Clinique mini-invasive
chirurgie

Chez les patients diabétiques, des signes d'angiopathie diabétique se manifestent souvent lorsque de petits vaisseaux sont affectés. L'angiopathie diabétique des membres inférieurs est le plus souvent diagnostiquée, tandis qu'une complication de ce type survient chez les diabétiques de type 1 ou 2. Si le traitement chirurgical ou conservateur de l'angiopathie diabétique n'est pas effectué à temps, des complications graves avec des dommages à de nombreux organes sont possibles.

Quelle maladie?

L'angiopathie diabétique se caractérise par des dommages aux petits et grands vaisseaux et artères. Le code de maladie pour MBK 10 est E10.5 et E11.5. En règle générale, une maladie du pied diabétique est notée, mais des dommages aux vaisseaux d'autres parties du corps et des organes internes sont également possibles. Il est de coutume de subdiviser l'angiopathie du diabète en 2 types:

  • Microangiopathie. Il se caractérise par des dommages capillaires..
  • Macroangiopathie Des lésions artérielles et veineuses sont notées. Cette forme est moins courante et affecte les diabétiques malades depuis 10 ans ou plus..

Souvent, en raison du développement d'une angiopathie diabétique, le bien-être général du patient empire et l'espérance de vie est réduite.

Les principales causes de l'angiopathie diabétique

La principale raison du développement de l'angiopathie diabétique est une élévation régulière de la glycémie. Les causes suivantes sont identifiées, conduisant au développement d'une angiopathie diabétique:

  • hyperglycémie prolongée;
  • augmentation de la concentration d'insuline dans le liquide sanguin;
  • la présence d'une résistance à l'insuline;
  • néphropathie diabétique, dans laquelle se produit une dysfonction rénale.
Retour à la table des matières

Facteurs de risque

Tous les diabétiques n'ont pas une telle complication, il existe des facteurs de risque lorsque la probabilité de lésions vasculaires augmente:

  • évolution prolongée du diabète;
  • catégorie d'âge de plus de 50 ans;
  • mauvais mode de vie;
  • la malnutrition, avec une prédominance de gras et de frites;
  • ralentir les processus métaboliques;
  • la présence d'un excès de poids;
  • augmentation de la charge sur les pieds;
  • consommation excessive d'alcool et de cigarettes;
  • hypertension artérielle;
  • Arythmie cardiaque;
  • prédisposition génétique.
Retour à la table des matières

Organes cibles

Il est difficile de prédire la survenue d'une angiopathie diabétique. Le plus souvent, une angiopathie des membres inférieurs est notée, car ils sont lourdement chargés de diabète. Mais des dommages vasculaires, artériels et capillaires à d'autres parties du corps sont possibles. On distingue les organes cibles qui, le plus souvent, souffrent d'angiopathie:

  • un cœur;
  • cerveau;
  • yeux;
  • reins
  • poumons.
Retour à la table des matières

Symptômes de pathologie

L'angiopathie diabétique précoce peut ne présenter aucun signe particulier et une personne peut ne pas être au courant de la maladie. Au fur et à mesure que la progression se manifeste, divers symptômes pathologiques sont difficiles à ne pas remarquer. Les manifestations symptomatiques dépendent du type et du stade de la lésion vasculaire. Le tableau montre les principales étapes de la maladie et les manifestations caractéristiques..

VueÉtapeManifestations
Microangiopathie0Aucun symptôme apparent
1Décoloration de la peau, lésions ulcéreuses mineures sans manifestations inflammatoires
2Approfondissement des ulcères avec dommages aux tissus musculaires et osseux, présence de douleur
3La mort de la zone avec ulcères, rougeur et gonflement au niveau du site de la peau affectée, processus inflammatoire dans le tissu osseux
4La propagation de la nécrose au-delà de la lésion ulcéreuse, le pied est souvent blessé
5Dommages au pied complets suivis d'une amputation
Macroangiopathie1Rigidité des mouvements après le sommeil, lourdeur lors de la marche, transpiration accrue et gel fréquent des jambes
2aSensation de froid dans les jambes, quelle que soit la saison, engourdissement des membres inférieurs, blanchiment de la peau
2bSignes de l'étape 2a, mais avec l'ajout de boiterie, se manifestant tous les 50-200 mètres
3aSensations douloureuses, surtout la nuit, crampes, brûlures et desquamation de la peau, pâleur de la peau avec les jambes horizontales
3bDouleur constante, gonflement des membres inférieurs, lésions ulcéreuses avec mort tissulaire
4La propagation de la nécrose dans tout le pied avec l'extinction ultérieure du membre, les lésions infectieuses du corps avec fièvre et faiblesse
Retour à la table des matières

Diagnostique

L'angiopathie diabétique des vaisseaux des membres inférieurs est détectée par des études en laboratoire et instrumentales.

Il est recommandé de consulter un endocrinologue, un néphrologue, un neurologue, un optométriste, un cardiologue, un gynécologue, un chirurgien angiologue, un podiatre ou d'autres spécialistes pour obtenir des conseils. Les études suivantes sont prescrites pour le diabète:

  • analyse générale de l'urine et du sang;
  • biochimie sanguine pour le sucre, le cholestérol et d'autres lipides;
  • électrocardiographie;
  • Échographie des vaisseaux du cerveau et du cou, des jambes, du cœur et d'autres organes cibles;
  • mesure de la pression artérielle;
  • analyse de l'hémoglobine glyquée;
  • test de tolérance au glucose.
Retour à la table des matières

Traitement de pathologie

Les préparatifs

Dans l'angiopathie diabétique, un traitement complexe est nécessaire, qui implique la prise de médicaments de différents groupes et l'observation d'un régime et d'un régime stricts. Avant de traiter la pathologie, vous devez abandonner la consommation d'alcool et de drogues, qui affectent négativement les vaisseaux. La pharmacothérapie de l'angiopathie diabétique consiste à prendre les médicaments suivants:

  • Abaissement du sucre:
    • Siofor;
    • "Diabeton";
    • Glucophage.
  • Médicaments hypocholestérolémiants:
    • Lovastatine
    • Simvastatine.
  • Anticoagulants:
    • "Trombone";
    • "Ticlopidine";
    • Warfarine
    • Clexane.
  • Des moyens qui améliorent la circulation sanguine et la microcirculation:
    • Tivortin;
    • "Ilomedin";
    • "Pestazolum".
L'ibuprofène est prescrit pour les douleurs qui dérangent le patient..

De plus, le médecin recommandera un traitement à la vitamine E ou à l'acide nicotinique. Si le patient s'inquiète d'une douleur intense dans l'angiopathie diabétique, des analgésiques sont indiqués: Ibuprofène, Kétorolac. Si une lésion infectieuse secondaire s'est jointe, des médicaments antibactériens sont indiqués: Ciprinol, Ceftriaxone.

Intervention chirurgicale

Il arrive que les médicaments n'apportent pas le bon résultat, alors une intervention chirurgicale est prescrite. L'opération est effectuée de plusieurs manières, tout dépend du degré de dommage et d'autres facteurs. Les types d'intervention chirurgicale suivants sont courants:

  • Thrombectomie et endartériectomie. Pendant la procédure, les tissus pathologiques qui bloquent la lumière artérielle sont retirés.
  • Intervention endovasculaire. Avec ce type d'intervention chirurgicale, les zones rétrécies à l'aide d'un ballon pneumatique ou d'un stent vasculaire se dilatent.
  • Sympathectomie. Il est effectué pour éliminer les nœuds nerveux qui sont responsables du spasme des artères..
  • Chirurgie aseptisante. Une ouverture et un large drainage des cavités dans lesquelles le pus s'est accumulé sont fournis. Les tissus morts sont également retirés ou les doigts amputés..
Retour à la table des matières

Remèdes populaires

Les angiopathies diabétiques des membres inférieurs sont souvent traitées avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser un tel traitement, vous devez consulter un médecin, et il est important de comprendre qu'il n'aide que dans les premiers stades de la maladie, lorsqu'il n'y a pas de complications. Les remèdes populaires suivants peuvent se débarrasser de la maladie:

  • thé au tilleul;
  • thé aux bleuets;
  • teinture à base de feuilles de haricot;
  • infusion de racines d'agropyre pour les bains de pieds.
Retour à la table des matières

Quel est le danger?

Si des mesures thérapeutiques pour éliminer l'angiopathie diabétique ne sont pas prises à temps, des conséquences graves surviendront bientôt. Les principales complications sont:

  • perte complète de vision;
  • insuffisance cardiaque;
  • gangrène sévère;
  • amputation forcée de membres;
  • nécrose tissulaire.
Retour à la table des matières

Prévision et prévention

Avec un accès rapide à un médecin et une thérapie appropriée, le patient parvient à prolonger sa vie et à maintenir sa santé. S'il n'y a pas de traitement, une intoxication sanguine se produit, ce qui entraîne la mort d'un diabétique dans 15% des cas, et les autres patients ont des handicaps à des degrés divers.

Afin de prévenir le développement d'une angiopathie diabétique, des mesures préventives doivent être prises. Il est nécessaire de traiter correctement le diabète et de prévenir sa progression. Si néanmoins il n'a pas été possible d'éviter l'angiopathie, il faut alors s'attaquer à son traitement afin de ne pas provoquer de complications. En cas de lésions purulentes, il est nécessaire de surveiller les plaies et de les soigner avec soin.

Angiopathie du diabète

Le diabète sucré est souvent accompagné d'une angiopathie diabétique, dans laquelle les parois des vaisseaux sanguins sont affectées. Le terme est de nature collective et implique de multiples changements pathologiques affectant divers organes..

Lorsque les capillaires sont touchés, une microangiopathie est diagnostiquée. Si des vaisseaux moyens, gros et vasa vasorum (vaisseaux vasculaires) sont affectés, la maladie est appelée macroangiopathie..

La macroangiopathie survient généralement dans le diabète sucré de type 2 et est mortelle dans 60 à 70% des cas, car provoque un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral et d'autres maladies graves.

Les causes

Si la microangiopathie ne peut survenir qu'à la suite d'une hyperglycémie prolongée, une combinaison de facteurs est nécessaire pour l'apparition de la macroangiopathie.

La principale cause de micro et macroangiopathie est une glycémie élevée. De plus, avec le diabète, des changements pathologiques dans les parois des vaisseaux sanguins se produisent dans les situations suivantes:

  • avec des troubles métaboliques, principalement le métabolisme des mucoprotéines et des lipides. Ces pathologies sont caractéristiques du diabète et entraînent des lésions vasculaires;
  • en cas de diabète secondaire lors de l'ablation, inflammation ou lésion du pancréas.

La théorie génétique de la survenue de la maladie n'est pas exclue. Dans ce cas, l'angiopathie n'est pas associée à des troubles métaboliques et est observée jusqu'à ce qu'ils apparaissent même dans le prédiabète..

En outre, le risque de pathologie dépend de ces facteurs:

  • niveaux de glucose dans le sang. La maladie se développe en un temps plus court et est plus sévère avec une augmentation significative;
  • la durée du diabète. Les chances d'angiopathie augmentent dans les derniers stades du diabète;
  • pression artérielle. Son augmentation affecte négativement l'état des vaisseaux sanguins;
  • mauvaises habitudes. Le tabagisme et l'abus d'alcool contribuent au dépôt de plaques athérosclérotiques et au rétrécissement des capillaires;
  • un effort physique excessif ou, au contraire, insuffisant qui affecte négativement l'état des diabétiques (particulièrement vrai en cas d'angiopathie des membres inférieurs);
  • coagulabilité sanguine. Une coagulabilité accrue affecte négativement la fonctionnalité des vaisseaux sanguins;
  • régime. Les aliments gras et glucidiques augmentent la possibilité de pathologie.

Mécanisme de développement

L'angiopathie diabétique est caractérisée par des dommages à l'endothélium (parois) des vaisseaux dans lesquels il y a une nouvelle violation de ses fonctions. Ces changements pathologiques sont le résultat d'une pénétration intensive du glucose dans les parois des vaisseaux sanguins. La raison en est une glycémie élevée.

De ce fait, la perméabilité des parois des vaisseaux augmente et le sorbitol et le fructose s'accumulent, ce qui attire le liquide.

De plus, les parois des vaisseaux commencent à gonfler et à s'épaissir.

Simultanément à ces changements, des caillots sanguins se forment, entraînant une mauvaise circulation. Il y a un arrêt de la production d'un facteur relaxant par l'endothélium. En condition normale, il régule la largeur des vaisseaux.

C'est le résultat de la triade Virchow:

  • la paroi vasculaire change;
  • la coagulation sanguine est altérée;
  • le flux sanguin ralentit.

Le rétrécissement et la réduction de la lumière vasculaire entraînent une diminution catastrophique de leur débit et, par conséquent, une hypoxie (manque d'oxygène) et une atrophie tissulaire, où ils délivrent du sang..

Le manque d'oxygène provoque l'activation des fibroblastes de cellules synthétisant les composants de la substance intercellulaire, ce qui provoque la sclérose vasculaire.

Initialement, des changements sont observés dans les plus petits vaisseaux où des caillots sanguins et de petits anévrismes sont possibles. Les vaisseaux deviennent cassants et cassants, provoquant des hémorragies fréquentes..

Dans la pathologie des gros vaisseaux, des dommages aux vaisseaux coronaires, cérébraux et des membres inférieurs se produisent initialement. De plus, une altération du métabolisme lipidique entraîne des processus athérosclérotiques, lorsque le cholestérol et d'autres graisses se déposent sur les parois internes des vaisseaux sanguins. Les parois s'épaississent, la lumière diminue, le vaisseau perd son élasticité et se bouche.

Les symptômes de l'angiopathie diabétique sont dictés par la localisation de la pathologie..

La rétinopathie diabétique

Dans la rétinopathie diabétique (code ICD-10 - H36.0), les vaisseaux de la rétine sont affectés. Ceci est observé chez 90% des diabétiques..

Aux stades initiaux, les changements pathologiques ne provoquent aucun symptôme. Dans le dernier observé:

  • diminution de l'acuité visuelle;
  • l'apparition de taches sombres, d'étincelles, d'éclairs, de voile devant les yeux.

La détection des symptômes ophtalmiques est possible avec un examen ophtalmologique, dans lequel le fond est visualisé à l'aide d'un ophtalmoscope et d'une lentille. Il y a un examen des vaisseaux et du nerf. Cette méthode vous permet d'identifier la maladie avant que le patient ne se plaint.

Néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique (code ICD-10 - N08.3) provoque des changements pathologiques dans les vaisseaux des reins et n'est détectée aux premiers stades que par des méthodes de laboratoire - en détectant des protéines dans l'urine.

Un tableau clinique vivant de la néphropathie diabétique est observé 10 à 15 ans après le début du diabète et se manifeste:

  • gonflement;
  • hypertension artérielle;
  • intoxication (nausées, faiblesse, somnolence).

Dans les cas graves, l'ammoniac toxique s'accumule dans le corps, ce qui entraîne des dommages aux fonctions du système nerveux central et se manifeste sous forme de nausées, de vomissements, de vertiges et de convulsions.

Dommages au système cardiovasculaire

L'angiopathie du diabète provoque parfois des changements pathologiques à la fois dans les petits capillaires du cœur et dans les artères coronaires..

Ces changements entraînent les conséquences suivantes:

  • syndrome douloureux ressemblant à l'angine de poitrine. Les douleurs sont compressives, pressantes, brûlantes, localisées, en règle générale, derrière le sternum et tombent dans la main gauche, l'épaule, l'omoplate ou la mâchoire. Dure 10-15 minutes;
  • perturbation du rythme cardiaque: bradycardie (les contractions cardiaques se produisent avec une fréquence de moins de 50 battements en 1 min); tachycardie (les contractions cardiaques surviennent plus souvent que 90 battements en 1 min); arythmies (rythme cardiaque normal perturbé); extrasystoles (une contraction extraordinaire du cœur entier ou de ses parties individuelles);
  • insuffisance cardiaque, dans laquelle le volume systolique du cœur diminue, essoufflement, faiblesse et toux apparaissent.

Dans certains cas, il y a une sensation de rythme cardiaque fort ou, inversement, affaibli. L'arythmie provoque des étourdissements et des évanouissements.

Encéphalopathie diabétique

Une microcirculation altérée dans le cerveau provoque une encéphalopathie diabétique (le code CIM - G63.2 est similaire à la polyneuropathie).

Le développement lent de la maladie contribue à sa détection prématurée.

Initialement, une faiblesse générale, un malaise chronique, de la fatigue, des étourdissements et des maux de tête apparaissent, auxquels les analgésiques ne peuvent pas faire face. Le sommeil est perturbé: la nuit, le patient souffre d'insomnie et pendant la journée, au contraire, il veut constamment dormir. Le patient commence à souffrir d'oubli et de distraction, les capacités mentales s'affaiblissent. Des conditions de panique ou l'apathie sont possibles.

  • altération de la coordination des mouvements;
  • démarche incertaine;
  • une différence de taille de pupille est détectée;
  • réflexes pathologiques.

Pathologie des membres inférieurs

Le tableau clinique avec des changements pathologiques dans les vaisseaux des membres inférieurs (code CIM-10 - 179.2) est dû à la spécificité des changements dans le corps inhérents au diabète sucré et aux processus athérosclérotiques.

  • engourdissement, refroidissement, brûlure, chair de poule. Ces sensations peuvent se produire sur n'importe quelle partie des jambes, principalement dans les pieds, les jambes, les muscles du mollet;
  • douleurs qui surviennent au début du développement de la pathologie lors de la marche, puis commencent à déranger le patient pendant le repos;
  • crampes, plus fréquentes pendant le sommeil;
  • changements dystrophiques dans la peau des extrémités - apparition de pâleur et de refroidissement, perte de cheveux, teinte cyanotique, desquamation;
  • croissance lente des ongles, leur déformation;
  • absence complète ou diminution significative de la fréquence cardiaque dans les zones dorsales des pieds;
  • ulcères trophiques qui se forment aux derniers stades de l'angiopathie, même après des blessures mécaniques mineures. Ils ne causent pas de douleur et sont très difficiles à traiter. Cette condition peut entraîner une gangrène et une amputation ultérieure des membres..

Il existe également un risque de formation d'un pied diabétique, dans lequel les os et les articulations sont déformés.

Diagnostique

Pour identifier l'angiopathie diabétique, les spécialistes ont recours aux mesures suivantes.

  • détection de l'azote résiduel dans le sang - un indicateur des reins, ainsi que de l'urée et de la créatinine;
  • analyse d'urine générale, qui détermine le glucose, les protéines et les corps cétoniques;
  • calculer le débit de filtration glomérulaire;
  • détection de la protéine b2-microglobuline dans l'urine, dont la présence indique la survenue d'une angiopathie;
  • spectre lipidique sanguin, dans lequel la présence de lipoprotéines de densité et de cholestérol différents est étudiée.

Méthodes de recherche instrumentale:

  • examen ophtalmologique complexe (ophtalmoscopie, gonioscopie, examen du fond d'œil, photographie rétinienne stéréoscopique et tomographie par cohérence optique);
  • électrocardiogramme;
  • échocardiographie, par laquelle l'échographie révèle des changements morphologiques et fonctionnels dans le cœur;
  • angiographie coronaire, au cours de laquelle l'état des artères coronaires est étudié;
  • Dopplerographie et artériographie des jambes;
  • Échographie des reins;
  • Dopplerographie des vaisseaux des reins;
  • imagerie par résonance magnétique du cerveau pour déterminer les changements dans ses tissus et vaisseaux.

Le médecin recueille également un historique primaire de la maladie et analyse ses symptômes..

Un recours aux spécialistes n'est pas exclu: endocrinologue, néphrologue, neurologue, cardiologue, phlébologue, chirurgien angiologue, podiatre.

Traitement

Le traitement de l'angiopathie diabétique a deux objectifs principaux: éliminer les causes de l'angiopathie et restaurer les parois vasculaires. Pour ce faire, vous devez:

  • Normalisez la teneur en sucre dans le corps en utilisant les médicaments suivants: Maninil, Diabeton, Amaryl, etc. Parallèlement à l'utilisation de médicaments, vous devez suivre un régime et respecter un mode de vie sain..
  • En cas de dépôts athérosclérotiques - abaisser le cholestérol à l'aide de: "Zokora", "Holetar", "Torvakard".
  • Ramener la pression artérielle à la normale en utilisant Isoptin, Corinfar, Nebilet.
  • Éliminer les poches avec les diurétiques: Furosémide, Diakarba, Veroshpirona.
  • Améliore la circulation sanguine et augmente la résistance de la paroi vasculaire. À cette fin, les experts recommandent Trental, Troxevasin, Niacin.
  • Pour empêcher la formation de caillots sanguins à l'aide de "l'aspirine", "Angioflux".
  • Améliore le métabolisme et augmente la résistance des tissus. À cette fin, des injections de Solcoseryl, de vitamines C, E et B sont recommandées.6.

Dans les cas graves, les spécialistes recourent à la photocoagulation au laser des vaisseaux sanguins, au pontage ou à l'amputation d'un membre.

Le schéma thérapeutique est déterminé exclusivement par le médecin traitant et est individuel.

Les remèdes populaires sous forme de thés, d'infusions, de préparations médicinales, de bains et de compresses, lorsqu'ils utilisent des plantes qui aident à abaisser le sucre dans le corps et à renforcer les vaisseaux sanguins, ont également un bon effet sur l'angiopathie. Pour les préparer, utilisez du ginseng, de l'ortie, de l'ortie, du pissenlit, de la mûre, de la grenade, etc..

Un traitement inopportun et inefficace de l'angiopathie diabétique entraîne les conséquences suivantes:

  • gangrène des membres inférieurs;
  • perte totale ou partielle de la vision;
  • insuffisance rénale aiguë ou chronique;
  • infarctus du myocarde;
  • accident vasculaire cérébral aigu.

Afin d'éviter des conséquences graves, il est nécessaire non seulement de contrôler le niveau de glucose dans le sang, de maintenir un mode de vie sain et de suivre un régime alimentaire, mais également de subir des examens systématiques par un médecin.

Raisons du développement de l'angiopathie diabétique et méthodes de traitement

Date de publication de l'article: 29/06/2018

Date de mise à jour de l'article: 28/02/2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

L'angiopathie diabétique est une complication grave de tout type de diabète sucré, survenant dans 90% des cas..

Quel est ce diagnostic?

L'angiopathie affecte les vaisseaux et les capillaires. Cette maladie est étroitement associée au diabète et est l'une de ses complications. Selon la classification internationale de la CIM 10, cette pathologie appartient au groupe des diabètes sucrés E10-E14.5, et possède également son propre code - I79.2.

Chez les patients diabétiques, l'angiopathie se manifeste dans les vaisseaux des membres inférieurs, par exemple, comme une gangrène du pied.

Circulation sanguine séparée dans la rétine - rétinopathie, qui peut également être causée par le diabète.

À quoi ressemblent exactement les violations sur la photo ci-dessous:

Variétés de pathologie

Cette maladie est divisée en deux types:

La macroangiopathie diabétique est une forme accélérée d'athérosclérose..

Souvent, il affecte les gros vaisseaux des jambes, les principaux vaisseaux du cœur. En raison d'une altération du métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, des plaques athérosclérotiques se forment sur les vaisseaux, rétrécissant la lumière et provoquant un apport sanguin insuffisant aux tissus.

La microangiopathie diabétique provoque des troubles dans les organes qui ont un grand nombre de vaisseaux sanguins - les yeux et les reins. La néphropathie, ou insuffisance rénale, entraîne une augmentation de la pression et des complications de la maladie, et la rétinopathie prive la vision au fil du temps..

Les dommages aux artères coronaires augmentent le risque d'infarctus du myocarde et les dommages à l'approvisionnement en sang du cœur se produisent aux niveaux micro et macro..

Raisons du développement

Le développement de l'angiopathie des gros vaisseaux dans le diabète sucré est basé sur un déséquilibre hormonal. Les changements dans le système hormonal entraînent une diminution des facteurs de relaxation vasculaire - ils sont constamment rétrécis.

Le deuxième lien de la maladie est une perméabilité réduite de la paroi vasculaire, qui est exacerbée par l'accumulation de sorbitol et de fructose, réduisant encore la perméabilité.

De plus, le métabolisme des graisses est perturbé dans le corps et au lieu des lipides à haute densité normaux pour le corps humain, des lipides à basse et très basse densité se forment.

L'excès de ces graisses macrophages est transféré à la paroi vasculaire. Cela conduit à la formation de plaques athérosclérotiques et au rétrécissement des vaisseaux sanguins..

La microangiopathie dans les artères métaboliques et les veinules se produit selon la triade Virchow:

  • Changer la paroi du vaisseau.
  • Pathologie de coagulation.
  • Ralentir le flux sanguin.

L'angiopathie est inévitable pour le diabète et son apparition ne peut être retardée que par un traitement approprié. Les raisons de cet événement sont le manque de thérapie, la prise intempestive de médicaments hypoglycémiants et le manque de correction du système cardiovasculaire. L'hypertension ou l'insuffisance cardiaque provoque également un développement accéléré de la maladie..

Symptomatologie

Les symptômes de l'angiopathie sont:

  • Engourdissement des membres inférieurs.
  • Sensation de froid.
  • Picotements dans les jambes.
  • Crampes.
  • Douleur renversée.
  • Boiterie ou fatigue lors de la marche et de la course.
  • Gonflement, peau bleue et kératinisation.
  • Aux stades extrêmes - ulcères trophiques, gangrène, phlegmon et ostéomyélite.

La manifestation de ces signes dépend du degré de la maladie. Souvent, au début, il n'y a que des engourdissements et des picotements, une congélation rapide des jambes. Un processus plus avancé se manifestera par des convulsions, des douleurs et des boiteries.

Les manifestations les plus désagréables et dangereuses sont les ulcères trophiques, qui sont des lésions cutanées. Ils ressemblent à des plaies non cicatrisantes avec une peau épaissie et gonflée qui les entoure. La peau peut démanger, peler, elle peut aussi devenir enflammée.

Les ulcères sont un signe avant-coureur de la gangrène des membres.

Comment est le diagnostic?

L'étude de la présence d'une angiopathie diabétique est réalisée en fonction de la localisation souhaitée..

Les analyses courantes comprennent:

  • Analyse générale de l'urine pour les corps protéiques, glucose et cétones.
  • Détermination de l'azote sanguin, de l'urée, de la créatinine.
  • Analyse des graisses sanguines.

Une augmentation des protéines, du glucose et l'apparition de corps cétoniques dans l'urine peuvent indiquer le développement d'une néphropathie. Des niveaux élevés d'azote résiduel dans le sang, l'urée et la créatinine indiquent également des lésions vasculaires rénales.

La composition lipidique est également importante pour le diagnostic de macroangiopathie. Les principaux marqueurs sont le cholestérol et les lipoprotéines.

Le cholestérol est un paramètre individuel, mais les médecins considèrent que le taux de cholestérol de 6 mmol / litre est dangereux. Les lipoprotéines supérieures à 2-3 mmol / litre indiquent également un risque de macroangiopathie.

Les diagnostics instrumentaux comprennent:

  • Dopplerographie des membres inférieurs.
  • Artériographie.
  • IRM.
  • ECG et échocardiographie.
  • Ophtalmoscopie.

La dopplerographie vous permet d'identifier la stagnation dans les veines profondes et superficielles des jambes, afin de déterminer le degré d'endommagement du cercle veineux de la circulation sanguine. L'artériographie vise à diagnostiquer les lésions artérielles et à détecter les rétrécissements, la thrombose. L'IRM vous permet d'évaluer l'état des vaisseaux cérébraux et de prévenir le risque d'AVC.

L'ECG et l'EcoCG sont effectués pour tous les patients diabétiques afin de déterminer l'état du cœur et exclure le développement de pathologies telles que l'insuffisance. Le rythme cardiaque est d'une importance particulière - l'arythmie peut entraîner des caillots sanguins et des lésions vasculaires..

Des études ophtalmologiques évaluent l'état des yeux - y a-t-il un œdème rétinien, une affection du fond d'œil.

Traitement

L'angiopathie peut être guérie par la chirurgie et la thérapie..

Le traitement thérapeutique est préférable, car les patients souffrant de troubles diabétiques peuvent avoir des contre-indications chirurgicales de la part des systèmes respiratoire et cardiovasculaire.

Thérapie médicamenteuse

L'essence du traitement médicamenteux est d'éliminer les causes qui conduisent au développement d'angiopathies.

Les médicaments suivants sont généralement prescrits:

  • Régulateurs du métabolisme du glucose.
  • Régulateurs de graisse.
  • Médicaments antihypertenseurs.
  • Pilules d'agrégation plaquettaire.

Tout d'abord, une thérapie adéquate avec des médicaments hypoglycémiants est nécessaire, qui rétablit le métabolisme du glucose, réduit la glycémie et réduit le risque de complications. La sélection des médicaments est faite par le médecin, en fonction du type de diabète.

De plus, les médicaments du tableau ci-dessous sont prescrits pour contrôler les niveaux de glucose:

Une drogueActeDosageCaractéristiques
Glycon, SioforAméliore l'absorption du glucose.La posologie initiale est jusqu'à 1 g par jour en plusieurs doses. Maximum 3 g par jour, selon le niveau de sucre.Il est prescrit pour tout type de diabète..
ManinilAugmente la libération d'insuline.Dosage initial à 3,5 mg avec une augmentation à 10,5 mg pour obtenir l'effet souhaité.Pas efficace pour le diabète de type 1.
Diabeton, ReclidRéduit la viscosité du sang, empêche les caillots sanguins.La dose initiale à 150 mg en trois doses avant les repas, si nécessaire, augmente à 300 mg par jour.Il est prescrit pour tout type de diabète..

Comme le nomment les régulateurs du métabolisme des graisses:

  • Simvastatine, à raison de 10 à 80 mg par jour.
  • Lovastatine, à raison de 20 à 40 mg par jour.
  • Atorvastatine, à une dose de 10 à 40 mg pour les angiopathies sévères par jour.

La simvastatine est un médicament plus polyvalent, car il réduit de manière globale la quantité de cholestérol et de lipides de faible et très faible densité. Cependant, son utilisation ne porte pas une lourde charge sur le foie.

Pour réduire la pression artérielle et réduire la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Isoptin 40 mg 3 fois par jour.
  • Nifédipine 10 mg 4 fois par jour.
  • 5 mg de lisinopril une fois par jour.

Ces médicaments sont les plus courants et, en règle générale, ils sont utilisés séparément. Le traitement est considéré comme le plus correct avec un seul médicament, mais utilise souvent différentes combinaisons de substances qui ne doivent être sélectionnées que par un médecin.

Parmi les substances qui empêchent l'agrégation plaquettaire, l'aspirine est souvent prescrite, à des doses de 100 mg par jour à 325 mg une fois tous les trois jours. L'aspirine est également un anti-inflammatoire non stéroïdien qui peut réduire la douleur dans les membres..

Intervention chirurgicale

La chirurgie de cette maladie est généralement effectuée sur les membres inférieurs..

  • Dérivation des gros vaisseaux ou prothèses.
  • Élimination des caillots sanguins et des plaques, expansion des zones affectées des vaisseaux sanguins.
  • Élimination de l'innervation sympathique, responsable de la vasoconstriction.

Lorsque des processus purulents se produisent dans les tissus, un abcès est ouvert, éliminant les tissus non viables.

En cas de lésion complète du membre, l'amputation se fait au niveau de l'avant-pied, de l'articulation de la cheville avec ostéoplastie, du genou ou de la cuisse, en fonction du degré de propagation du processus.

Que faire pour la prévention?

La prévention c'est:

  • contrôle de la glycémie;
  • maintenir une pression optimale;
  • régime
  • hygiène rigoureuse;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Ainsi que les patients atteints de diabète devraient visiter l'endocrinologue deux fois par an et effectuer un balayage duplex des veines des membres inférieurs. La douleur dans les jambes, la mort de la peau et la formation d'ulcères sont une indication urgente pour la visite d'un médecin.

De plus, vous devez être vérifié par un ophtalmologiste deux fois par an pour prévenir le développement d'une néphropathie.

Prévoir

La médecine moderne donne un pronostic optimiste tout en maintenant des niveaux de sucre optimaux et en suivant les conseils des médecins.

Une activité physique modérée et un tissu musculaire développé peuvent augmenter la durée et le niveau de vie, ainsi que réduire les chances de développement ultérieur de la maladie.

Si toutes les exigences sont respectées, une personne atteinte d'angiopathie diabétique peut survivre pendant plusieurs décennies, sans compliquer la maladie..

Si elle est détectée aux premiers stades, la maladie peut être stoppée en atteignant presque une rémission. Malheureusement, les patients diabétiques ont toujours un risque de développer davantage d'angiopathie, par conséquent, un spécialiste doit être surveillé en permanence.

Angiopathie du diabète

L'angiopathie rétinienne est une maladie non autonome, dans laquelle il y a un changement dans les capillaires et les vaisseaux sanguins résultant d'une violation de la régulation nerveuse du tonus vasculaire, provoquant leur spasme. Au fil du temps, il y a une perturbation complète du fonctionnement et de la destruction de leurs murs. Cette condition conduit à un manque chronique d'approvisionnement en sang à certains organes, ce qui menace le développement de la nécrose des tissus qui alimentaient le vaisseau sanguin affecté.

Code ICD 10

L'angiopathie selon la classification internationale des maladies de la 10e révision n'a pas de code. Elle est considérée comme une maladie non indépendante, c'est-à-dire qu'elle est la conséquence d'une maladie beaucoup plus grave. Dans ce cas, le diabète sucré a 5 options de codage et toutes avec une violation de la circulation périphérique. Par exemple, dans la CIM 10, le code H36.0 est indiqué, ce qui indique une rétinopathie diabétique (dommages aux vaisseaux du fond d'œil). Il s'agit d'un type d'angiopathie..

Facteurs d'occurrence

La principale raison du développement de changements dans l'approvisionnement en sang de l'œil est le diabète. Mais il y a des facteurs dont le cours de la maladie empire:

  • Dépendance à l'alcool et tabagisme.
  • Erreurs dans la prise de médicaments.
  • Athérosclérose.
  • Prédisposition génétique.
  • Les effets néfastes de l'environnement sur le corps.
  • Grossesse.
  • Augmentation constante de la pression artérielle.

Le mécanisme de développement de la pathologie

Une glycémie élevée provoque la destruction progressive des vaisseaux sanguins. L'amincissement de la membrane entraîne leur expansion pathologique, ce qui provoque des anévrismes. En outre, dans le contexte du déséquilibre métabolique, des caillots sanguins se forment sur le site de la surface interne de la couche de paroi, qui finissent par se transformer en plaques de cholestérol. Cela conduit à un arrêt du flux sanguin d'abord dans les petits capillaires..

La membrane des veinules et des artérioles devient lâche et perméable au plasma sanguin et aux éléments uniformes. Après que le liquide pénètre dans l'organe, un œdème rétinien se forme. Des hémorragies, de petites perforations à étendues, peuvent apparaître sur le fond d'œil. Avec un traitement intempestif, le corps vitré est détruit et la lentille est opacifiée.

Un type d'angiopathie diabétique

Selon le principe du cours, la maladie survient:

  • Bénin - le développement est lent.
  • Malin - les symptômes et les complications augmentent très rapidement.
  • Non prolifératif - on observe la survenue d'un processus pathologique dans les vaisseaux du fond d'œil. Des anévrismes microscopiques et des hémorragies se développent. La rétine gonfle dans la zone de l'angle mort. Le patient commence à se plaindre d'une déficience visuelle partielle, les yeux acquièrent une teinte rougeâtre, bien que les ecchymoses elles-mêmes ne soient pas visuellement visibles. Si vous commencez à traiter à ce stade, vous pouvez éliminer les changements.
  • Préproliférative - les veines de la section périphérique de l'analyseur visuel sont affectées. Ils augmentent dans la lumière, se plient, peuvent se rompre, ce qui entraîne des hémorragies et des infiltrats. À ce stade, la vision est gravement altérée. Ces modifications ne peuvent pas être corrigées..
  • La prolifération est la forme la plus grave de la maladie. Il se caractérise par une forte prolifération de petits capillaires, qui contribuent à une augmentation de l'hémorragie. Les accumulations de sang atteignent le corps vitré. Progression de l'obstruction des lumières artérielles. En raison d'un mauvais apport sanguin, la rétine commence à s'exfolier. Le patient perd complètement la capacité de voir, la cécité se produit.

Manifestations caractéristiques de la maladie

Les modifications pathologiques des vaisseaux sanguins dans le diabète dans les premiers stades ne provoquent pas de sensation de douleur et n'attirent pas l'attention du patient. C'est le principal insidieux de la pathologie. Les symptômes commencent à ne déranger que «au milieu» de la maladie, ce qui conduit à une visite tardive chez l'ophtalmologiste.

Il existe des plaintes telles que:

  • Diminution de l'acuité visuelle.
  • Déformer les contours et la composition des objets.
  • Des taches noires apparaissent dans le champ de visibilité - elles se forment en raison de la rupture des capillaires et de la sortie du sang vers le vitré.
  • En raison d'un œdème maculaire, un voile se forme devant les yeux, la clarté de l'image est perdue, des difficultés à lire ou à effectuer un travail à courte distance.

Chez de nombreux patients, la perception des couleurs change, la capacité de l'œil à s'adapter à différents éclairages est altérée et l'analyse de la distribution de la luminosité dans le champ de vision change.

Important! Des étincelles ou des éclairs inexpliqués indiquent les premiers signes de décollement de la rétine. Contactez immédiatement un médecin.

La progression de la maladie peut provoquer de telles complications:

  • Dommages au nerf optique complet.
  • Rétrécissement du champ de vision.
  • Cécité.

Les personnes qui souffrent d'hypertension et de changements dans le métabolisme des glucides et des lipides doivent être régulièrement examinées par un ophtalmologiste et effectuer tous ses rendez-vous..

Méthodes de diagnostic des maladies

Au moindre signe de déficience visuelle, il est nécessaire de consulter un médecin qualifié qui mènera les activités suivantes:

  • Ophtalmoscopie.
  • Oeil d'échographie.
  • Tomographie à cohérence optique de la rétine et de l'orbite.
  • Angiographie par fluorescence - cette méthode d'examen crée une visibilité de haute qualité des plus petits capillaires et de toutes les couches de la membrane, permettant d'évaluer le fond vasculaire dans son ensemble.
  • Biomicroscopie - le tissu oculaire est examiné, les parties antérieure et postérieure du globe oculaire sont examinées.

Sur la base des résultats obtenus, un diagnostic est établi et un traitement individuel est prescrit.

Comment se débarrasser de la rétinopathie diabétique?

Le principal problème de cette maladie est une forme négligée de diabète. Par conséquent, le traitement doit inclure des médicaments qui aident à maintenir la stabilité du glucose. Par exemple, Diabeton active la production d'insuline par le pancréas, réduit le coefficient de viscosité du sang. Cela évite les effets irréversibles..

Pour améliorer l'effet, un traitement complexe est recommandé, composé des groupes de médicaments suivants:

  • Médicaments qui affectent le niveau de lipoprotéines - atorvastatine. Abaisse le cholestérol plasmatique.
  • Médicaments réduisant la pression artérielle - Enalapril. Inhibiteur de l'ECA, réduisant la tension du tissu musculaire du cœur.
  • Pour améliorer la circulation sanguine, Trental est recommandé. L'action pharmacologique vise à réduire la viscosité du sang et à améliorer les propriétés rhéologiques.
  • Pour protéger la paroi vasculaire et la renforcer, le dobésylate de calcium est prescrit. Normalise la perméabilité altérée des artérioles et des capillaires, augmente leur résistance.
  • Médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins - Lospirine. Supprime l'agrégation plaquettaire en bloquant la synthèse.
  • Gouttes pour améliorer la circulation sanguine dans les yeux - Emoksipin. La pharmacodynamique aide à réduire la perméabilité de la paroi vasculaire, empêche la fusion des plaquettes, résout les hémorragies intraoculaires.

Important! Le médecin doit prescrire un traitement individuel à chaque patient. Une mauvaise combinaison de médicaments peut entraîner le développement de complications graves. Il est strictement interdit de pratiquer l'automédication.

Méthodes physiothérapeutiques

Dans l'angiopathie diabétique, les procédures suivantes sont activement utilisées:

  • Acupuncture.
  • Magnétothérapie.
  • Traitements thérapeutiques à la boue.

Les ophtalmologistes recommandent des exercices de gymnastique pour les yeux..

Le fonctionnement n'est pas effrayant, mais rapide et fiable

Si la méthode conservatrice échoue, il est nécessaire de se tourner vers une intervention chirurgicale. Cela supprimera le processus de néovascularisation rapide, en créant des adhérences pour réduire le risque de décollement de la rétine. La durée de la manipulation est de 20 minutes.

Mais avec le stade prolifératif, la coagulation au laser ne guérit plus. Dans ce cas, une vitrectomie est réalisée. Pendant l'opération, les infiltrats sont retirés, les vaisseaux saignants sont cautérisés, le corps vitré est partiellement ou complètement excisé. Il est remplacé par un polymère artificiel qui empêche l'éjection de fluide de la circulation sanguine et la formation de néovascularisation.

Thérapie diététique

Dans le diabète sucré, il est nécessaire de suivre un régime spécial, dont les ingrédients n'affectent pas le glucose dans le sang, à savoir:

  • Des légumes.
  • Fruits (avec un minimum de glucose).
  • Verdure.
  • Viandes faibles en gras: poulet, boeuf.
  • Poissons de mer: merlu, goberge.
  • Produits laitiers écrémés.

Important! Vous devez manger en petites portions et 5 fois par jour. Le menu doit être sélectionné individuellement pour la quantité de protéines, de lipides et de glucides. Vous ne pouvez pas provoquer la famine, ainsi que le zèle avec la prise de nourriture, tout devrait être avec modération.

Utilisation fortement interdite:

  • Huiles animales et végétales.
  • Produits laitiers gras.
  • Sucre, miel, confitures et pâtisseries.
  • Aliments fumés, salés et frits.
  • De l'alcool.

Si une personne veut manger du chocolat, il peut être remplacé par des bonbons à la marmelade ou à la guimauve. Il y a une boulangerie en vente, qui comprend des édulcorants artificiels.

Aliments pour la prévention:

  • Farine grossière.
  • Céréales: riz, sarrasin, flocons d'avoine.
  • Aliments végétaux riches en fibres.

Le corps a besoin de beaucoup de temps pour traiter les glucides complexes. Par conséquent, il y a un ralentissement du flux de glucose dans la circulation sanguine et le pancréas parvient à développer la quantité d'insuline nécessaire à une absorption normale par le corps.

Le taux de consommation d'eau par jour est de 1,5 litre. Il est recommandé d'étancher votre soif avec de l'eau minérale sans gaz, des thés d'herbes et de fruits. Dans la rétinopathie diabétique, pour prévenir, vous devez boire du jus de grenade, de prune ou de concombre frais.

Caractéristiques de l'angiopathie dans l'enfance

Chez les enfants, le diabète se développe en raison d'une altération de la fonction des cellules pancréatiques. La cause en est une prédisposition génétique ou une infection virale..

Les lésions oculaires se produisent pour plusieurs raisons:

  • Dans l'enfance, parois des vaisseaux très minces, ce qui conduit au développement rapide des stades de la maladie.
  • Un enfant de moins de 5 ans peut ne pas se plaindre aux parents d'une mauvaise vue, si souvent le diagnostic d'un ophtalmologiste est déterminé aux derniers stades de la maladie.
  • Il est difficile pour les bébés de poser un diagnostic qualifié.
  • Les enfants eux-mêmes ne peuvent pas contrôler la glycémie, les injections, suivre les exigences alimentaires.

Les signes de maladie chez les adolescents sont les mêmes que chez les adultes. À l'aide de méthodes de diagnostic, le stade est déterminé et un traitement individuel est sélectionné.

Un moyen efficace de prévenir l'angiopathie rétinienne diabétique n'a pas été identifié. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'exclure les travaux physiques pénibles, de suivre une prescription diététique et de subir régulièrement un examen avec un optométriste. Suivre ces directives signifie éviter les complications..

Traitement de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs

Avec un diabète sucré prolongé, une complication grave peut se former - une angiopathie diabétique des membres inférieurs. Cette maladie représente des dommages aux vaisseaux sanguins, gros et capillaires. Si nous ne parlons que de ce dernier, alors la maladie est appelée microangiopathie. Et en cas de lésion des artères ou des veines, un diagnostic est posé - macroangiopathie. Cependant, quelle que soit la forme de cette maladie, toutes les espèces partagent un point commun - la maladie survient avec une présence prolongée de diabète sucré (généralement plus de dix ans).

Les causes de la maladie

Avec le diabète, une grande quantité de sucre affecte constamment les organes et les systèmes internes du corps humain. Une influence particulièrement forte est ressentie par les parois des vaisseaux sanguins, des artères, des veines, ainsi que des petits capillaires. Quelque part, ils peuvent devenir plus minces, gravement déformés, quelque part - au contraire, s'épaissir, ce qui crée de sérieux obstacles à la circulation sanguine normale et à l'échange de substances bénéfiques entre les tissus. Le résultat d'un tel effet négatif est l'hypoxie (ou la privation d'oxygène) des tissus qui entourent la zone touchée.

Si nous parlons de gros vaisseaux, ils sont le plus souvent affectés dans les jambes et le cœur. Une complication similaire représente environ 70% de tous les cas d'angiopathie. Ce sont ces parties du corps qui subissent la plus grande charge, et donc la déformation des vaisseaux est ici la plus rapide et la plus évidente. Parmi les microangiopathies, les médecins notent le plus souvent des lésions du fond d'œil..

Symptômes

Quel type de maladie est l'angiopathie et quel type de symptômes elle dépend de la source de la complication. Pour différentes personnes, les signes de la maladie peuvent être complètement différents, par exemple, si l'un a une angiopathie des vaisseaux oculaires et l'autre des vaisseaux des membres inférieurs. Les symptômes de complications les plus courants sont les suivants:

  1. Déficience visuelle marquée.
  2. Problèmes cardiaques.
  3. Insuffisance rénale.
  4. Diminution de l'activité cérébrale totale.

Des zones telles que les yeux, les membres supérieurs et inférieurs, le cœur, les reins, etc. sont généralement à risque pour les patients diabétiques.Des symptômes indirects identifiés par les médecins peuvent détecter la maladie à ses débuts. Ceux-ci inclus:

  • Pétéchies (hémorragies ponctuelles) qui apparaissent sur toute la peau.
  • Sang de toux sévère.
  • Sécheresse notable de la peau au niveau du pied, desquamation, fissures possibles.
  • Diminution de l'acuité visuelle. Dans certains cas difficiles, il peut complètement disparaître.
  • Sensation de démangeaisons et de brûlure dans les jambes.
  • Écoulement nasal sanglant excessif qui revient assez souvent tout au long de la journée.
  • L'apparition de sang dans l'urine.
  • La survenue d'une douleur intense dans les jambes, augmentant avec un effort physique continu.

Pour les stades ultérieurs et complexes de la maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques: engourdissement des pieds, apparition d'une ostéomyélite osseuse, apparition de cellulite à l'arrière du pied. Une rétinopathie ou une néphropathie prononcée peut également se former, des ulcères trophiques sur les jambes peuvent se former. Dans les cas particulièrement avancés, la gangrène de certaines parties du pied ou même de tous les membres inférieurs est probable.

Il convient de rappeler qu'avec l'angiopathie diabétique, il existe une forte probabilité d'infection rapide de n'importe quelle zone du corps, même avec de petits dommages externes. Par conséquent, vous devez faire attention aux nouveaux signes émergents afin de remarquer l'apparition de complications à temps.

Diagnostic de la maladie

Si un patient diabétique soupçonne de développer une angiopathie, il doit alors consulter un médecin dès que possible. Dans un établissement médical, un spécialiste procédera à un examen physique du patient et posera des questions sur les symptômes apparus. En outre, le patient devra passer un test sanguin pour le sucre, ainsi que d'autres tests et subir plusieurs études que le médecin recommandera.

L'angiopathie diabétique est diagnostiquée à l'aide des méthodes suivantes:

  1. Imagerie par résonance magnétique. La structure des tissus mous est en cours d'examen. Cette procédure est absolument inoffensive et indolore..
  2. Examen échographique des vaisseaux sanguins. La procédure est effectuée pour déterminer dans quel état les parois des vaisseaux sanguins et des veines, la qualité de leur tonus. Après cela, un scan duplex est effectué, ce qui permet de déterminer la vitesse du flux sanguin.
  3. Angiographie. Cet examen est effectué à l'aide de rayons X. Un indicateur spécial est introduit dans le corps du patient pour évaluer la perméabilité vasculaire, ainsi que la vitesse à laquelle le colorant est distribué à travers eux.
  4. Scanner. Cette étude vous permet d'étudier la zone pathologique du corps du patient. Le tomographe prend des images en couches qui donnent une image complète de l'état de la zone à problème du corps.

Traitement médical de l'angiopathie

Le médecin prescrit le traitement de l'angiopathie diabétique individuellement dans chaque cas individuel. L'approche du traitement dépend directement de la durée du développement de la maladie, des organes affectés, des symptômes qui se manifestent, etc..

Les méthodes médicales sont au cœur des soins aux patients. Divers médicaments spécialisés vous permettent d'affecter positivement la microcirculation dans les tissus. Médicaments les plus utilisés qui normalisent la coagulation sanguine, améliorent la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau et d'autres organes du corps. L'administration d'insuline est également obligatoire, ce qui vous permet de normaliser le taux de glucose dans le sang du patient.

Souvent, les types de médicaments suivants sont prescrits au patient:

  • Statines (atorvastatine). Ces médicaments peuvent réduire le risque de complications cardiovasculaires..
  • Antioxydants (par exemple, vitamine E). Nécessaire pour améliorer l'état des vaisseaux sanguins.
  • Médicaments améliorant le métabolisme (Mildronate, Trimétazidine).
  • Angioprotecteurs (anginine, dicinone).
  • Stimulants biogènes (aloès).

Les procédures physiothérapeutiques sont souvent recommandées pour les patients souffrant d'angiopathie. En particulier, le traitement avec de la boue, la plasmaphérèse, etc., donne un bon effet..

Si le cas de la maladie est extrêmement grave, une intervention chirurgicale est effectuée. Tout d'abord, une sympathectomie lombaire peut être réalisée, ce qui réduit l'effet sympathique sur les parois artérielles. Une procédure assez coûteuse peut également être effectuée - la chirurgie reconstructive. Il vous permet de restaurer la lumière des plus grandes artères, ce qui améliore considérablement la microcirculation sanguine.

Les cas d'angiopathie des membres inférieurs les plus complexes, presque négligés, ne sont traités que par amputation (si la gangrène est déjà présente). Ce n'est que de cette manière qu'il est possible de sauver la vie du patient. Après la fin de toutes les étapes de l'intervention chirurgicale, ainsi qu'après la période de récupération, une prothèse de haute qualité est fabriquée pour que le patient fonctionne normalement.

Il convient de rappeler que des méthodes alternatives de traitement de l'angiopathie diabétique sont strictement utilisées en combinaison avec des procédures médicales et physiothérapeutiques. Puisqu'ils ne donneront pas de résultats tangibles séparément.

Tout d'abord, le patient doit prendre des plantes médicinales qui normalisent et améliorent le métabolisme. Ceux-ci incluent: ginseng, Aralia Mandchourie, origan, ortie, prêle, etc. Ces herbes contribuent également à la normalisation de l'équilibre hormonal du corps.

Il est utile de boire des décoctions d'élécampane et de pissenlit. Ces plantes améliorent le métabolisme des glucides, abaissent la glycémie.

Avec le diabète, le patient préfère abandonner complètement le café et le remplacer par de la chicorée. Cette herbe aide à lutter contre le glucose élevé, abaisse le cholestérol, améliore l'immunité.

Sous réserve des recommandations du médecin traitant et du respect total de tous les moments préventifs et thérapeutiques, le développement de l'angiopathie diabétique peut être considérablement ralenti. Il est également important de surveiller attentivement les changements dans le corps et de ne pas manquer l'apparition de nouveaux symptômes.

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète