Diabète sucré chez les adolescents: symptômes et signes de la maladie

Le diabète sucré peut être détecté chez les adultes, les adolescents et les jeunes enfants. Il agit également de manière destructrice, mais chez les patients plus jeunes, en raison d'un métabolisme plus rapide, les symptômes du diabète et de ses complications se développent plus rapidement. Le diabète sucré n'est pas si fréquent chez les adolescents - 0,1 à 0,3% de tous les cas. Cependant, la maladie entraîne la mort beaucoup plus souvent que chez les adultes.

Maladie "douce" de type 1 et 2

Les glucides sous la forme sous laquelle ils pénètrent dans le tube digestif ne peuvent pas être absorbés. Ils se décomposent en éléments les plus simples - le glucose, le fructose et, sous cette forme, peuvent pénétrer dans les cellules des tissus. Cependant, il y a des tissus dans le corps humain où l'absorption du glucose se fait sans problème - indépendants de l'insuline et des tissus qui ne peuvent pas absorber le sucre sans l'hormone appropriée.

Cette hormone - l'insuline, produit le pancréas, plus précisément, les îlots de Langerhans. Plus il y a de sucre dans le sang après avoir mangé, plus l'insuline est libérée. Il est transporté avec le sucre vers les cellules et agit sur les récepteurs cellulaires. Sous leur influence, la membrane cellulaire devient perméable et ce n'est qu'à cette condition que le glucose pénètre à l'intérieur.

  • Dans le diabète sucré de type 1, les îlots de Langerhans ne fonctionnent pas pour une raison ou une autre. Quel que soit le niveau de glucose dans le sang, l'insuline n'est pas produite. En conséquence, il ne peut pas pénétrer dans les cellules et les tissus et organes insulino-dépendants commencent à mourir de faim. Le glucose non utilisé reste dans le sang, son niveau augmente tout le temps, ce qui augmente la pression osmotique du sang et complique la circulation sanguine.

Lorsque le taux de glucose dépasse 10 mmol / L, les reins ne peuvent plus réabsorber le sucre et l'excréter avec l'urine. Cela nécessite une grande quantité d'eau. Cela provoque une polyurie et une soif inextinguible - symptômes externes évidents du diabète chez les adolescents et les adultes.

  • Le diabète sucré de type 2 se développe selon un mécanisme différent. Dans ce cas, l'insuline est produite en volume suffisant, mais les récepteurs cellulaires y restent insensibles. En conséquence, le glucose n'est pas absorbé et s'accumule également dans le sang.

Cependant, avec le type 2, des niveaux élevés de sucre sont observés avec des niveaux élevés d'insuline, ce qui entraîne d'autres conséquences. Comme pour le diabète de type 1, en l'absence de glucose, les acides gras stockés dans le tissu adipeux sont utilisés comme source d'énergie. Mais en même temps, le tissu adipeux, qui est également insulino-dépendant, meurt de faim et est consommé très rapidement - le patient perd du poids.

Dans la maladie de type 2, la présence d'insuline active la synthèse d'une enzyme qui peut transformer le glucose en acides gras. Et l'hormone dépose la graisse résultante dans les adipocytes. En conséquence, le patient prend rapidement du poids.

Fluctuations de poids et très importantes - jusqu'à 20 kg en 1 à 1,5 mois, le premier signe le plus évident d'un taux élevé de sucre chez un adolescent.

Les causes de la maladie

Le diabète chez un adolescent est presque toujours provoqué par un dysfonctionnement pancréatique, c'est-à-dire qu'il appartient au type 1. Causes possibles du trouble.

  • Un dysfonctionnement pancréatique congénital est détecté au début de la petite enfance. Ces enfants reçoivent de l'insuline artificielle littéralement depuis leur anniversaire. Si une partie des cellules de la glande continue de fonctionner, alors le diabète MODY se forme. Ce type est souvent détecté au hasard, car il ne se manifeste pas très longtemps. Cette option est le type de diabète le plus sûr chez les adolescents..
  • Anomalie génétique - principalement due à des défauts dans un certain nombre de gènes sur le chromosome 6. Ces lésions sont prédisposées à l'agression auto-immune. Dans de tels cas, sous l'influence de facteurs externes de toute nature, le système immunitaire échoue, dans lequel ce sont les cellules bêta du pancréas qui deviennent la cible de l'attaque des lymphocytes T.

Une telle violation du système endocrinien, même si elle est de nature congénitale, ne se réalise pas sans un facteur qui peut servir de déclencheur.

Déclencheur pour le diabète de type 1

Les facteurs suivants jouent ce rôle..

  • Tout dysfonctionnement du système immunitaire, dans lequel les lymphocytes T commencent à attaquer les cellules de certains tissus, les croyant à tort étrangers. Lorsque cela se produit avec le pancréas - le diabète se développe chez un adolescent ou un écolier.
  • De nombreuses maladies infantiles - rubéole, varicelle, rougeole, jaunisse, provoquent la destruction des îlots de Langerhans. Si la malnutrition et le mode de vie s'ajoutent à cela, le risque de diabète est beaucoup plus élevé..
  • L'adolescence, plus précisément, la puberté, est un déclencheur en soi. Pendant cette période, le corps est secoué par de véritables tempêtes hormonales. Malheureusement, ce phénomène provoque des poussées d'insuline et peut entraîner une charge exorbitante sur le pancréas. À tendance génétique, le diabète sucré apparaît chez un adolescent.
  • Certains médicaments ont également un effet destructeur sur le pancréas. De plus, la liste de ces médicaments est très longue, cela comprend de nombreux analgésiques et diurétiques.

Déclencheur de diabète de type 2

Le diabète sucré de type 2 est beaucoup moins fréquent chez les adolescents, cependant, au cours des 3 dernières décennies, il y a eu une tendance à un "rajeunissement" notable de la maladie. La base du diabète de type 2 est la résistance à l'insuline, et il se développe généralement à un âge avancé.

Pourquoi y a-t-il des symptômes de diabète chez les adolescents si la maladie est causée par des changements liés à l'âge? Le fait que les adolescents modernes mènent parfois le même style de vie que les personnes âgées.

  • Les premiers signes de diabète chez les adolescents sont les fluctuations de poids. Les premiers, en fait, ils ne le sont plus, mais sont tellement évidents qu'ils peuvent être remarqués. Dans le diabète de type 2, l'obésité se développe. Cependant, en soi, l'excès de tissu adipeux agit comme un déclencheur du développement de la maladie.

Dans les adipocytes, les récepteurs sensibles à l'insuline sont moindres que dans d'autres. En conséquence, plus d'insuline est nécessaire pour son entretien. Plus le tissu adipeux est important, plus la charge du pancréas est importante. Les tissus restants - les muscles, le foie, "s'habituent" à une concentration élevée d'insuline et cessent de répondre à de petites doses. Par conséquent, parfois, la résistance à l'insuline chez les enfants et les adolescents se manifeste par un régime pauvre en glucides.

  • La faible mobilité physique, qui est généralement caractéristique des personnes âgées, à l'adolescence conduit au même résultat: la sensibilité du tissu musculaire à l'hormone diminue. En conséquence, avec la dépendance héréditaire et la malnutrition, le diabète de type 2 se forme.
  • Une autre option pour le développement de la maladie est associée à un effort physique excessif. Le diabète sucré chez un adolescent apparaît avec des sports trop intenses, surtout lorsque l'enfant commence à faire une carrière professionnelle. Les changements hormonaux et trop d'exercice peuvent provoquer une résistance à l'insuline et contribuer au diabète de type 2. Dans une large mesure, l'utilisation de stéroïdes et de diurétiques "aide".

Caractéristiques du diabète chez les adolescents

Le diabète de type 1 n'est pas en vain appelé juvénile. Il est associé à un dysfonctionnement pancréatique, et un tel malaise se manifeste beaucoup plus rapidement que la résistance à l'insuline.

Cependant, malgré les similitudes dans le mécanisme du diabète chez les enfants et les adolescents, la maladie se développe de différentes manières. Contrairement aux bébés, les adolescents peuvent effectuer un certain nombre d'actions consciemment, ce qui entraîne souvent une détérioration.

  • Ce n'est pas un secret que la norme pour une adolescente est le désir d'une minceur sévère. Le diabète de type 1 entraîne une perte de poids rapide. L'administration artificielle d'insuline rétablit un métabolisme normal, ce qui, bien sûr, entraîne une prise de poids. Hélas, les filles ne veulent pas perdre un tel «avantage» et évitent délibérément de prendre le médicament pour rester maigres.

Une telle déviation nécessite une consultation avec un psychologue. Cependant, lors de l'évitement du traitement, le diabète peut provoquer les complications les plus graves..

  • Dans le diabète de type 2, une déviation différente est possible. Dans une certaine mesure, les médicaments antipyrétiques réduisent la faim et contribuent à la perte de poids. Il y a un risque que la fille commence à prendre de fortes doses de médicament afin de perdre du poids plus rapidement.
  • Le comportement autodestructeur peut prendre d'autres formes. Adolescents - garçons et filles, refusent simplement de prendre des médicaments ou d'injecter de l'insuline pour diverses raisons.

À l'adolescence, il est particulièrement dangereux de ne pas suivre le régime de prise du médicament, car les niveaux hormonaux instables rendent de toute façon très problématique la glycémie..

Diabète sucré chez les adolescents: symptômes et signes

Les symptômes de la maladie chez les adolescents ne sont pas différents des signes chez les adultes. La différence réside dans la vitesse de développement et l'intensité de la manifestation. Malheureusement, des symptômes évidents, ainsi que des adultes, sont la preuve de dommages pancréatiques importants..

  • Polyurie - miction fréquente et une grande quantité de miction quotidienne. Ce symptôme apparaît lorsque le glucose pénètre dans l'urine: cette dernière modifie la pression osmotique et entraîne des envies fréquentes. Un signe se forme lorsque le taux de glucose dans le sang a déjà atteint 10 mmol / l, ce qui n'indique pas le stade initial du diabète.
  • Une soif inextinguible est également associée à un grand volume d'urine. Ainsi, le corps essaie de compenser la perte d'eau avec l'urine et d'augmenter le volume de plasma sanguin.
  • Le diabète chez un adolescent provoque une faim intense. Dans ce cas, l'enfant éprouve une nette envie de produits glucidiques..
  • Fluctuations de poids - dans 90% des cas, un adolescent perd du poids très et très rapidement. Cela est dû à la transition du corps vers les graisses comme principale source de nutrition. À ce moment, l'odeur d'acétone apparaît généralement dans la respiration et l'urine. Ceci est une conséquence de la dégradation des graisses: dans ce cas, un grand volume de corps cétoniques est formé et certains d'entre eux sont excrétés.
  • Les symptômes du diabète sucré chez les adolescents fournissent également des symptômes moins évidents, tels que la faiblesse, la fatigue et une sensation de lourdeur dans les jambes et les bras. De plus, la faiblesse apparaît non seulement physique, mais aussi psychologique: l'enfant se concentre à peine sur les cours, se désintéresse de toutes les matières.
  • La tendance au rhume et aux maladies infectieuses est difficile à prendre comme signe de diabète, mais elle l'est. Dans le contexte de la maladie, le système immunitaire s'affaiblit sensiblement, car son travail nécessite également de l'énergie. Les affections respiratoires simples se transforment en persistantes, avec une grande difficulté à guérir les blessures et les rayures.
  • Sensibilité particulièrement élevée aux maladies fongiques. Malheureusement, les démangeaisons, les dermatites et les champignons s'expliquent facilement par les caractéristiques de l'adolescence, alors qu'elles sont associées au diabète sucré: une augmentation du sucre acidifie le sang et fournit un environnement favorable au développement des champignons.

Un signe évident et évident de diabète est un taux élevé de sucre - plus de 6 mmol / l. Confirmez le diagnostic en effectuant un test de tolérance au glucose, ainsi qu'en définissant la quantité d'hémoglobine glyquée.

La différence entre les symptômes du diabète chez les filles

Les signes de diabète chez les adolescentes, en général, coïncident avec les symptômes de la maladie chez les garçons. Cependant, il existe des différences associées à la structure du système reproducteur féminin. Premièrement, les filles souffrent d'une candidose incurable. Dans ce cas, il y a des démangeaisons sévères, une irritation, un gonflement des organes génitaux externes.

La deuxième caractéristique désagréable de la maladie chez la fille est une violation du cycle menstruel. Les échecs sont si graves qu'ils peuvent conduire à l'infertilité, qui se forme en raison du manque d'ovulation.

Le diabète sucré chez un adolescent est une maladie extrêmement grave, mais heureusement plutôt rare. La maladie se développe presque toujours selon le mécanisme de type 1 et nécessite un traitement obligatoire.

Signes de diabète chez les enfants de 13 ans: premiers symptômes et traitement chez les adolescents

Le diabète sucré est associé à un inconfort psychologique et physique, la symptomatologie de la maladie chez les enfants âgés de 13 à 14 ans augmente progressivement, le patient ne soupçonne pas son diagnostic depuis longtemps, ne remarque pas les changements d'état.

Le diabète fait partie du groupe des affections endocriniennes, il se caractérise par une carence en insuline produite par le pancréas. En conséquence, il y a une augmentation régulière de la glycémie, il y a une violation chronique du métabolisme des minéraux, des glucides et des protéines.

Un facteur important qui peut affecter l'évolution de la maladie et son contrôle est le diagnostic rapide et le début d'un traitement.

Quelle est la particularité de la pathologie chez les enfants

Le diabète est une pathologie chronique du système endocrinien, qui se manifeste par un manque d'insuline, sans quantité suffisante d'hormone, l'absorption normale de sucre par toutes les cellules du corps est impossible.

Avec le développement de la maladie, le glucose n'a pas la capacité de pénétrer dans les cellules et les tissus, il continue de circuler dans la circulation sanguine, causant des dommages à l'enfant. Comme le glucose est la principale source de nutrition, une carence et de graves perturbations se produisent..

Lorsqu'un patient prend de la nourriture, en même temps que de la nourriture, le glucose est transformé en énergie pure, ce qui aide le corps à fonctionner correctement et en douceur. Le sucre pénètre à l'intérieur des cellules exclusivement grâce à l'insuline.

S'il y a une pénurie de substance, le glucose reste dans la circulation sanguine, le sang pour cette raison devient épais, il est difficile de transférer pour les cellules:

  1. nutriments;
  2. molécules d'oxygène.

Au fil du temps, les parois des vaisseaux sanguins perdent leur ancienne élasticité, perméabilité. Cette condition est lourde de problèmes avec les membranes nerveuses.

Chez les adolescents, la maladie s'exprime par une modification du métabolisme des minéraux, des protéines, des lipides et de l'eau-sel. En conséquence, diverses complications de la maladie surviennent, elles constituent une menace pour la santé et la vie..

La médecine connaît plusieurs types de maladies, elles présentent respectivement certaines différences de pathogenèse, de symptômes et de développement, qui diffèrent également dans le schéma thérapeutique de la maladie..

Dans le premier type de diabète chez un enfant, le pancréas produit peu ou pas de substance du tout. Le corps est incapable de faire face à la charge, le niveau de glycémie augmente. Dans ce cas, il est nécessaire d'injecter régulièrement l'hormone, elle est administrée en quantité strictement limitée et à un certain moment.

La maladie de la deuxième forme est différente en ce qu'il y a suffisamment de substances dans le corps, parfois sa concentration peut dépasser les limites normales.

Cependant, cela devient inutile, les tissus sont privés de sensibilité, la glycémie augmente régulièrement.

Signes de diabète chez les adolescents

Différents types de problèmes diffèrent par les symptômes, les enfants sont sujets au développement d'une pathologie du premier type, les causes sont associées à une prédisposition héréditaire, un stress constant. Cette forme est congénitale, l'enfant devient dépendant des injections, par conséquent, l'administration régulière de médicaments est indiquée. Il est difficile pour les tissus de traiter le glucose.

Le deuxième type de pathologie - cette forme de la maladie est acquise, rarement diagnostiquée chez les adolescents, elle est plus caractéristique des adultes.

La manifestation de la pathologie du premier type: soif constante, miction fréquente, augmentation de l'appétit, perte ou gain de poids rapide, candidose vaginale, augmentation de l'urine. De plus, les symptômes de la maladie deviendront une irritabilité excessive, des nausées, des vomissements, des infections cutanées récurrentes.

Signes de diabète chez les enfants de 13 à 14 ans avec une forme indépendante de l'insuline:

  • diminution de la qualité de la vision;
  • muqueuse sèche;
  • saignement des gencives;
  • suppuration dans les coins des yeux, de la bouche;
  • fatigue, fatigue.

La pathologie peut être suspectée par le jaunissement de la paume des mains, des pieds. Un signe avant-coureur peut être une hypoglycémie spontanée, lorsque le taux de sucre augmente fortement et sans raison, puis diminue rapidement.

Lorsque le glucose baisse, la faim, la faiblesse augmente, le teint des adolescents jaunit, les parents doivent certainement y prêter attention. Le symptôme est parfois également visible sur le triangle nasolabial..

La pathologie se fait sentir par le développement d'autres conditions pathologiques, il est donc important de consulter immédiatement les médecins. Chez les enfants de 13 à 14 ans, il est beaucoup plus facile de détecter une violation du métabolisme des glucides qu'à un âge précoce, après 3 ans, le jaunissement de la peau devient apparent.

Il arrive que les signes de pathologie:

  1. confondu avec les manifestations du processus infectieux;
  2. le patient peut ne pas y prêter attention pendant longtemps.

Il est nécessaire d'apprendre à l'enfant à écouter son corps et à comprendre les changements de santé.

Depuis de nombreuses années, j'étudie le problème du DIABÈTE. C'est effrayant quand tant de gens meurent et encore plus deviennent handicapés à cause du diabète.

Je m'empresse de dire la bonne nouvelle - le Centre de recherche endocrinologique de l'Académie russe des sciences médicales a réussi à développer un médicament qui guérit complètement le diabète sucré. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament approche de 100%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a obtenu l'adoption d'un programme spécial qui compense la totalité du coût du médicament. En Russie et dans les pays de la CEI, les diabétiques peuvent recevoir un remède avant le 6 juillet - GRATUITEMENT!

La tâche des parents est de surveiller attentivement les plaintes des enfants, de constater les moindres changements pour le pire. À l'adolescence, la maladie se forme moins fréquemment, mais la survenue d'une forme latente n'est pas exclue. Les signes de changement métabolique latent sont similaires aux manifestations de la maladie sous-jacente, vous devez surveiller les plaies à guérison lente, les furoncles, l'inflammation des yeux, l'orge.

La maladie du premier type est caractérisée par une perte de poids, la maladie peut survenir à différents âges, y compris l'adolescence. Il y a un manque de glucose, le corps utilise les réserves d'énergie de la couche de graisse, les garçons souffrent moins de la manifestation de la maladie.

Même si toutes les instructions du médecin sont suivies, rien ne garantit que:

  • sera en mesure de contrôler la maladie;
  • le patient se sentira bien.

En présence d'une prédisposition héréditaire à l'hyperglycémie, un suivi médical régulier de la situation est nécessaire.

Les parents devraient être préoccupés par la perte de poids soudaine, il existe des preuves qu'un adolescent peut perdre jusqu'à 10 kg de poids corporel, cela se produit en seulement quelques semaines. Dans ce cas, le patient boit beaucoup d'eau, il a un appétit accru.

La miction spontanée nocturne est notée, bien qu'il n'y ait pas eu de tels problèmes auparavant. Lorsqu'un enfant souffre d'une soif excessive, au fil du temps, il commencera à développer d'autres troubles. Souvent avec le diabète, la langue du patient devient framboise, l'élasticité de la peau diminue.

Malheureusement, tous les parents ne se concentrent pas sur cette question à temps; en conséquence, le patient est traité trop tard, les médicaments n'apportent pas l'effet souhaité.

Diagnostic, méthodes de traitement

Après avoir prescrit un test sanguin, vous devez effectuer un test de glycémie, une diminution du niveau d'insuline et d'hémoglobine. De plus, vous devrez peut-être donner du sang pour un test de tolérance au glucose..

Ils donnent de l'urine, où ils considèrent la présence d'acétone, les corps cétoniques, la gravité spécifique de l'urine. Une autre mesure diagnostique sera un examen échographique du pancréas (échographie).

Dans certains cas, un diagnostic différentiel est nécessaire, il est nécessaire:

  • avec des symptômes de diabète insipide;
  • avec syndrome acétonémique.

Après le diagnostic de laboratoire, le médecin établit le diagnostic final, prescrit un traitement.

Ils traitent le premier type de maladie à l'aide d'une thérapie de remplacement, car les cellules du pancréas ne produisent pas la bonne quantité d'insuline, il est nécessaire de reconstituer son niveau. Dans ce cas, prenez en compte la quantité de nourriture consommée, les indicateurs de la substance à différents moments de la journée.

Cette approche est extrêmement importante, car avec l'introduction d'un excès de substances hormonales, le corps de l'adolescent dépensera toutes les réserves de glucose, ce qui provoquera l'épuisement du corps et le manque d'énergie. Le principal consommateur d'énergie est le cerveau, lorsqu'il n'y a pas assez de force, une condition pathologique grave de coma hypoglycémique se développe. Avec lui, une hospitalisation urgente dans un établissement médical est requise. Dans certains cas, un adolescent est envoyé à l'unité de soins intensifs.

En plus des injections d'une substance hormonale, il est recommandé de respecter une bonne nutrition, le jeûne est inacceptable, entre les repas principaux, il devrait y avoir des collations de fruits et légumes. Les endocrinologues et les nutritionnistes conseillent d'abandonner les glucides rapides et les boissons gazeuses.

Un bonbon au chocolat devrait toujours être avec vous, cela vous aidera:

  1. faire face à une forte diminution de la glycémie;
  2. prévenir le coma glycémique.

Une diminution du sucre est possible si le patient s'est injecté trop d'hormones. Régulièrement, vous devez suivre un régime alimentaire, il doit contenir une quantité suffisante de protéines et d'aliments glucidiques complexes.

Il est très rare d'utiliser une telle méthode de traitement comme la transplantation du pancréas, et les cellules bêta en particulier. Cependant, de telles opérations peuvent être appelées une exception à la règle..

Le traitement du deuxième type de maladie repose sur l'utilisation de médicaments hypoglycémiants, une alimentation compétente et équilibrée. Le médecin peut prescrire des injections d'insuline, auquel cas elles réduisent la probabilité de changements rapides du niveau de glycémie.

Aux fins du diagnostic précoce de la maladie, s'il y a une prédisposition, il est montré deux ou trois fois par an de donner du sang pour les indicateurs de glucose.

Des informations sur les premiers symptômes du diabète chez les enfants et les adultes sont fournies dans la vidéo de cet article..

Signes de diabète chez les adolescents: symptômes chez les filles et les garçons

Le diabète sucré chez les adolescents présente des caractéristiques associées à des changements hormonaux. La croissance accélérée et la puberté se produisent avec une production accrue d'hormone de croissance et d'hormones sexuelles, qui agissent de manière opposée à l'insuline.

Le diabète de l'adolescence survient avec une sensibilité réduite des cellules musculaires et adipeuses à l'insuline. Une telle résistance physiologique à l'insuline pendant la puberté aggrave la capacité de compenser le diabète et conduit à des pics de glycémie.

Les filles âgées de 15 ans prêtent une attention particulière à l'apparence et l'administration d'insuline peut s'accompagner d'une augmentation du poids corporel, elles sont donc sujettes à des restrictions alimentaires et à des attaques fréquentes d'hypoglycémie.

Caractéristiques du diabète à l'adolescence

Le développement du diabète à l'adolescence est le plus souvent associé à une destruction auto-immune des cellules pancréatiques. Cela se produit chez les enfants dont les parents ou les proches parents souffrent de diabète. Le transfert de gènes qui se lient au diabète ne signifie pas que l'enfant sera nécessairement malade.

Pour qu'un adolescent développe un diabète, vous avez besoin d'un facteur qui déclenche des dommages cellulaires et la production d'anticorps contre votre propre tissu pancréatique. Le mécanisme de déclenchement du diabète juvénile peut être des virus, le stress, des substances toxiques, des médicaments, le tabagisme, tant chez les garçons que chez les filles..

Le diabète de type 1 survient avec un manque de production d'insuline et ses manifestations se produisent pendant la période où il n'y a presque plus de cellules bêta dans le pancréas. Par conséquent, ces enfants sont forcés dès les premiers jours et reçoivent une injection d'insuline à vie. En cas de violation du médicament, l'enfant peut tomber dans le coma diabétique.

Au cours des 15 dernières années, il y a eu une augmentation de l'incidence du diabète de type 2 chez les adolescents. Cela est dû à une augmentation du nombre d'enfants obèses et à une faible activité physique. Le surpoids entraîne une augmentation de la résistance à l'insuline, caractéristique pendant 13 à 15 ans de vie et, en présence d'une prédisposition génétique, provoque le diabète.

Avec le deuxième type de maladie, les changements suivants se produisent dans le corps:

  • Il y a suffisamment d'insuline produite, au début elle est plus élevée que la normale.
  • Le foie, les cellules musculaires et le tissu adipeux ne peuvent pas absorber le glucose du sang, car les récepteurs ne répondent pas à l'insuline.
  • Le foie commence la dégradation du glycogène et la formation de glucose à partir des acides aminés et des graisses.
  • Les muscles et le foie diminuent les niveaux de glycogène.
  • Le cholestérol sanguin augmente.

Il existe également une forme particulière de la maladie (MODY) dans laquelle les signes de diabète chez les adolescents ne sont pas associés à la résistance à l'insuline et à l'inflammation auto-immune..

En règle générale, les patients présentent une légère diminution de la fonction des cellules bêta, il n'y a pas de tendance à l'acidocétose, le poids corporel est normal ou inférieur. Un tel diabète juvénile survient plus souvent entre 15 et 21 ans..

Signes de diabète chez les adolescents

Les symptômes du diabète chez les adolescents sont le plus souvent typiques et évoluent rapidement sans traitement. Les principaux symptômes sont associés à un niveau élevé de glucose dans le sang: une forte soif, qui ne diminue pas après avoir pris une grande quantité de liquide. La fréquence et le volume des mictions augmentent, y compris la nuit.

Une augmentation de la production d'urine et un besoin accru de liquide égalise la pression osmotique du sang causée par l'hyperglycémie. La perte de poids dans le diabète de type 1 est causée à la fois par la perte d'une grande quantité d'eau et de glucides provenant des aliments, que le corps ne peut pas absorber en l'absence d'insuline.

Les signes typiques de diabète chez les adolescentes sont un cycle menstruel irrégulier ou un manque de menstruations, qui peut par la suite conduire à l'infertilité en raison d'un manque d'ovulation. Avec le diabète sucré de type 2, l'ovaire polykystique se développe souvent avec une diminution de la teneur en hormones sexuelles féminines dans le sang.

Symptômes caractéristiques du diabète chez les filles âgées d'environ 15 ans:

  1. Fatigue, faible capacité de travail.
  2. De fortes fluctuations du fond émotionnel, de l'irritabilité et des larmes.
  3. Tendance à la dépression, à l'apathie.
  4. Maladies de la peau: furonculose, acné, neurodermatite, infections fongiques.
  5. Candidose des muqueuses de la cavité buccale.
  6. Démangeaisons de la peau, en particulier dans le périnée.
  7. Maladies infectieuses fréquentes.

Le diabète sucré se produit souvent avec des signes de troubles vasculaires, tandis qu'un adolescent diabétique a une augmentation de la pression artérielle, un taux élevé de cholestérol sanguin, une dyslipidémie, une néphropathie et une microcirculation altérée dans les membres inférieurs, des crampes et un engourdissement dans les jambes.

Les signes de diabète chez les adolescents avec un diagnostic tardif de la maladie sont associés à l'accumulation de corps cétoniques dans le sang. Cela se produit si la norme de sucre dans le sang est considérablement dépassée et que le corps connaît un déficit énergétique aigu, qu'il essaie de combler par la formation de cétones.

Les symptômes initiaux de l'acidocétose peuvent être des nausées et des douleurs abdominales, puis des vomissements et une faiblesse croissante, une respiration bruyante et fréquente, une odeur d'acétone dans l'air expiré. L'acidocétose progressive entraîne une perte de conscience et un coma.

Les causes de l'acidocétose à l'adolescence sont un besoin accru d'insuline dans un contexte de fluctuations du fond hormonal, l'ajout de maladies infectieuses ou d'autres maladies concomitantes, une violation répétée du régime alimentaire et le saut de l'administration d'insuline, des réactions de stress.

Caractéristiques du traitement pour les adolescents atteints de diabète

Les violations des recommandations du médecin, les omissions d'injections d'insuline et l'utilisation de produits interdits, ainsi que l'alcool et le tabagisme rendent le traitement du diabète sucré chez les adolescents particulièrement difficile compte tenu de la régulation hormonale instable des processus métaboliques.

Une augmentation de la glycémie tôt le matin est un phénomène typique chez les adolescents - un phénomène de l'aube du matin. La raison de ce phénomène est la libération d'hormones contre-hormonales - cortisol, hormone de croissance, hormones stimulant la thyroïde.

Normalement, un niveau aussi élevé d'hormones est compensé par une augmentation de la sécrétion d'insuline, mais cela ne se produit pas chez les diabétiques adolescents. Pour prévenir l'hyperglycémie tôt le matin, une dose supplémentaire d'insuline courte doit être administrée.

Au cours de la période de 13 à 15 ans, le besoin d'insuline peut dépasser 1 unité pour 1 kg de poids corporel par jour. Dans ce cas, un syndrome de Somoji peut se développer - une surdose chronique d'insuline. Si la norme de sucre dans le sang n'est pas atteinte, le corps réagit à l'hypoglycémie comme une situation stressante, stimulant les glandes surrénales et la libération de glucagon dans le sang.

Symptômes d'un surdosage d'insuline:

  • Changements fréquents d'humeur et de comportement.
  • Faiblesse soudaine et maux de tête, qui diminuent après avoir mangé des aliments sucrés.
  • Déficience visuelle à court terme et étourdissements.
  • Performances mentales et physiques réduites.
  • Rêve angoissé avec des cauchemars.
  • Fatigue et fatigue après le sommeil.
  • Une sensation de faim constante et insupportable

Le signe le plus sûr du syndrome de Somogy est une amélioration lorsque vous attachez une infection virale ou manquez une injection d'insuline.

La mauvaise santé du diabète peut également être due à une dose insuffisante d'insuline, dans laquelle une hyperglycémie est constamment observée dans le sang, l'adolescent est en retard de croissance par rapport à ses pairs, il n'y a pas d'attaque d'hypoglycémie, le niveau d'hémoglobine glyquée est élevé et, avec l'introduction d'une dose supplémentaire d'insuline, la santé est améliorée.

Les filles doivent se rappeler que la glycémie quelques jours avant les menstruations et dans les premiers jours des menstruations peut être plus élevée, vous devez donc modifier la dose d'insuline à action prolongée et d'insuline à action courte.

Prévention des complications du diabète chez les adolescents

L'évolution labile du diabète pendant la puberté peut conduire au développement précoce de complications du diabète, de problèmes d'apprentissage, de développement physique et de puberté.

Par conséquent, à l'heure actuelle, le maintien d'indices glycémiques aussi proches de la normale que possible est l'objectif principal de la thérapie. À cette fin, l'insulinothérapie n'est prescrite que sous une forme intensifiée: deux fois l'administration d'insuline prolongée et trois fois une courte injection avant les principaux repas.

Il n'est possible de contrôler l'évolution du diabète pendant la puberté qu'avec une surveillance attentive de la glycémie pendant la journée et le respect des règles alimentaires. Il convient de garder à l'esprit que l'insuline entraîne une augmentation du poids corporel, vous devez donc calculer quotidiennement non seulement la quantité de glucides, mais également l'apport calorique total..

Lors du traitement par insuline chez les adolescents, les règles suivantes doivent être respectées:

  1. Auto-surveillance de la glycémie et ajustement de la dose d'insuline en cas de changement de régime alimentaire ou d'activité physique.
  2. Visites régulières d'un endocrinologue, neurologue et optométriste et, si nécessaire, d'un gynécologue, thérapeute et néphrologue. Consultation sur la tuberculose - une fois par an.
  3. Examen de l'hémoglobine glyquée au moins 1 fois par trimestre, ECG une fois tous les six mois.
  4. Une augmentation de la dose d'insuline pour les maladies infectieuses concomitantes, et chez les filles quelques jours avant les menstruations présumées.
  5. Au moins une fois par an, un traitement prophylactique dans un hôpital avec sélection d'une dose d'insuline est indiqué.

L'inclusion de l'activité physique dans le diabète sucré dans le régime de jour aide non seulement à réduire la dose d'insuline utilisée pour corriger l'hyperglycémie, mais augmente également la réponse aux récepteurs hormonaux situés dans le foie, les muscles et les tissus adipeux.

De plus, les sports réguliers entraînent le système cardiovasculaire et musculaire, augmentant l'endurance et les performances, et sont également capables d'augmenter l'humeur en raison de la libération d'endorphines (hormones du plaisir) dans le sang. Ceci est particulièrement inhérent aux charges dosées régulières, qui durent au moins 40 minutes par jour.

La vidéo de cet article détaille les caractéristiques du diabète chez les adolescents..

Symptômes du diabète chez les adolescents et caractéristiques de la thérapie

Dans l'esprit du public, le diabète est une maladie des adultes - dans la plupart des cas de vieillesse, mais au cours des deux dernières décennies, le "rajeunissement" de cette maladie s'est manifesté. Cela est particulièrement vrai de la forme non insulino-dépendante de la maladie, auquel cas l'augmentation du nombre de cas chez les adolescents, en particulier les filles, s'explique par la plus grande disponibilité d'aliments riches en calories et sucrés dans l'alimentation de la population moderne..

Cela provoque la confusion et la panique chez les parents, ils ont tendance à visiter le centre médical et à découvrir quel est le pronostic des caractéristiques de vie et de santé de l'enfant. Quant au diabète de type 1, la particularité de sa manifestation n'est que le jeune âge de la plupart des patients. Par conséquent, les parents veulent savoir quels sont les symptômes et les signes du diabète chez les adolescents, comment être dépisté, quel traitement sera prescrit pour un adolescent malade, si l'évolution de la maladie et les résultats du traitement chez les filles et les garçons sont différents.

Les causes du diabète chez les adolescents

Les causes fondamentales de la formation de cette pathologie endocrinienne à l'adolescence sont:

  • Facteur d'hérédité: si l'un ou les deux parents souffraient de diabète, le risque de développement est également très élevé pour un enfant (en particulier une femme) à un certain intervalle d'âge;
  • La destruction des cellules pancréatiques (îlots de Langerhans) par leur propre immunité, qui peut se produire en raison du tabagisme ou des dommages au corps par un agent infectieux;
  • Embonpoint et consommation de grandes quantités de glucides, en particulier les plus simples;
  • L'alcoolisme chez les adolescents provoque également souvent.

Un autre groupe de facteurs - accélérer le développement du diabète en présence de conditions préalables pour lui du premier groupe:

  • Prendre des médicaments qui favorisent l'usure pancréatique;
  • Maladies infectieuses virales;
  • Fumeur.

Une maladie insulino-dépendante, comme son nom l'indique, est associée à la nécessité d'utiliser des injections d'insuline tout au long de la vie. Il se produit en raison de l'usure ou des dommages aux cellules bêta. Si le patient rate un certain nombre d'injections, il tombera dans un coma diabétique.

Le diabète non insulino-dépendant est basé sur l'obésité et la diminution résultante de la sensibilité des tissus cellulaires à l'insuline, en raison de laquelle les cellules ne reçoivent pas suffisamment de nutrition sous forme de glucose, et ce dernier circule en excès dans le sang. Chez les adolescents, il est rare, généralement les filles deviennent des victimes.

Les symptômes du diabète chez un adolescent

Les signes qui rendent les parents méfiants et envoient l'adolescent pour examen sont les suivants:

  • Soif intense et constante, qui n'est que légèrement soulagée après un apport hydrique;
  • Augmentation de la miction;
  • Diminution de la capacité de travail, endurance mentale, fatigabilité rapide, sensation constante de fatigue (particulièrement typique pour le type 2, dans lequel les tissus ne peuvent pas obtenir suffisamment de nutrition);
  • Crampes ou engourdissement des membres;
  • Guérison difficile des lésions cutanées, développement de suppuration;
  • Prédisposition aux démangeaisons cutanées;
  • Avec le diabète de type 1, la perte de poids se produit également souvent..

Diagnostic de la maladie chez les adolescents

Pour confirmer ou infirmer le diagnostic, l'adolescent recevra des instructions pour les tests suivants:

  • Un test sanguin - pour le sucre et les hormones, vous permettant d'examiner le fond endocrinien;
  • Analyse d'urine pour le glucose et les corps cétoniques dans l'urine.

Le patient devra acheter un glucomètre. Cela vous permettra de contrôler la glycémie dans n'importe quelle situation et de prendre des mesures pour la ramener à la normale..

Complications possibles causées par le diabète

L'adolescence est associée à un travail intensif des glandes endocrines. Dans le cas où le cas est compliqué par une maladie aussi insidieuse que le diabète, les phénomènes désagréables suivants peuvent être observés:

  • Violations du cycle menstruel chez les filles (arrêt complet, irrégularité), maladies fongiques des organes génitaux, douleur des menstruations;
  • Faible taux de croissance de l'enfant et de l'adolescent en raison du manque de nutriments tissulaires (en particulier musculaires) et de glucose;
  • Ulcères trophiques et plaies purulentes;
  • Pathologies secondaires - maladies du cœur et du système respiratoire.

Si vous commencez sérieusement le diabète, en ignorant les symptômes et en ne prenant pas les mesures appropriées, la maladie peut se transformer en complications graves:

  • La défaite d'un grand nombre d'éléments du tissu rénal (glomérules, vaisseaux sanguins) - si l'adolescent n'est pas traité pour le diabète, ces pathologies deviendront encore plus nombreuses à l'âge adulte;
  • La présence de protéines dans l'urine (à cause de cela, le corps souffrira d'un manque de protéines);
  • Déficience visuelle (résolu avec succès avec un traitement rapide du diabète et le respect des prescriptions d'un ophtalmologiste).

Traitement du diabète chez les adolescents

En parlant du traitement de cette maladie endocrinienne, il est impossible de ne pas mentionner que les médicaments ne prendront pas pleinement l'effet approprié sans changer le régime alimentaire. Si un adolescent diabétique est en surpoids, il doit être chassé. Le patient ne doit pas manger de sucre, de miel, de confiserie; la consommation de fruits frais est autorisée en quantité strictement limitée (pas plus de 30 g par jour). L'accent principal en nutrition devrait être mis sur les légumes verts, le chou, les produits laitiers et les aliments protéinés.

Vous devez également apprendre au patient à utiliser le lecteur afin qu'avec les signes d'une détérioration du bien-être caractéristique d'une attaque diabétique, il puisse surveiller son état et prendre les mesures nécessaires.

Un patient atteint de diabète de type 1 se voit prescrire de l'insuline, qui doit être injectée par voie sous-cutanée. Il ne peut pas être pris par voie orale, car dans l'environnement agressif du suc gastrique, il est détruit. Grâce à l'insuline, l'excès de sucre peut être transformé en glycogène stocké dans le foie. Maintenant, dans la pharmacie, vous pouvez trouver des seringues «stylo», dont la conception est optimisée pour une utilisation par des patients qui n'ont pas d'expérience d'injection par eux-mêmes.

Les patients de type 2 se verront prescrire des comprimés. De préférence, ce sont des préparations de metformine qui résolvent un problème clé de type 2: l'insensibilité aux récepteurs de l'insuline. Grâce à sa décision, les tissus peuvent recevoir une alimentation sous forme de glucose, puis la patiente subit une fatigue constante, une capacité de travail réduite et d'autres symptômes.

Les sulfonylurées sont également souvent prescrites pour réduire le sucre, mais lorsqu'elles sont prises pendant de nombreuses années, elles épuisent les cellules bêta, les obligeant à produire des doses accrues d'insuline, puis la maladie se transforme en type 1. Par conséquent, ils ne doivent être pris que si, avec un régime strict et en prenant de la metformine, il n'est pas possible de réduire le sucre au niveau souhaité.

Les enfants et les adolescents malades devraient également subir des tests réguliers pour les protéines dans l'urine, consulter un ophtalmologiste et un dentiste.

Prévention de la maladie chez les adolescents

Pour éviter le développement de ce fléau chez leur enfant, les parents doivent prendre soin de ce qui suit:

  • Si un adolescent est en surpoids, il doit être éliminé en lui imposant un régime protéiné-végétal strict avec des réductions de calories allant jusqu'à 600-800 kcal par jour;
  • Dosez strictement la consommation de bonbons;
  • Prenez soin de l'activité physique régulière - au moins une demi-heure de gymnastique ou de course par jour.

Afin de prévenir le développement d'une maladie endocrinienne, lourde de complications, les parents d'un adolescent doivent porter une attention particulière aux mesures préventives et à l'alimentation. Cela est particulièrement vrai pour les familles dont l'un des parents est diabétique..

Le diabète chez les adolescents: premiers signes d'une forte teneur en sucre chez les filles et les garçons

Les causes du diabète chez les adolescents

Avant de procéder à la programmation du traitement, l'endocrinologue détermine la gamme des causes qui ont déclenché l'apparition des symptômes de la maladie.

    L'hérédité est principalement attribuée par un médecin. En règle générale, la mère peut transférer les gènes «malades» au moment de la naissance.

devenir également une cause commune. Par conséquent, l'endocrinologue recommande de surveiller toute fluctuation du poids corporel..

  • Une fréquence élevée de maladies simples - varicelle ou rubéole, grippe ou hépatite épidémique conduit au développement d'une pathologie. Les infections virales deviennent des provocateurs des changements dans le sang.
  • Les endocrinologues notent également le fait que les médicaments deviennent la cause du diabète. En règle générale, les pédiatres prescrivent des médicaments qui affectent le pancréas.
  • Fréquent

    buvant de l'alcool

    Que faire si vous souffrez de diabète?!
    • Ce médicament éprouvé aide à vaincre complètement le diabète, est vendu dans toutes les pharmacies, appelées.
    En savoir plus >>

    , particulièrement de mauvaise qualité, conduit à des surtensions de glucose.

  • Le diabète peut également être une conséquence après avoir subi un choc nerveux. Par conséquent, le stress et l'excitation doivent être exclus autant que possible à l'adolescence..
  • Le diabète sucré chez les adolescents est associé à diverses causes qui perturbent le fonctionnement normal du système endocrinien. Le diabète sucré de type 1 est principalement associé à une prédisposition génétique dans laquelle un enfant a un ou les deux parents diabétiques. Dans ce cas, l'enfant a déjà un processus auto-immun dès la petite enfance, à la suite de quoi les cellules bêta sont détruites.

    Les facteurs suivants affectent le développement du diabète de type 2 chez un adolescent:

    • Prédisposition héréditaire. En règle générale, la maladie se transmet principalement par le côté maternel, mais le diabète héréditaire peut également survenir chez les garçons..
    • Augmentation du poids corporel. Avec un excès de poids chez un adolescent, les récepteurs de l'insuline, qui sont généralement situés dans le tissu adipeux, sont détruits et endommagés..
    • Mode de vie inactif. Si un adolescent n'épuise pas correctement toute l'énergie accumulée pendant la journée, les processus métaboliques sont réduits, ce qui perturbe le processus métabolique dans le corps.
    • Nutrition brisée. Chez les adolescents, le diabète survient souvent en raison d'une alimentation déséquilibrée, qui consomme beaucoup de glucides facilement digestibles et peu d'aliments riches en fibres par jour..
    • Mauvaises habitudes. En raison de la consommation d'alcool ou de tabac à l'adolescence, les processus métaboliques sont perturbés, ce qui conduit par la suite au diabète.
    1. L'hérédité est principalement attribuée par un médecin. En règle générale, la mère peut transférer les gènes «malades» au moment de la naissance.
    2. Le surpoids devient également une cause courante. Par conséquent, l'endocrinologue recommande de surveiller toute fluctuation du poids corporel..
    3. Une fréquence élevée de maladies simples - varicelle ou rubéole, grippe ou hépatite épidémique conduit au développement d'une pathologie. Les infections virales deviennent des provocateurs des changements dans le sang.
    4. Les endocrinologues notent également le fait que les médicaments deviennent la cause du diabète. En règle générale, les pédiatres prescrivent des médicaments qui affectent le pancréas.
    5. Utilisation fréquente de boissons alcoolisées. particulièrement de mauvaise qualité, conduit à des surtensions de glucose.
    6. Le diabète peut également être une conséquence après avoir subi un choc nerveux. Par conséquent, le stress et l'excitation doivent être exclus autant que possible à l'adolescence..

    Étiologie

    Le diabète sucré se développe chez les adolescents sous l'influence d'un certain nombre de facteurs de nature innée et externe. La liste des causes à l'origine du diagnostic de pathologie du système endocrinien comprend:

    • Prédisposition génétique qui cause plus de 80% des cas de diabète chez les adolescents.
    • Manque d'une alimentation équilibrée et d'un apport alimentaire.
    • Consommation incontrôlée de bonbons, boissons gazeuses, produits contenant des conservateurs, des stabilisants, des colorants qui ont un effet nocif sur le corps fragile et formant de l'enfant.
    • Indice de masse corporelle des adolescents en surpoids.
    • Fréquence élevée de situations stressantes, chocs nerveux, surcharge émotionnelle, traumatismes psychologiques, rhumes viraux dus à l'absence de traitement approprié.
    • L'utilisation de médicaments dans la liste des effets secondaires dont il y a un effet négatif sur le fonctionnement du pancréas.

    Ces raisons sont liées à des facteurs qui provoquent des perturbations dans le processus d'absorption du glucose, une carence en insuline. L'hormone produite par le pancréas est responsable de la régulation du métabolisme des glucides, a un effet activateur multiforme sur de nombreuses enzymes dans le corps des garçons et des filles de toute catégorie d'âge.

    Types de diabète

    Le type de diabète a une évolution et des manifestations différentes. Souvent, les enfants contractent le premier type de diabète en raison d'une prédisposition génétique ou au milieu d'un stress constant.

    Le diabète de type 1 est congénital, sa forme est insulino-dépendante et nécessite donc une administration constante de médicaments. Le tissu compliqué traite le glucose.

    Le diabète de type 2 n'est pas insulino-dépendant. Cette forme acquise de diabète est associée à un métabolisme incorrect et à une carence en insuline subséquente. La forme de la maladie est plus fréquente chez les personnes âgées.

    Le médecin expliquera comment le diabète sucré se manifeste chez les enfants, mais il existe des signes caractéristiques. En particulier, les symptômes du diabète insulino-dépendant sont:

    1. miction persistante,
    2. la soif,
    3. appétit élevé,
    4. forte perte de poids,
    5. candidose vaginale,
    6. polyurie - augmentation du volume d'urine,
    7. agressivité, irritabilité,
    8. vomissements, nausées,
    9. infections cutanées récurrentes.

    Symptômes du diabète non insulino-dépendant:

    • réduction de l'acuité visuelle,
    • muqueuses sèches,
    • fatigue et fatigue,
    • saignement des gencives,
    • suppuration et démangeaisons dans les coins de la bouche.

    Le jaunissement des pieds et des mains, ainsi que l'hypoglycémie, font partie des symptômes classiques du diabète infantile. L'hypoglycémie est souvent spontanée, c'est un signe avant-coureur de la maladie.

    Le niveau de sucre diminue, la faiblesse et la faim augmentent. Le teint ictérique de l'enfant devrait donner aux parents un signal pour examiner l'enfant. Ce symptôme peut être vu non seulement sur les paumes et les pieds, mais également sur le triangle nasolabial..

    Les signes se manifestent également dans d'autres pathologies, il est donc important, sans délai, de demander un examen médical. Chez les jeunes enfants, ils sont plus difficiles à détecter. Avec trois ans ou plus, le jaunissement est déterminé beaucoup plus facilement.

    Souvent, les symptômes du diabète chez les enfants sont confondus avec des infections, de sorte que les gens n'y prêtent pas attention pendant longtemps. Quel que soit l'âge de l'enfant, il peut mal interpréter et comprendre ses sentiments.

    Les parents ont la tâche d'écouter les plaintes de l'enfant et de remarquer toute manifestation de la maladie. En particulier, le diabète est dangereux jusqu'à 3 ans, mais à cet âge la pathologie se forme moins fréquemment qu'à l'adolescence. Dans certains cas, un diabète sucré latent peut se former..

    Les symptômes de ce type de diabète sont similaires aux principaux symptômes de la maladie. Il est impératif de faire attention s'il y a:

    1. blessures qui guérissent lentement,
    2. bout,
    3. orge et inflammation dans les yeux.

    Le diabète de type 1 se manifeste par une perte de poids. La pathologie peut se former à 3, 6 et 14 ans. Les adolescents ainsi que les personnes de plus de 17 ans ne font pas exception. Le diabète de type 1 est signalé plus souvent que 2.

    L'enfant commence à perdre du poids car les cellules ne reçoivent pas d'énergie, car il n'y a pas assez d'insuline.

    Souvent, les formes de la maladie ne sont pas distinguées, mais elles sont complètement différentes. Les types de diabète comprennent:

    1. Type I - la raison réside dans la prédisposition génétique des enfants à la maladie, parfois causée par un stress très sévère. Il s'agit d'une forme congénitale de la maladie, un enfant atteint de cette forme est insulino-dépendant et nécessite un soutien de l'organisme avec des médicaments. Le glucose du tissu pancréatique est difficile à traiter.
    2. Type II - dans cette catégorie, une personne est indépendante de l'insuline. Le diabète acquis est associé à un métabolisme incorrect et, par conséquent, à une carence en insuline dans le sang. Le type de maladie est caractéristique de la population âgée.

    Comment cela affecte-t-il le développement des adolescents?

    Avec la puberté chez les filles et les gars, le travail du système endocrinien est amélioré. Et si son fonctionnement est perturbé par une déviation, les violations suivantes du développement d'un adolescent sont possibles:

    • Réduction du taux de croissance de l'enfant avec retard physique ultérieur. Cette pathologie est causée par un manque d'insuline dans le sang, ce qui provoque une famine du corps. Chez un adolescent, les processus de désintégration dans les cellules l'emportent sur les processus de synthèse, à la suite desquels les muscles et les tissus osseux accusent un retard de développement et la quantité prescrite d'hormone de croissance n'est pas produite.
    • Trouble de la menstruation chez les filles. Un cycle menstruel irrégulier ou son absence complète peut être observé. Avec la menstruation, une adolescente peut ressentir des démangeaisons sévères ou des cas d'infection fongique.
    • Dommages purulents à la peau. Une telle déviation est souvent enregistrée chez les adolescents et, en règle générale, provoque des lésions cutanées profondes et de graves défauts cosmétiques.
    • Instabilité émotionnelle. Du fait qu'un adolescent est physiquement sous-développé, il éprouve souvent du stress et l'adaptation psychologique en groupe est difficile.
    • Le développement de pathologies secondaires. Dans le contexte du diabète, un adolescent développe des maladies des poumons, du foie, du cœur.

    Les maladies fongiques des organes génitaux accompagnent souvent les adolescentes diabétiques.

    Afin de prévenir les écarts décrits ci-dessus qui affectent le développement d'un adolescent, le diabète doit être détecté à temps, consulter un endocrinologue et commencer le traitement.

    Vidéo: comment le diabète se manifeste chez les enfants

    Le diabète sucré est une pathologie chronique du système endocrinien, il apparaît avec une carence en insuline. L'insuline est une hormone spéciale du pancréas, elle fournit le flux de glucose dans toutes les cellules du corps humain.

    Que faire si vous souffrez de diabète?!
    • Vous êtes tourmenté par des troubles métaboliques et un taux de sucre élevé?
    • De plus, le diabète entraîne des maladies telles que le surpoids, l'obésité, la tumeur pancréatique, les lésions vasculaires, etc. Les médicaments recommandés ne sont pas efficaces dans votre cas et ne combattent pas la cause...
    Nous vous recommandons de lire un article exclusif sur la façon d'oublier le diabète pour toujours. En savoir plus >>

    L'insuline délivre le glucose dissous dans le sang dans les cellules. Lors de la formation du diabète, le glucose ne peut pas pénétrer dans la cellule, il reste donc dans le sang, causant des dommages. Le glucose est la principale source de nutrition pour le corps..

    Lorsque les aliments pénètrent dans le corps, le glucose se transforme avec lui en énergie pure, ce qui permet au corps de fonctionner. Seul le glucose peut pénétrer le glucose à l'intérieur de la cellule..

    S'il y a un manque d'insuline dans le corps, le glucose reste dans le sang. Le sang est plus épais, il ne peut normalement pas transporter d'oxygène et de nutriments pour les cellules. Au fil du temps, les parois des vaisseaux deviennent imperméables et inélastiques. Cette condition menace directement les membranes nerveuses..

    Le diabète sucré chez un enfant est exprimé comme un trouble métabolique, souffre:

    • eau et sel,
    • gras,
    • protéine,
    • minéral,
    • le métabolisme des glucides.

    En conséquence, diverses complications se développent qui sont non seulement graves, mais souvent mortelles..

    La médecine connaît deux types de diabète, qui présentent certaines différences en termes de pathogenèse, de développement clinique et d'étiologie. Les modèles de traitement et d'entretien sont également différents..

    Le premier type de diabète est causé par un manque d'insuline. Le pancréas ne le produit pas en quantité suffisante ou ne le produit pas du tout. Le corps ne fait pas face à son travail et ce volume d'hormone ne peut pas traiter la quantité de glucose dans le sang.

    Avec la maladie, une insulinothérapie est toujours nécessaire, c'est-à-dire des injections quotidiennes d'insuline, qui sont administrées en quantité strictement prescrite. Dans le diabète de type 2, l'insuline est produite en quantité suffisante et parfois plus que la normale.

    Grâce à ses capacités, la médecine moderne évite les conséquences fatales du diabète. Les symptômes du diabète chez les enfants sont similaires aux signes de maladie chez l'adulte, mais le traitement est différent. Auparavant, la maladie était destructrice pour les jeunes patients, mais le soutien médicamenteux permet au corps de tolérer les manifestations de la maladie..

    Nous vous invitons à vous familiariser: Traitement Vitafon du diabète de type 2

    Le diabète infantile se développe très rapidement, en quelques semaines. Ce dont vous avez besoin pour être des parents prudents afin d'identifier la maladie le plus tôt possible:

    1. La soif. Lorsque la glycémie est élevée, elle mange l'eau des cellules, provoquant une déshydratation. Surtout les enfants ont soif le soir.
    2. Urination fréquente. Une augmentation de la glycémie affecte négativement les reins, le processus d'absorption inverse de l'urine primaire est réduit et l'enfant a des mictions fréquentes, raison pour laquelle le corps se débarrasse des substances toxiques.
    3. Augmentation de l'appétit. Quand un enfant mange beaucoup, mais ne prend pas de poids, et perd même du poids de façon spectaculaire, c'est un signe que le glucose n'entre pas dans les cellules, il meurt de faim.
    4. Se sentir mal après avoir mangé. Jusqu'à ce que le pancréas ramène le taux de glucose à la normale, l'enfant a des nausées, des douleurs abdominales et même des vomissements.
    5. Perte de poids soudaine. Ce symptôme se manifeste si le glucose n'entre pas du tout dans les cellules et que le corps doit manger l'énergie de la graisse sous-cutanée.
    6. Faiblesse constante. La fatigue, la léthargie et l'apathie sont associées à une altération de la digestibilité du glucose dans le sang.
    7. Odeur d'acétone de la cavité buccale. Ce phénomène se produit en raison de la formation de corps cétoniques dans le sang après la dégradation des graisses. Le corps doit se débarrasser des toxines, et il le fait par les poumons..
    8. Maladies infectieuses. L'immunité affaiblie ne fait pas face aux fonctions de protection et l'enfant souffre souvent d'infections bactériennes et fongiques.

    Reconnaître à temps

    Le diabète sucré est l'une des maladies qui ont de nombreux «masques». Si la maladie (diabète de type 1) se développe dans l'enfance, en particulier à un âge précoce, la période de latence (latente) est souvent courte - alors que les parents ne peuvent que prêter attention au fait que l'enfant a soudainement commencé à boire et à uriner beaucoup, y compris la nuit, une énurésie peut survenir.

    L'appétit de l'enfant peut changer: soit il y a un désir constant de manger, soit, à l'inverse, un refus complet de la nourriture. L'enfant perd rapidement du poids, devient léthargique, ne veut pas jouer et marcher. Les parents et les pédiatres peuvent ne pas remarquer ces symptômes, car il n'y a pas de manifestations vives de la maladie (fièvre, toux et nez qui coule, etc.).

    Et si le diagnostic n'est pas fait à temps, l'état de l'enfant s'aggrave fortement - une acidocétose diabétique se développe: soif, sécheresse des muqueuses et augmentation de la peau, les enfants se plaignent de faiblesse, de maux de tête, de somnolence. Des nausées et des vomissements apparaissent, qui deviennent rapidement plus fréquents. À mesure que l'acidocétose s'intensifie, la respiration devient fréquente, bruyante et profonde, l'enfant sent l'acétone. La conscience peut survenir jusqu'au coma, et si une aide d'urgence n'est pas fournie à un petit patient, il peut mourir.

    Diabète de type 1Diabète de type 2
    Rarement obèse85% obèses
    Développement rapide des symptômesDéveloppement lent des symptômes
    Présence fréquente d'acidocétose33% ont une cétonurie (la présence de corps cétoniques dans l'urine, normalement ils ne le sont pas) et une acidocétose légère
    Dans 5%, l'hérédité du diabète de type 1 est alourdie (1ère et 2ème lignes de relation)Dans 74-100% l'hérédité du diabète de type 2 est alourdie (1ère et 2ème ligne de parenté)
    La présence d'autres maladies immunitairesRésistance à l'insuline, hypertension artérielle, dyslipidémie, ovaire polykystique chez les filles

    Chez les adolescents, avec le développement du diabète de type 2, le tableau clinique évolue lentement. Les premiers symptômes de la maladie peuvent être une soif accrue (polydipsie), une augmentation du volume et de la fréquence des mictions (polyurie), l'apparition d'une énurésie nocturne, des démangeaisons de la peau et des organes génitaux, une fatigue.

    Méthodes de diagnostic

    Un pédiatre local devrait jouer un rôle important dans l'identification du diabète. En cas de suspicion de diabète, une consultation d'endocrinologue est prescrite. À l'examen, le médecin recherche la présence de:

    • rougeur diabétique sur le menton, les joues et le front,
    • réduction de la turgescence cutanée,
    • langue framboise.

    Ensuite, vous devez subir un test sanguin. Il est nécessaire d'analyser une augmentation de la glycémie, une diminution de l'insuline et de l'hémoglobine. Un test de tolérance au glucose peut être effectué. Une analyse d'urine est également effectuée, où elle est considérée:

    1. glucose,
    2. acétone,
    3. corps cétoniques,
    4. gravité spécifique de l'urine.

    Une autre mesure diagnostique est une échographie du pancréas..

    Le diagnostic différentiel est effectué s'il y a:

    • symptômes du diabète insipide,
    • syndrome acétonémique.

    Il n'y a pas de différences significatives dans le diagnostic de la maladie chez les enfants des adultes, par conséquent, ces méthodes de détection sont utilisées:

    1. Test sanguin. Les indicateurs qui sont particulièrement importants dans cette étude: la quantité de protéines, la quantité de glycémie à jeun, la tolérance au glucose avant et après les repas, l'hémoglobine glycosylée. Une étude immunologique du prélèvement sanguin est importante: la présence d'anticorps est vérifiée, ce qui indique le développement du diabète.
    2. Analyse générale d'urine. Un signe de diabète chez les enfants est une énorme quantité de glucose dans l'urine, sa densité accrue. Ce fait indique également qu'il est nécessaire de vérifier les reins, qui pourraient être affectés. La présence d'acétone dans l'urine.
    3. Test hormonal.
    4. Pancréatographie.
    5. L'étude de la peau. Chez les diabétiques, on observe une rougeur des joues, du front, du menton, des éruptions cutanées caractéristiques de la maladie, la langue devient cramoisie.
    6. Échographie du pancréas.

    Thérapie

    Après avoir obtenu des résultats diagnostiques confirmant le niveau élevé de glucose dans le sang dans le corps de l'adolescent et la manifestation des symptômes de la maladie, l'endocrinologue prescrit un traitement. Son schéma consiste en une série de mesures simples disponibles pour tous les segments de la population visant à normaliser la concentration de glucose dans le sang. Ceux-ci inclus:

    1. La pharmacothérapie, déterminée par le type de développement de la pathologie du système endocrinien, implique l'utilisation de médicaments dont l'action vise à abaisser la glycémie ou à injecter de l'insuline. La posologie moyenne par injection est de 8 à 10 unités. Le schéma thérapeutique, la médication ou l'injection pour chaque adolescent diabétique est individuel, prend en compte les caractéristiques de son corps, les indicateurs de glycémie, la durée de la maladie.
    2. La correction du régime nutritif et du régime alimentaire prévoit une réduction de la proportion d'hydrates de carbone facilement digestibles à des quantités acceptables et l'élimination complète des produits alimentaires nocifs. Il s'agit notamment de la restauration rapide, du poisson gras, des plats frits, salés et épicés, ainsi que des produits alimentaires contenant des conservateurs, des stabilisants, des substances nocives et dangereuses d'origine artificielle pour le corps des adolescents. Introduction au régime alimentaire des céréales à base de sarrasin, d'avoine, de maïs, de blé, d'un grand nombre de fruits frais, baies, légumes, ainsi que des aliments riches en fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments, vise à stabiliser le pancréas, le tractus gastro-intestinal.
    3. Le développement d'un programme spécial pour le développement physique des adolescents diabétiques et du sport renforcera le système nerveux d'un enfant malade et ajustera son état émotionnel instable. Un mode de vie sain est la clé pour améliorer le bien-être et la qualité de vie des enfants de 12 à 17 ans atteints de diabète.
    4. Effectuer une thérapie vitaminique et prendre des enzymes offrent une opportunité de renforcer le corps, d'améliorer les processus métaboliques, de normaliser le travail du système endocrinien des adolescents.

    Un enfant atteint d'une pathologie du système endocrinien doit surveiller constamment la glycémie. Sa famille devrait avoir un glucomètre qui offre la possibilité de diagnostiquer l'état du métabolisme des glucides à la maison.

    Détection en temps opportun et traitement approprié des troubles du mécanisme d'absorption du glucose, la carence en insuline est la clé pour éliminer le risque de complications. Les adolescents ont la garantie d'une qualité de vie élevée et d'une longue vie active.

    Complications et conséquences possibles

    Si vous ne détectez pas le diabète à temps chez un adolescent, des violations graves du corps sont possibles, difficiles à traiter. Les complications suivantes du diabète sont possibles:

    • Microalbuminurie Avec une telle pathologie, une petite quantité de protéines est libérée dans l'urine chez un enfant, ce qui affecte l'état général.
    • Néphropathie de type diabétique. Dans le cas d'une telle complication, des dommages à de nombreuses artères rénales, artérioles, tubules et glomérules sont notés.

    De plus, les adolescents ont rarement des lésions vasculaires dans le diabète, mais si la maladie n'est pas traitée à cet âge, alors, à l'âge adulte, le patient présentera de multiples lésions vasculaires. Souvent, il y a des dommages à la fonction visuelle qui, chez un adolescent atteint de diabète, peuvent être éliminés avec succès grâce à un traitement rapide. Les patients présentant cette complication doivent être visités par un ophtalmologiste 2 fois par an afin de constater une aggravation de la situation à temps..

    Pour maintenir le corps, il est conseillé aux petits patients de suivre un régime, de prendre des médicaments de différentes spécificités d'action, des remèdes populaires. Les parents doivent surveiller attentivement le flux d'insuline dans le corps, une bonne nutrition, contrôler l'activité physique et éviter le stress. Quelles sont les conséquences de la maladie si elles ne sont pas traitées?

    1. Coma (hypoglycémique, hyperglycémique, acide lactique, cétoacidotique).
    2. Dommages aux organes et systèmes.
    3. Développement des maladies infectieuses.
    4. Issue fatale due à l'évolution sévère de la maladie.
    En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète