les diabétiques se voient prescrire un analogue d'hormone synthétique dans les injections. Commencer à prendre le médicament est une période critique. Les patients font souvent des erreurs de dosage, ce qui entraîne une baisse du taux de sucre en dessous de la normale. Un problème similaire peut survenir lors du changement de médicament. Si vous ressentez des symptômes glycémiques avec l'insulinothérapie, consultez votre professionnel de la santé..

Insuffisance hépatique et rénale

Les maladies du foie et des reins affectent les principaux processus métaboliques du corps. Les pathologies hépatiques entraînent un retard de production de glycogène et sa carence. Les pathologies des reins provoquent une diminution de la réabsorption du glucose. Dans le contexte du diabète sucré, les pathologies de ces organes nécessitent une diminution de la dose d'insuline. De plus, l'hypoglycémie survient aux derniers stades de la fatigue surrénalienne..

Stress et maladies virales

Dans le contexte du stress et des maladies infectieuses aiguës, la réaction de l'organisme aux médicaments hypoglycémiants peut être non standard. Le besoin en glucose augmente, la dose habituelle d'insuline prise par un diabétique peut être trop élevée et conduire à une hypoglycémie. Par conséquent, avec le SRAS, l'IRA et le stress, la dose d'insuline doit être ajustée.

Médicaments hypocaloriques

L'hypoglycémie est possible lors de la prise de doses élevées de médicaments hypoglycémiants. Ils sont divisés en trois groupes:

  • Sécrétogènes qui améliorent la sécrétion d'insuline.
  • Les médicaments qui réduisent la résistance à l'insuline dans les cellules rendent la capacité de répondre adéquatement à l'insuline dans le sang.
  • Médicaments qui bloquent l'absorption du glucose dans l'intestin, grâce auquel il est excrété naturellement par l'organisme.

La violation du dosage de ces médicaments est la cause de l'hypoglycémie.

Pour la prévention de l'hypoglycémie, une nutrition fractionnée avec l'utilisation de glucides lents est recommandée. N'oubliez pas qu'en cas de diabète sucré, l'état peut changer rapidement, le patient peut avoir besoin de soins médicaux d'urgence. Les phases initiales de l'hypoglycémie ne sont pas nocives pour le cerveau. Mais avec un coma hypoglycémique, une diminution de la mémoire, des capacités intellectuelles est possible, et sans aide médicale, une issue fatale est possible. Connaissant les principales causes de l'hypoglycémie, vous pouvez contrôler votre état et prévenir le développement d'une hypoglycémie.

Hypoglycémie: causes, symptômes

Aujourd'hui, sans exception, tout le monde sait que le sang est le principal fluide de l'organisme, dont l'état doit être constamment surveillé. Même des changements mineurs dans sa composition peuvent indiquer de graves problèmes. Le sucre est l'un des principaux indicateurs du fonctionnement normal de l'organisme..

Il comprend plusieurs substances différentes qui sont intégrées dans un seul ensemble. Selon les experts, il s'agit d'une sorte de constante d'un point de vue biologique, caractérisant l'état de tous les systèmes d'organes internes. Cet indicateur reflète l'échange d'hydrogène et est en même temps le carburant de l'organisme tout entier. Le sucre vient avec la nourriture, puis il est traité d'une certaine manière, et seulement après avoir pénétré dans le sang.

Dans cet article, nous parlerons de ce qui menace ses faibles performances et comment y faire face..

informations générales

L'hypoglycémie n'est pas seulement une légère déviation, mais une véritable maladie, qui en médecine est appelée hypoglycémie. Il s'agit d'une maladie assez grave qui ne doit pas être laissée sans traitement. L'hypoglycémie peut se développer pour diverses raisons. Elle s'accompagne de vertiges, de mains tremblantes, d'une diminution des performances, d'une irritabilité.

Selon les experts, la glycémie dépend directement de l'alimentation quotidienne. Si une personne mange quelque chose, cet indicateur augmentera inévitablement. Le pancréas est connu pour produire l'hormone insuline. Il transforme le sucre en énergie ou aide à le convertir en graisse pour une utilisation ultérieure. Au moment où cette hormone termine son «travail», les indicateurs de sucre devraient se normaliser, mais cela ne se produit pas toujours. L'hypoglycémie survient souvent dans le diabète, quand chez une personne malade la quantité de nourriture consommée ne correspond pas au niveau d'insuline produite. Il s'agit d'un problème assez grave, qui ne peut être résolu que si une personne mange quelque chose de sucré.

Même chez des personnes en parfaite santé, une hypoglycémie peut survenir de temps en temps et d'intensité variable. Cette manifestation de la maladie dans chaque cas est individuelle, dépend du régime alimentaire humain, de son mode de vie et de certains autres facteurs connexes.

Indicateurs normatifs

Selon les experts, la norme du taux de sucre le matin à jeun est de 3,3 à 5,5 mmol / l. De légers écarts par rapport à ces indicateurs dans la plage de 5,6 à 6,6 mmol / L indiquent une tolérance au glucose altérée. Ceci est une frontière entre normal et pathologique, et plus de 6,7 mmol / l - diabète.

Raisons principales

L'hypoglycémie ne peut pas se produire d'elle-même. Le plus souvent, ce problème apparaît pour de bonnes raisons, qu'il est recommandé de découvrir le plus tôt possible. Nous n'en énumérons que quelques-uns ci-dessous..

  • Alimentation déséquilibrée et longues pauses entre les repas principaux. Le plus souvent, pour cette raison, une hypoglycémie est diagnostiquée chez les jeunes filles qui suivent constamment un régime strict.
  • Exercice intense avec des régimes hypocaloriques.
  • Manger de la malbouffe, de la farine et des aliments sucrés, des pâtisseries et des fast-foods.
  • Mauvaises habitudes. Boire de l'alcool et fumer affecte négativement votre glycémie. Même l'utilisation de médicaments ne permet pas dans tous les cas de normaliser les indicateurs.
  • Néoplasmes malins. Selon les experts, les tumeurs du pancréas s'accompagnent très souvent d'une prolifération des tissus, notamment des cellules bêta (elles produisent de l'insuline).

Symptômes

Tout d'abord, il convient de noter que les signes d'hypoglycémie n'apparaissent pas soudainement. Le fait est que c'est un processus assez long. Ce n'est qu'à des niveaux de sucre significativement bas que le corps signale un problème.

En règle générale, une personne commence à se plaindre d'une détérioration générale et d'une soif constante. La dépression et les dépressions nerveuses peuvent également indiquer que le sang

Il est à noter que divers signes peuvent apparaître tout au long de la journée. En revanche, de nombreux patients ne se plaignent pas du tout de l'hypoglycémie, percevant la détérioration due à la fatigue après le travail. Si le week-end, vous vous êtes bien reposé et bien dormi, mais dans l'intervalle entre 11 et 15 heures de la journée, vous ressentez toujours de la somnolence et un malaise, il est préférable de consulter un spécialiste. Voici les principaux signes d'une carence en glucose..

  • Sentiment constant de fatigue et de faiblesse.
  • Maux de tête réguliers, irritabilité.
  • Transpiration et tremblements des mains.
  • La sensation constante de faim et le désir de manger quelque chose de sucré.
  • Légère déficience visuelle et palpitations cardiaques.

C'est ainsi que l'hypoglycémie se manifeste. Les symptômes peuvent varier légèrement dans chaque cas. Si tous les symptômes ci-dessus vous accompagnent de jour en jour, il est impératif de rechercher immédiatement une aide qualifiée. Le médecin vous prescrira des tests, en fonction des résultats dont vous pouvez déjà parler de la présence de ce problème. Si des mesures opportunes ne sont pas prises, l'hypoglycémie ne fera que progresser. Dans ce cas, les conséquences peuvent ne pas être les plus agréables..

Diagnostique

Actuellement, l'hypoglycémie, dont les symptômes ont été décrits ci-dessus, peut être confirmée de deux manières (test du matin pour un estomac vide ou après avoir chargé le corps de glucose).

La dernière analyse est ce que l'on appelle le test de tolérance au glucose. Dans ce cas, le patient doit consommer 75 g de glucose, qui est préalablement dissous dans 300 ml d'eau ordinaire elle-même. Après environ deux heures, un spécialiste prélèvera un échantillon de sang..

On pense que des résultats précis à près de 100% peuvent être obtenus en combinant deux analyses en même temps. Dans les trois jours, il est conseillé au patient de suivre un régime alimentaire assez simple. Cela implique l'exclusion du régime alimentaire des aliments frits et gras, ainsi que des boissons alcoolisées. À ce moment, il est préférable de manger de la viande / du poisson et des légumes maigres. Le matin, le sang est prélevé du patient à jeun. Cinq minutes plus tard, on lui a proposé de boire de l'eau avec du glucose. Après deux heures, le médecin prélève à nouveau du sang pour mesurer la glycémie.

Est-il possible d'effectuer un tel test à domicile?

Vous pouvez vérifier si la glycémie est basse ou non à la maison. Pour ce faire, vous devez acheter un appareil spécial appelé glucomètre. Aujourd'hui, de tels appareils sont vendus dans presque toutes les pharmacies..

Un glucomètre est un appareil avec un ensemble de lancettes stériles et des bandelettes réactives spéciales. Le patient à domicile au moyen d'une lancette fait une petite ponction sur le doigt, puis la goutte de sang qui apparaît semble être soigneusement transférée sur la bandelette réactive. Ce dernier est placé dans l'appareil lui-même pour déterminer le résultat.

Traitement nécessaire

Tout d'abord, il convient de noter qu'une glycémie très basse ne doit en aucun cas être ignorée. Après un examen diagnostique détaillé, le médecin prescrit généralement le traitement approprié et recommande un régime spécial. Sans une bonne nutrition, il est presque impossible de surmonter un problème tel que l'hypoglycémie.

Le traitement implique l'utilisation de préparations de glucose. Avec le développement du coma hypoglycémique, il est extrêmement important d'introduire rapidement le médicament Glucagon, puis assurez-vous de demander une aide qualifiée. Les patients avec ce diagnostic sont souvent prescrits "Acarbose". Il empêche une augmentation excessive de la sécrétion d'insuline..

Si l'hypoglycémie est déclenchée par une tumeur pancréatique, une intervention chirurgicale est recommandée. En cas d'adénome bénin, l'opération donne un effet positif.

Notez que tous les médicaments ne peuvent être pris qu'après consultation préalable d'un spécialiste. Le médecin, à son tour, tiendra compte non seulement du stade de la maladie, mais également de la présence de maladies concomitantes et de complications possibles. L'automédication est hautement indésirable.

Quelle devrait être la nutrition?

Si la glycémie est inférieure à la normale, vous devez porter une attention particulière à votre alimentation quotidienne. Comme indiqué ci-dessus, une bonne nutrition est l'une des composantes du traitement. Ci-dessous, nous énumérons quelques recommandations assez simples sur cette question..

  • Vous devriez manger régulièrement. Cela signifie que vous ne devez pas sauter les repas principaux (petit déjeuner, déjeuner et dîner) + faire deux collations légères.
  • Il est préférable de diversifier le régime alimentaire avec des aliments à faible indice glycémique

Les recommandations ci-dessus vous permettent d'oublier un problème tel que l'hypoglycémie. Comme vous le savez, les causes de cette pathologie résident souvent précisément dans une alimentation déséquilibrée et malsaine. Selon les experts, un changement de nutrition de seulement 14 jours peut changer de manière significative l'image globale de l'état du sang.

Complications possibles

Pourquoi l'hypoglycémie est-elle dangereuse? Cette question est posée par de nombreux patients aujourd'hui. En fait, ce problème interfère principalement avec le fonctionnement normal de tout l'organisme. Une personne se fatigue rapidement, devient irritable, ce qui affecte directement sa relation dans l'équipe de travail et à la maison.

De plus, une glycémie basse peut provoquer des lésions cérébrales inutilisables..

Un degré sévère d'hypoglycémie déprime directement le système nerveux central lui-même, ce qui viole l'orientation d'une personne dans le monde qui l'entoure, son comportement devient littéralement inadéquat. Tout cela peut entraîner des conséquences très graves (accident, blessures domestiques, etc.).

La prévention

Comme vous le savez, il est plus facile de prévenir un problème que de le traiter plus tard. Dans ce cas, les experts vous recommandent fortement de surveiller votre santé, de bien manger, de faire de l'exercice avec modération. Il est très important de traiter diverses affections en temps opportun, y compris l'hypoglycémie. Il n'est pas recommandé d'ignorer les symptômes de ce problème. Il est extrêmement important de demander immédiatement l'aide d'un spécialiste approprié, en aucun cas vous ne devez reporter une visite à la zone éloignée.

Conclusion

Dans cet article, nous avons décrit le plus en détail possible comment se manifeste une hypoglycémie et quelles mesures doivent être prises dans ce cas. Nous espérons que toutes les informations présentées dans cet article vous seront vraiment utiles..

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète