Tests de pancréatite: quelles études devraient être effectuées et que disent les indicateurs

Les tests de pancréatite sont l'étape la plus importante pour diagnostiquer l'état du pancréas. Faire un diagnostic est un processus laborieux. Des symptômes similaires confondent le tableau clinique. Pour en savoir de manière fiable sur le bien-être d'un organe, vous devez passer l'urine, les matières fécales et le sang, subir une échographie, etc. L'article met en évidence les points clés du diagnostic: une liste de tests avec une ventilation des résultats.

Pancréatite: quels tests doivent être réussis?

femme travaillant au microscope Eine Anwenderin sitzt an dem Mikroskop

Le processus inflammatoire, progressant dans le pancréas, s'accompagne dans de nombreux cas de symptômes qui peuvent facilement être attribués à la congestion, à la fatigue, au manque de sommeil. Faiblesse, fatigue, perte de poids, perturbation du système digestif - tout cela accompagne la vie quotidienne des habitants de la métropole, qui ont une bouchée à la volée, boivent du café à jeun, se reposent peu et laissent beaucoup de temps sur la route.

Le diagnostic de pancréatite comprend des tests sanguins, des selles, de l'urine. L'insidiosité réside dans le fait que la glande peut supporter des dépendances, la négligence des repas, le stress, mais une fois «exploser» et se rappeler avec une crise aiguë. En supprimant la douleur intense, vous ne reviendrez jamais à votre mode de vie précédent. Depuis lors, l'alimentation et les médicaments deviendront vos compagnons éternels. Tout abandon du régime entraînera de nouvelles attaques ou pire - les complications les plus graves.

Quels tests devraient être effectués avec la pancréatite en premier lieu? En règle générale, lorsqu'il contacte un spécialiste, le patient reçoit un certain nombre de références au laboratoire de recherche. En fonction des résultats obtenus, le médecin décide déjà de procéder à un examen plus approfondi et procède des aspects individuels de chaque patient. Les tests ci-dessus sont obligatoires, et des études plus complexes (IRM, échographie, etc.) sont programmées ultérieurement si nécessaire.

Test sanguin de pancréatite: indicateurs et leur signification

Un test sanguin clinique général vous permet de suspecter une inflammation de la glande. Cependant, faire un diagnostic uniquement à partir de ses résultats est incorrect.

Avec la pancréatite, un test sanguin note:

Le nombre de leucocytes qui est surestimé plusieurs fois;

Le nombre de globules rouges pour la pancréatite augmente ou diminue Normalement, ces critères sont:

Globules rouges chez l'homme - de 3,9 * 10 12 à 5,5 * 10 12, chez la femme - 3,9 * 10 12 à 4,7 * 10 12 cellules / l.

Hémoglobine chez l'homme de 135 à 160, chez la femme de 120 à 140 g / l.

ESR chez l'homme - de 0 à 15 ans, chez la femme - de 0 à 20 mm / h.

Globules blancs chez l'homme et la femme - de 4 à 9 * 10 9 litres.

Hématocrite chez l'homme - de 0,44 à 0,48, chez la femme - de 0,36 - 0,43 l / l.

Un test sanguin clinique pour la pancréatite est une mesure de soutien. Pour un diagnostic fiable, il peut être re-prescrit. Naturellement, une attention particulière est accordée aux autres méthodes de recherche, qui seront discutées ci-dessous.

Test sanguin biochimique pour la pancréatite

Le bien-être de l'organisme tout entier se révèle pleinement visible lors d'un test sanguin biochimique. Dans le processus inflammatoire, les indicateurs suivants s'écartent de la norme:

L'amylase pancréatique, une enzyme pancréatique responsable de la dégradation de l'amidon, augmente.

D'autres représentants du groupe enzymatique augmentent également, tels que la trypsine, l'élastase, la phospholipase, la lipase.

Une synthèse insuffisante de l'insuline provoque une augmentation du glucose dans le sérum sanguin.

La bilirubine change de côté par rapport à la norme, si la glande enflée bloque les voies biliaires.

Dans certains cas, la transaminase augmente.

La protéine totale diminue.

L'amylase élevée est le signe principal de la pancréatite dans sa manifestation chronique ou aiguë. Cette enzyme aide à décomposer les glucides. La lipase est responsable de la dégradation des graisses. La trypsine et l'élastase sont représentatives d'un groupe de protéases dont la fonction est de cliver les liaisons peptidiques des acides aminés dans les protéines.

La biochimie de la pancréatite est effectuée dans la journée suivant le jour où le patient est livré à l'hôpital avec une crise aiguë. Pendant l'hospitalisation, la dynamique de l'amylase est étudiée, prévenant de nouvelles attaques et complications. À ce sujet, le médecin suggère une augmentation continue, associée à une douleur intense.

Quels tests avez-vous pour la pancréatite et la cholécystite??

Le médecin peut recommander de passer d'autres tests, par exemple, pour déterminer la trypsine immunoréactive dans le sérum sanguin. Seulement dans 4 cas sur 10, un résultat positif indiquera une lésion pancréatique. Dans d'autres - que les violations ont affecté d'autres organes (insuffisance rénale, cholécystite, hypercorticisme, etc.). La concentration d'inhibiteurs de la trypsine dans le sang est un autre test sanguin pour la pancréatite, qui montre le degré de dysfonctionnement des glandes. Plus le nombre d'inhibiteurs est faible, moins le pronostic est favorable.

L'analyse d'urine pour la pancréatite est rarement prescrite en raison de son coût. L'information n'est pas un élément commun, mais celui qui détermine la présence de trypsinogène dans l'urine. Le trypsinogène est une proenzyme qui est une forme inactive de la trypsine. Son contenu dans l'urine confirme de manière fiable le processus inflammatoire.

Les défaillances du système digestif affecteront certainement les selles, elles ont donc recours à un test pour les selles. Une attention particulière est portée à des critères tels que:

La graisse est-elle présente dans les fèces;

Y a-t-il des fragments de nourriture non digérés?.

Tout cela indique un dysfonctionnement du système digestif et une décoloration des selles signifie que les voies biliaires sont bloquées. Avec l'inflammation, les excréments sont mal lavés des parois des toilettes. En raison de l'excès de graisse, il a une surface brillante. Sa consistance est liquide, l'envie de déféquer est fréquente. La défécation s'accompagne d'une odeur âcre et désagréable.

Vous savez maintenant comment déterminer la pancréatite par analyse. Cependant, il est préférable de laisser cette tâche à votre médecin traitant qui, ayant du professionnalisme et des connaissances médicales, fera non seulement le bon diagnostic, mais établira également correctement un plan de traitement.

Pancréas et analyses de sang: méthodes de diagnostic des maladies

Dans l'agitation quotidienne, peu de gens parviennent à suivre une alimentation saine et appropriée. Cela affecte négativement le pancréas. Nous allons habituellement chez le médecin lorsque les douleurs commencent à nous déranger, indiquant une violation de la fonction d'un organe. Un test sanguin pour le pancréas doit être effectué. Après tout, pour détecter un problème, le médecin a besoin d'une image complète qui transmet l'état de votre corps.

Localisation, rôle du pancréas

Le pancréas a un rôle important à jouer. Il contrôle la production d'enzymes nécessaires à la dégradation des graisses et des protéines. Grâce aux enzymes, ces substances sont divisées en particules microscopiques capables de pénétrer le sang, de nourrir les cellules.

L'organisme en charge est responsable de la production d'hormones:

Cet organe n'est pas localisé sous l'estomac. comme beaucoup le pensent, et derrière lui. Le pancréas est situé au niveau de 1 à 2 vertèbres du bas du dos.

Diagnostic des maladies pancréatiques

L'examen du pancréas doit être effectué de manière exhaustive. Ce n'est que de cette manière qu'une évaluation précise de l'état et des performances du pancréas peut être effectuée. Le patient doit subir de tels tests:

La collecte de matériel biologique peut être effectuée par les patients à domicile. L'essentiel est qu'il doit respecter certaines règles, notamment:

  • utilisation d'un récipient stérile pour collecter le matériel;
  • effectuer une procédure d'hygiène avant de prendre le matériel;
  • livraison rapide au laboratoire (les selles peuvent être conservées jusqu'à 10 heures au réfrigérateur).

Le médecin peut orienter le patient vers un diagnostic échographique du pancréas. Cette méthode de diagnostic est recommandée si:

  • signes de néoplasmes dans l'un des tractus digestifs;
  • douleur dans l'hypochondre gauche;
  • plaintes de bien-être, jaunissement du derme;
  • perte de poids rapide;
  • diabète suspecté;
  • nausées, vomissements, ballonnements.

Diagnostic de laboratoire

Lors du diagnostic, le médecin doit tenir compte des données obtenues après un test sanguin biochimique général.

Ces tests aideront à détecter une forme aiguë et chronique de maladie pancréatique. Cette étude montre également un taux de sédimentation érythrocytaire élevé..

Avec un test sanguin biochimique, une augmentation du taux de bilirubine sera observée si le patient développe une pancréatite ictérique. De plus, la présence de cette pathologie est indiquée par des taux élevés:

Lors de l'examen de l'urine, les experts établissent le niveau d'acides aminés, l'amylase pancréatique. Si le patient présente une lésion pancréatique, les performances de ces substances seront dépassées. Une augmentation de la diastase, des acides aminés dans l'analyse de l'urine peut indiquer la présence de telles pathologies:

  • pancréatite chronique et aiguë;
  • néoplasmes;
  • nécrose pancréatique;
  • inflammation du foie;
  • cholélithiase;
  • grossesse extra-utérine;
  • pathologie aiguë des organes internes.

Avec de faibles niveaux d'amylase dans le sang, l'urine, les médecins peuvent parler en toute sécurité d'une pathologie telle que la mort de certaines parties des tissus de la glande.

Dans l'étude des matières fécales, les experts se concentrent sur le niveau d'élastase. Avec un niveau réduit de cette enzyme, le médecin conclut que le pancréas ne peut pas fonctionner pleinement.

Test sanguin

L'une des études standard nécessaires pour détecter les maladies des organes internes est un test sanguin biochimique. Après avoir collecté du matériel biologique, un spécialiste doit l'examiner pour détecter les écarts des principaux indicateurs. L'assistant de laboratoire calcule le niveau de ces indicateurs:

  • ASR;
  • ALT;
  • urée;
  • bilirubine;
  • créatinine;
  • cholestérol;
  • phosphatase alcaline;
  • glucose;
  • Protéine C-réactive.

Une indication indirecte de la maladie pancréatique est un changement du taux de phosphatase alcaline, bilirubine, AST, ALT. Leur niveau augmente généralement avec la stagnation de la bile.

Lorsqu'il s'agit de diagnostiquer une pancréatite aiguë, le test le plus populaire est la détermination de l'activité de l'alpha-amylase dans le sang, l'urine.

La pancréatite aiguë est caractérisée par une augmentation de l'activité de l'alpha-amylase dans le sang et l'urine d'environ 10 à 30 fois. Déjà au début de la maladie, une hyperamylasémie est notée. Il atteint son maximum après 12 à 24 heures après le début de la maladie. En 2-6 jours, une diminution rapide de cet indicateur.

Une augmentation de l'activité de l'amylase sanguine peut être déclenchée par de telles pathologies:

  • perforation d'un ulcère gastro-duodénal;
  • appendicite;
  • inversion intestinale;
  • cholécystite.

La norme est considérée comme un tel indicateur de la clairance de l'amylase-créatinine: 1 à 4%. Si l'indicateur augmente de plus de 6%, les experts soupçonnent la présence de pancréatite. Avec la pancréatite, il y a également une augmentation du niveau d'alpha-amylase salivaire (vrai pancréatique). Sa clairance se produit 80% plus rapidement que celle de l'alpha-amylase.

De plus, la présence de pancréatite est indiquée par une augmentation du taux de lipase. Les indicateurs diagnostiques les plus précis indiquant le développement d'une pancréatite aiguë sont:

  • hyperamylasémie;
  • augmentation de l'activité lipase;
  • augmentation de la clairance de l'amylase / créatinine.

Le diagnostic de la maladie pancréatique aussi précisément que possible (98%) permet la détermination simultanée de ces composants dans le sérum: lipase, alpha-amylase.

En outre, la pancréatite aiguë peut être diagnostiquée par une sorte de test de laboratoire, comme la détermination de l'activité d'élastase dans le sérum sanguin, les selles. Le spécialiste peut observer cet indicateur pendant plusieurs jours après une crise de pancréatite..

Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par une augmentation de l'apport d'enzymes pancréatiques dans le sang. L'évasion des enzymes est provoquée par une violation de l'intégrité du parenchyme de la glande, une stagnation de la sécrétion dans n'importe quelle partie des canaux pancréatiques.

Une augmentation de l'activité de l'amylase sérique est notée 2 à 12 heures après exacerbation. Les valeurs maximales sont visibles à la fin du premier jour après une exacerbation de la maladie. Une diminution ultérieure de l'activité, la normalisation du taux d'amylase sérique se produit dans la semaine. Ainsi, le test de laboratoire le plus fiable confirmant une pancréatite chronique est considéré comme une augmentation de l'activité amylase (2 à 3 fois) + une augmentation du taux de lipase, trypsine.

En plus d'étudier l'activité de la trypsine, les spécialistes peuvent mener une étude sur la présence de son inhibiteur dans le sang. Une étude du rapport inhibiteur / trypsine peut également être menée. Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par un test spécifique très sensible, qui montre une augmentation du taux de trypsine sérique, une diminution du nombre d'inhibiteurs de la trypsine. De tels indicateurs sont caractéristiques des formes interstitielles œdémateuses de pancréatite chronique, pancréatite, qui se produit avec un ulcère duodénal, duodénite.

Il est également possible de diagnostiquer une pathologie pancréatique lors de la détermination de l'activité lipasique dans le sang. Une augmentation de l'activité lipasique est notée lors de l'exacerbation de la pancréatite chronique. En particulier, une telle activité est enregistrée dans les pancréatites de nature cholangiogénique. Quant à la période de rémission, l'activité de l'amylase dans le sang se stabilise à ce moment, est normale.

Parfois, l'exacerbation de la pancréatite chronique peut s'accompagner de tels symptômes:

  • augmentation de l'activité dans le sérum de la phosphatase alcaline;
  • hyperbilirubinémie;
  • augmentation de l'activité dans le GGTF sérique.

Pour étudier plus en détail la fonction exocrine du pancréas, les experts prescrivent une étude de l'activité des enzymes pancréatiques dans les matières biologiques telles que le sang et l'urine. L'étude est menée dans deux États:

  • avant l'introduction des stimulants de la sécrétion pancréatique;
  • après l'introduction de stimulants.

Cette étude est appelée un test pour l'évasion des enzymes dans le sang. Elle est réalisée après l'injection intraveineuse du patient avec la sécrétine, la cholécystokinine..

Après stimulation du pancréas, une augmentation de 2 fois de l'activité des enzymes pancréatiques est notée. Après 2 heures, tous les indicateurs reviennent à la normale. S'il y a une pathologie de la glande, après le test, il y aura une augmentation de l'activité des enzymes plus de 2 fois. Mais en même temps, les indicateurs ne reviennent pas à la normale.

Test sanguin du pancréas norme sous forme de tableau

Comment examiner correctement le pancréas

Bonjour, chers amis. Le pancréas est un organe qui régule le fonctionnement de l'ensemble du tube digestif et contrôle la glycémie. Sans pancréas, une personne ne peut pas vivre! Dans cet article, je vais vous dire comment vérifier correctement la santé du pancréas, quels tests vous devez passer et quels tests doivent être effectués..

Analyse sanguine générale

Sans cette analyse, il est insensé de consulter un médecin d'une spécialité. Un test sanguin général vous permet de déterminer la présence d'une inflammation dans le corps.

Chimie sanguine

Alpha-amylase - pertinente pendant 2-3 jours après l'inflammation de la glande. Le niveau maximum dans le sang - dans les 24 premières heures.

Lipase - le niveau maximum - dans les 24 premières heures. Suivi dans le sang pendant 8 à 10 jours. Grossissement 10x - potentiellement mortel.

L'élastase pancréatique 1 - augmente, mais est étudiée beaucoup moins fréquemment, car cette analyse est plus coûteuse. Montre une inflammation passée du pancréas. Il est pertinent pendant 10 jours après l'inflammation. Le niveau maximum dans le sang - le deuxième jour.

Protéine C réactive - pertinente pour vérifier toute maladie inflammatoire dans le corps. Avec la pancréatite, elle peut augmenter plusieurs fois.

Protéines totales - en cas de maladies pancréatiques diminue.

Le glucose dans le sang est un paramètre très important qui doit être contrôlé pour les maladies du pancréas. Si la queue du pancréas s'enflamme ou s'effondre, la glycémie peut augmenter. Cela indique une lésion grave et les conséquences d'une pancréatite sévère..

Marqueurs tumoraux

Oncomarkers - biomarqueurs (substances spéciales) produits par les cellules tumorales. Il y en a plus d'une centaine, mais seulement quatre sont utilisés pour diagnostiquer le cancer du pancréas: CA-19-9 (le plus spécifique), CA-125, CEA (antigène embryonnaire cancéreux), CA-15-3. Il convient de noter qu'une augmentation des marqueurs de tumeurs sanguines ne signifie pas une présence à 100% de cancer d'un emplacement spécifique. Les biomarqueurs ci-dessus augmentent également dans le cancer du foie, de l'estomac, du sein, du gros et du petit intestin.

Coprogramme et analyse d'urine

Pour vérifier l'état du pancréas, il est nécessaire de passer des tests d'urine et de selles. Les enzymes digestives traversent les intestins, sont absorbées dans la circulation sanguine et dans les reins où se forme l'urine..

Les niveaux d'urine d'alpha amylase sont déterminés. Pendant les processus inflammatoires graves, l'alpha-amylase est détectée non seulement dans le sang, mais aussi dans l'urine.

Coprogramme. Cette étude est nécessaire pour les maladies chroniques avec une diminution de la production d'enzymes digestives. L'hyposécrétion peut être déclenchée par le blocage du canal de la glande par une tumeur ou une pierre. Si le secret devient insuffisant, alors la nourriture est mal digérée, la quantité de matières fécales augmente, elles deviennent semi-liquides, avec un éclat gras et une odeur pourrie.

Méthodes diagnostiques instrumentales pour l'étude du pancréas

Diagnostic échographique - évaluation de la structure de la glande, redimensionnement, évaluation de la présence de néoplasmes. Le canal a une analyse détaillée du diagnostic par ultrasons des maladies pancréatiques. Vous pouvez lire ICI.

CT / IRM - peut être utilisé avec ou sans contraste. Il n'est utilisé que dans les situations difficiles lorsqu'il est nécessaire d'évaluer la présence d'un épanchement ou lorsqu'il est impossible de diagnostiquer par ultrasons. Ces méthodes ne sont pas utilisées dans le dépistage de routine..

résultats

Si vous voulez vérifier le fonctionnement de votre pancréas, vous devez réussir:

  • Analyse sanguine générale
  • Analyse biochimique du sang: lipase, amylase, élastase pancréatique -1, glucose, protéine C réactive.
  • Évaluer la structure et la visualisation - échographie.

J'espère que cet article vous a été utile. Santé à toi. J'ai aimé l'article? Abonnez-vous à la chaîne DOCTOR DOCTOR!

Quels comptes sanguins sont responsables du pancréas

Un test sanguin biochimique est le test le plus objectif qui montre la fonction des organes internes. Dans cet article, nous vous dirons quels indicateurs sont la norme pour le pancréas. Nous parlons également des écarts qui peuvent être observés avec l'inflammation des tissus organiques.

Critères de diagnostic clés

Pour déterminer la fonction du pancréas, vous devez utiliser les indicateurs suivants:

  • protéine totale (caractérise la fonction enzymatique);
  • amylase (normalement, la substance se trouve dans les cellules des tissus, en grande quantité, elle ne pénètre dans la circulation sanguine que lors de processus destructeurs);
  • lipase (également une enzyme intracellulaire, un niveau élevé de pancréatite dure très longtemps);
  • l'élastase sérique (l'indicateur le plus précis de la nécrose pancréatique);
  • glucose (indique la production normale d'insuline, qui est produite par les cellules caudales pancréatiques).

Indicateurs indirects caractérisant à la fois le pancréas et le foie:

  • bilirubine (indique un écoulement normal de la bile, peut augmenter avec la pancréatite, provoquée par une pathologie hépatique);
  • transaminases (indicateurs biochimiques de la destruction des tissus hépatiques);
  • GGTP (indique une congestion dans les voies biliaires);
  • phosphatase alcaline (a la même signification que le GGTP, mais réagit lentement).

Norme

Alors, quels sont les niveaux normaux de valeurs biochimiques des tests pancréatiques?

La protéine totale est normalement de 75 à 85 g / litre. Cet indicateur dépend de l'âge et du sexe. Il indique une nutrition et une digestion adéquates des aliments. Par conséquent, dans la pancréatite chronique, quand il y a une carence enzymatique prononcée, le niveau de protéine totale diminuera.

L'amylase ne dépasse généralement pas 64 unités. Dans les processus inflammatoires aigus du pancréas, son niveau augmente des dizaines, des centaines et des milliers de fois. L'augmentation dure 2-3 jours, après quoi la substance est éliminée du sang. L'amylase est utilisée pour diagnostiquer la pancréatite. Il augmente avec une attaque chez un patient sur cinq.

La lipase chez une personne en bonne santé atteint 190 unités. Toutes les valeurs supérieures à ce chiffre peuvent être considérées comme une pancréatite aiguë. La lipase est un test plus spécifique. Le niveau de l'enzyme augmente de 3 à 5 jours après l'attaque et reste à des niveaux élevés de 10 à 14 jours. Après cela, la lipase diminue lentement.

L'élastase est de 0,1 à 4,0 ng / ml. L'indicateur est très spécifique de l'inflammation de cet organe. La substance ne se trouve que dans le tissu pancréatique. Il augmente dans le processus aigu après 6 heures à compter du début de l'attaque. L'élastase diminue au 10e jour de maladie. L'enzyme réagit chez presque tous les patients.

Le glucose varie de 3,5 à 6,2 mmol / litre. Augmente le glucose dans la pancréatite chronique compliquée de diabète.

Critères non spécifiques

La biochimie aidera également à évaluer la cause de l'inflammation dans la pancréatite. En règle générale, la maladie commence par les voies biliaires et le foie. La pathologie de cet organe est mise en évidence par une augmentation de la bilirubine totale (normalement le taux est de 8,4-20,5 microns / litre) et de la bilirubine directe (2,2-5,1 microns / litre).

La bilirubine directe se trouve dans les cellules hépatiques et augmente avec la destruction des tissus (cytolyse dans l'hépatite, cirrhose, oncologie). La fraction totale augmente avec le blocage des canaux excréteurs. Par exemple, avec une pierre dans la vésicule biliaire, une inflammation aiguë des canaux, des maladies tumorales de la tête du pancréas. La bilirubine peut augmenter avec une pancréatite secondaire.

Les transaminases (ALT, AST) caractérisent la destruction des tissus hépatiques. Ils augmentent avec l'hépatite toxique et virale, les tumeurs primaires et les métastases hépatiques. ALT est normalement de 0 à 38 unités. AST varie de 0 à 42 unités. Avec la pancréatite secondaire, résultant d'une nécrose inflammatoire du tissu hépatique, le niveau d'enzymes peut être élevé.

La phosphatase alcaline ne dépasse pas 260 PIÈCES. Cette enzyme caractérise la stagnation de la bile. Parfois, augmente avec des dommages secondaires au pancréas. Il n'est pas spécifique à ces organes (a une forme osseuse et tissulaire).

La GGTP (gamma-glutamyltranspeptidase) est plus spécifique pour la congestion dans les canaux. Il se trouve également dans le tissu hépatique, augmente donc avec la nécrose et l'inflammation. Le taux d'enzyme pour les hommes ne dépasse pas 33,5 unités / litre, pour les femmes - pas plus de 48,6 unités.

Ainsi, les principales enzymes de la pancréatite sont l'amylase, la lipase et l'élastase. Seul leur niveau élevé nous permet de parler de manière fiable de l'inflammation tissulaire. N'oubliez pas que tous les tests doivent être effectués le matin à jeun. Il est conseillé de ne pas manger 8-12 heures avant le test, de limiter les aliments gras et l'alcool. Avec un taux élevé de graisse dans le sang, une chylose se forme (le sérum est une suspension de petites particules de graisse), dans laquelle l'étude ne peut pas être réalisée.

Le travail de tout l'organisme dépend de l'état de cet organe

Signes communs de pathologie

La détérioration pancréatique ne se produit pas toujours soudainement. Beaucoup de gens n'attachent tout simplement pas d'importance à l'inconfort tangible dans le haut de l'abdomen, qui s'intensifie après un festin. Ces signes peuvent indiquer le développement de la maladie:

  • La nausée. Renforce après avoir bu de l'alcool, des aliments gras et frits. Dans les cas graves, accompagnés de vomissements, qui n'apportent pas de soulagement.
  • Douleur Des douleurs douloureuses ou aiguës sont concentrées dans la zone épigastrique, mais peuvent irradier sous l'omoplate, derrière le sternum ou sous les côtes.
  • Problèmes de selles. Il s'agit de constipation ou de diarrhée, selon le type de pathologie et les conditions préalables à son développement. S'il y a des particules alimentaires visibles dans les fèces, ce n'est pas tout à fait normal..
  • Éructations et flatulences. La perturbation du processus digestif entraîne la fermentation des débris alimentaires et l'accumulation de gaz. Les éructations s'accompagnent d'une sensation de mauvais goût dans la bouche.
  • Température. Une augmentation de la température est un signe évident d'un processus inflammatoire. Dans ce cas, vous devez agir immédiatement - appeler une ambulance.

De tels symptômes entraînent une admission immédiate à l'hôpital.

Avec le développement de complications, des symptômes tels que l'ictère, une déficience visuelle et des troubles de la coordination peuvent survenir. Le poids diminue également sensiblement, l'appétit disparaît.

Important! Les plaintes des patients et les examens superficiels ne suffisent pas à eux seuls. Ce n'est qu'après un diagnostic complet du pancréas que votre médecin peut vous prescrire un traitement.

Recherche en laboratoire

Après examen par un médecin et recueil d'une anamnèse, des tests de laboratoire sont prescrits. Quels tests doivent être effectués pour étudier le pancréas, le médecin déterminera, car leur liste dépend des circonstances spécifiques.

On peut distinguer les catégories d'études similaires suivantes:

  • La norme. Prélèvement d'échantillons de sang, d'urine ou d'excréments pour une étude selon les indicateurs courants standard.
  • Avec charge. Composé de plusieurs étapes. Les indicateurs de base sont comparés aux résultats des analyses après utilisation de substances spéciales.
  • Spécial. Conçu pour le diagnostic de pathologies spécifiques, implique une procédure spéciale pour la collecte et l'étude du matériel.

Les principales méthodes de diagnostic en laboratoire du pancréas

Des analyses de sang

La première chose qui est prescrite pour les maladies du pancréas est les tests sanguins. Le sang des doigts et des veines est prélevé pour un examen complet. Parmi les indicateurs généraux, le nombre de leucocytes et de neutrophiles, ainsi que l'ESR, sont d'une importance particulière..

Quels tests avez-vous avec le pancréas? Les indicateurs suivants sont déterminés par un test sanguin biochimique:

  • bilirubine générale et directe;
  • glucose;
  • alpha amylase;
  • lipase;
  • trypsine.

Le pancréas produit les substances les plus importantes: les enzymes digestives et l'insuline pour dégrader le glucose. Une diminution de la synthèse des enzymes conduit à une incapacité à traiter complètement et à absorber les nutriments, et une augmentation est la cause de l'automutilation du corps. L'insuline est nécessaire pour le traitement du glucose, sinon une personne sera confrontée à un diagnostic de diabète.

Un test sanguin est une procédure de base dans le diagnostic de toute maladie

Important! Il est nécessaire de donner du sang à jeun. La veille, il n'est pas recommandé de boire de l'alcool, des sodas sucrés, des desserts et d'autres produits qui peuvent fausser les résultats..

Analyse d'urine et matières fécales

Des tests non moins importants pour le pancréas, basés sur l'étude de l'urine et des fèces. Ils reflètent le processus de traitement des substances qui pénètrent dans le corps. Les trucs du matin sont meilleurs, surtout avec l'urine.

En laboratoire, les échantillons d'urine sont examinés pour les paramètres biochimiques tels que le glucose, l'amylase et les acides aminés. Dans les maladies du pancréas, ce sont celles qui subissent les plus grands changements..

Les matières fécales sont examinées pour les coprogrammes. Les indicateurs externes sont analysés (consistance, couleur, présence de particules alimentaires non digérées, etc.), ainsi que biochimiques. Les critères d'évaluation les plus importants sont:

  • la présence de fibres alimentaires et de fibres;
  • identification des enzymes digestives;
  • quantité d'élastase;
  • analyse des processus d'hydrolyse.

Des études en laboratoire révèlent la quantité et le type de fibres dans les selles

Autres indicateurs

Ce diagnostic de laboratoire des maladies pancréatiques ne se termine que si des écarts importants n'ont pas été détectés. En cas de résultats douteux, des tests supplémentaires sont nécessaires pour vérifier le pancréas en utilisant la méthode du test de stress..

Les options de recherche suivantes sont utilisées:

  • Tolérance au glucose - du sang est prélevé au début du test, puis le patient boit du concentré de glucose, et après une heure, le prélèvement sanguin est répété.

Résultats des tests de tolérance au glucose

  • Diastase dans l'urine - le niveau initial est mesuré, après administration de prosérine, des échantillons sont prélevés toutes les demi-heures pendant 2 heures.
  • Test à l'iodolipol. L'échantillon d'urine du matin est un contrôle. Après la prise d'iodolipol, des mesures régulières sont effectuées pendant 2,5 heures pour établir la concentration d'iode.
  • Anticorps dirigés contre les cellules bêta - détectent les pathologies auto-immunes de la production d'insuline.
  • Enzymes dans le duodénum. Des échantillons de base sont prélevés après l'introduction d'acide chlorhydrique.
  • Test de sécrétine-pancréasimine. La production d'amylase, de trypsine et de lipase est stimulée par l'administration de sécrétine et de cholécysto-pancréosimine; après cela, le niveau d'enzymes dans le duodénum est comparé au niveau initial.

Diagnostics du matériel

Plus d'informations sur la taille et les changements structurels des organes internes peuvent être obtenues grâce aux diagnostics matériels. Lors de l'examen du pancréas, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Ultrason Les ondes ultrasonores sont réfléchies par le tissu de la glande et converties en une image sur le moniteur. Un changement du niveau d'échogénicité, de la taille de l'organe et de ses contours, ainsi que la présence de liquide dans la cavité abdominale indiquent la présence d'une pathologie.

L'échographie est une procédure standard pour les problèmes pancréatiques.

  • Examen endoscopique. À l'aide d'une sonde endoscopique, l'état des tissus à la jonction des canaux pancréatiques et du duodénum est visualisé.
  • ERCP. La méthode de cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique vous permet de considérer l'état des canaux pancréatiques eux-mêmes.

Pendant l'ERCP, il existe un risque de lésion des organes avec une qualification insuffisante du diagnosticien

  • CT Grâce à la TDM du pancréas, la structure de l'organe est examinée en détail, des néoplasmes et des lieux de transformation des tissus sains sont révélés.
  • Endo-échographie. Utilisé pour une étude détaillée de l'état de la glande et de ses canaux, ainsi que des ganglions lymphatiques associés.
  • Biopsie. En cas de détection de néoplasmes suspects, un prélèvement de tissu est effectué au moyen d'une ponction à l'aiguille fine pour un examen histologique plus poussé. Cela vous permet de détecter l'oncologie ou de vous assurer que la tumeur est bénigne..

Important! Grâce à un diagnostic complet, il est possible de déterminer le type de maladie pancréatique aussi précisément que possible, ainsi que les causes possibles de son développement.

Sur la base des résultats de recherche obtenus, un programme de traitement est élaboré, qui peut inclure un régime alimentaire et une pharmacothérapie utilisant des enzymes. Dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale est nécessaire pour préserver les zones moins endommagées de la glande.

La pancréatite est un groupe de maladies pancréatiques très difficiles à diagnostiquer. Le fait est que l'image symptomatique qui apparaît au cours de leur développement présente de nombreuses similitudes avec les manifestations cliniques d'autres maladies gastro-intestinales, de sorte qu'un certain nombre de mesures diagnostiques seront nécessaires pour établir un diagnostic précis. Un test sanguin pour la pancréatite donne les informations les plus complètes sur l'état du pancréas et du corps dans son ensemble, il est donc obligatoire dans le processus de diagnostic de la maladie.

En bref sur la maladie

La pancréatite est une maladie dans laquelle les processus inflammatoires commencent à se développer dans le pancréas. Dans le même temps, il y a violation de l'écoulement du suc pancréatique et activation des processus d '«auto-digestion». Divers facteurs peuvent contribuer au développement de la pancréatite. Parmi eux, les plus courants sont:

  • mauvaises habitudes;
  • malnutrition;
  • prendre certains médicaments;
  • stress et manque de sommeil;
  • cholécystite;
  • inflammation des voies biliaires;
  • duodénite;
  • maladies cardiovasculaires;
  • cirrhose du foie, etc..

Les principaux symptômes de cette maladie sont:

  • nausées persistantes, accompagnées de vomissements, après quoi il n'y a pas de soulagement;
  • diminution de l'appétit et du poids corporel;
  • douleur de ceinture dans l'hypochondre gauche;
  • augmentation de la température;
  • rots fréquents;
  • hoquet;
  • augmentation de la salivation;
  • revêtement blanchâtre sur la langue;
  • dérangement de chaise.

Le principal signe du développement de la pancréatite est une douleur dans la ceinture abdominale supérieure

Si au moins un signe du développement d'une pancréatite apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin et passer des tests qui confirmeront ou nieront la présence de cette maladie.

Quels tests sanguins sont effectués pour une pancréatite suspectée?

Le diagnostic de pancréatite est un processus complexe et long. Les processus inflammatoires qui se développent dans le pancréas se manifestent souvent par des symptômes qui peuvent être facilement attribués à la fatigue, au manque de sommeil ou au stress d'une personne. Les résidents des grandes villes, où le rythme de vie accéléré prédomine, se plaignent souvent de la fatigue rapide, de la fatigue, de la perte de poids et de l'apparition de divers troubles gastro-intestinaux. Mais ce sont précisément ces symptômes qui sont les premiers signes du développement d'une pancréatite et nécessitent une attention médicale immédiate.

Il faut comprendre que la pancréatite est une maladie insidieuse. Le pancréas peut souffrir d'erreurs nutritionnelles, de mauvaises habitudes et de stress pendant longtemps. Mais à un certain point, elle ne peut pas le supporter et rappeler à une personne d'elle-même une crise de douleur aiguë. Et après l'avoir vécu une fois, une personne ne pourra jamais reprendre son mode de vie habituel, et toute erreur dans la nutrition ou le mode de vie peut provoquer des attaques constantes et le développement de complications graves.

Pour cette raison, le médecin, dès qu'il entend des plaintes du patient concernant une fatigue constante, une fatigabilité rapide et des troubles gastro-intestinaux, examine immédiatement le patient et prescrit des tests. Et après avoir reçu les résultats de l'étude, il décide de la nécessité d'un examen plus approfondi.

En règle générale, ces tests sont d'abord prescrits au patient:

  • chimie sanguine;
  • analyse sanguine générale;
  • analyse générale de l'urine et des fèces.

Si les résultats de ces études ont révélé des anomalies du pancréas, des mesures diagnostiques plus complexes sont prescrites, notamment l'échographie, la tomodensitométrie, l'IRM, etc..

Pour faire un diagnostic précis, vous devrez subir un examen complet

Analyse sanguine générale

Si vous soupçonnez le développement d'une pancréatite chronique ou aiguë, un test sanguin général est toujours prescrit. Il fournit les informations les plus complètes sur l'état du pancréas. Cependant, le diagnostic ne peut être établi uniquement sur la base des résultats de cette étude. Examen supplémentaire du patient requis.

En cas de cholécystite ou de pancréatite, un test sanguin général montre les résultats suivants:

  • réduction des érythrocytes;
  • diminution du taux d'hémoglobine;
  • augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes;
  • une forte augmentation du niveau de globules blancs (avec ces maladies, le niveau de globules blancs est 2-3 fois plus élevé que la normale);
  • augmentation de l'hématocrite.

Les indicateurs d'un test sanguin pour la pancréatite chez les femmes et les hommes peuvent augmenter ou diminuer. Ces changements sont causés par le développement de processus inflammatoires dans le pancréas et la libération de substances toxiques dans le sang. Et pour comprendre quels indicateurs indiquent le développement de cette maladie, il faut d'abord connaître leur norme. Les numérations globulaires normales sont indiquées dans le tableau ci-dessous..

Numération sanguine normale

Chimie sanguine

La méthode la plus informative pour diagnostiquer la pancréatite est un test sanguin biochimique. Il donne une image complète de l'état du corps et du pancréas. Dans la pancréatite aiguë et chronique, un test sanguin biochimique vous permet d'obtenir les données suivantes:

  • Amylase. C'est une enzyme pancréatique qui est responsable de la dégradation de l'amidon dans le corps. Avec le développement de la pancréatite, son augmentation est notée, ce qui indique une stagnation du suc pancréatique dans les canaux du pancréas.
  • Phospholipase, trypsine, lipase et élastase. Ce sont également des enzymes du jus pancréatique. Et avec le développement de cette maladie, leur niveau dans le sang augmente également.
  • Glucose. Dans la pancréatite, le niveau de cette substance dans le sang augmente en raison du fait que les cellules pancréatiques endommagées cessent de produire la bonne quantité d'insuline, qui est responsable de la dégradation et du transport du glucose dans les cellules et les tissus du corps..
  • Bilirubine. Le niveau de cette substance avec pancréatite dépasse également la norme. Cela est dû à la stagnation des voies biliaires résultant d'un œdème pancréatique..
  • Protéine. Avec le développement de cette maladie, le niveau de protéines est réduit.
  • Transaminase. Cette substance augmente également avec l'inflammation du pancréas, mais pas dans tous les cas..

Il convient de noter que lors de la réception des résultats d'un test sanguin biochimique, le médecin examine tout d'abord le niveau d'amylase, car c'est son augmentation qui indique le développement d'une pancréatite aiguë ou chronique. Ensuite, l'attention du médecin passe au niveau d'autres enzymes.

Analyses sanguines biochimiques normales

Il faut dire qu'ils remplissent tous leur rôle dans le corps, et leur diminution ou augmentation indique des troubles graves. Par exemple, l'amylase est responsable de la dégradation des glucides, lipases - graisses. L'élastase et la trypsine fournissent une liaison peptidique dans les protéines d'acides aminés. Par conséquent, avec une augmentation ou une diminution du niveau de ces enzymes, les processus métaboliques sont perturbés, ce qui peut déclencher l'apparition d'autres problèmes de santé.

Un test sanguin biochimique est effectué le premier jour après l'entrée du patient à l'hôpital avec une crise de douleur. Si le niveau d'amylase est augmenté, l'analyse doit être reprise le lendemain. Cela vous permet de suivre sa dynamique et l'efficacité du traitement..

Analyses complémentaires

Si le médecin soupçonne le développement d'une pancréatite chez le patient, en plus des études OAC et biochimiques, il peut prescrire d'autres tests sanguins. Parmi eux, un test sanguin de laboratoire pour la trypsine immunoréactive. Cette analyse est très informative, car elle permet d'obtenir des données non seulement sur l'état du pancréas, mais également sur d'autres organes, ce qui permet de détecter en temps opportun la présence de complications chez le patient contre la pancréatite, par exemple, hypercorticisme, insuffisance rénale, etc..

Le sang veineux est prélevé pour étudier la trypsine immunoréactive.

Il convient de noter immédiatement que le principal indicateur du développement de la pancréatite est une diminution du niveau de trypsine dans le sang. Et plus elle est basse, moins les prévisions sont favorables. Cependant, cette analyse dans la pratique médicale est effectuée très rarement, car elle est payante et coûte beaucoup d'argent.

Il faut aussi dire que dans le diagnostic de pancréatite, un test urinaire est souvent prescrit. Mais pas général, mais celui qui vous permet d'identifier le niveau de trypsinogène dans le matériau à tester. Cette enzyme est une forme inactive de trypsine et n'apparaît dans l'urine qu'en présence de processus inflammatoires dans le pancréas.

Le développement de la pancréatite affecte négativement le fonctionnement de l'ensemble du tube digestif. Par conséquent, lorsqu'elle survient, près de 9 patients sur 10 souffrent de troubles des selles. C'est pour cette raison qu'il est obligatoire dans le diagnostic de cette maladie de passer un test de selles. Au cours de ses recherches, une attention particulière est portée à:

  • la présence de graisse dans les fèces (pendant le fonctionnement normal du système digestif, cela ne devrait pas être le cas);
  • la couleur du matériau d'essai;
  • la présence d'éléments alimentaires non digérés dans les fèces.

En présence d'anomalies, nous pouvons parler de la présence de divers troubles du tube digestif. De plus, pour les déterminer, il n'est pas nécessaire de mener une étude en laboratoire. Le patient lui-même peut détecter de telles violations s'il examine attentivement les selles. Sa décoloration indique la fermeture des voies biliaires. Dans ce cas, les selles elles-mêmes sont mal lavées des parois de la cuvette des toilettes, ce qui indique également la présence de processus inflammatoires dans le corps. En raison de sa teneur élevée en matières grasses, les matières fécales deviennent brillantes et dégagent une odeur âcre désagréable..

Comme mentionné ci-dessus, les tests de laboratoire de sang, d'urine et d'excréments ne suffisent pas à eux seuls pour poser un diagnostic. Pour vérifier le développement de la pancréatite chez l'homme, il est impératif de procéder à une échographie du pancréas, ainsi qu'à une fibroesophagogastroduodénoscopie, qui révèlera des violations aux endroits où le canal pancréatique principal pénètre dans le duodénum. En règle générale, le diagnostic instrumental est effectué en milieu hospitalier et vous permet de donner une évaluation complète de l'état du corps et du pancréas.

Biochimie du pancréas

Un test sanguin biochimique est le test le plus objectif qui montre la fonction des organes internes. Dans cet article, nous vous dirons quels indicateurs sont la norme pour le pancréas. Nous parlons également des écarts qui peuvent être observés avec l'inflammation des tissus organiques.

Critères de diagnostic clés

Pour déterminer la fonction du pancréas, vous devez utiliser les indicateurs suivants:

  • protéine totale (caractérise la fonction enzymatique);
  • amylase (normalement, la substance se trouve dans les cellules des tissus, en grande quantité, elle ne pénètre dans la circulation sanguine que lors de processus destructeurs);
  • lipase (également une enzyme intracellulaire, un niveau élevé de pancréatite dure très longtemps);
  • l'élastase sérique (l'indicateur le plus précis de la nécrose pancréatique);
  • glucose (indique la production normale d'insuline, qui est produite par les cellules caudales pancréatiques).

Indicateurs indirects caractérisant à la fois le pancréas et le foie:

  • bilirubine (indique un écoulement normal de la bile, peut augmenter avec la pancréatite, provoquée par une pathologie hépatique);
  • transaminases (indicateurs biochimiques de la destruction des tissus hépatiques);
  • GGTP (indique une congestion dans les voies biliaires);
  • phosphatase alcaline (a la même signification que le GGTP, mais réagit lentement).

Norme

Alors, quels sont les niveaux normaux de valeurs biochimiques des tests pancréatiques?

La protéine totale est normalement de 75 à 85 g / litre. Cet indicateur dépend de l'âge et du sexe. Il indique une nutrition et une digestion adéquates des aliments. Par conséquent, dans la pancréatite chronique, quand il y a une carence enzymatique prononcée, le niveau de protéine totale diminuera.

L'amylase ne dépasse généralement pas 64 unités. Dans les processus inflammatoires aigus du pancréas, son niveau augmente des dizaines, des centaines et des milliers de fois. L'augmentation dure 2-3 jours, après quoi la substance est éliminée du sang. L'amylase est utilisée pour diagnostiquer la pancréatite. Il augmente avec une attaque chez un patient sur cinq.

La lipase chez une personne en bonne santé atteint 190 unités. Toutes les valeurs supérieures à ce chiffre peuvent être considérées comme une pancréatite aiguë. La lipase est un test plus spécifique. Le niveau de l'enzyme augmente de 3 à 5 jours après l'attaque et reste à des niveaux élevés de 10 à 14 jours. Après cela, la lipase diminue lentement.

L'élastase est de 0,1 à 4,0 ng / ml. L'indicateur est très spécifique de l'inflammation de cet organe. La substance ne se trouve que dans le tissu pancréatique. Il augmente dans le processus aigu après 6 heures à compter du début de l'attaque. L'élastase diminue au 10e jour de maladie. L'enzyme réagit chez presque tous les patients.

Le glucose varie de 3,5 à 6,2 mmol / litre. Augmente le glucose dans la pancréatite chronique compliquée de diabète.

Critères non spécifiques

La biochimie aidera également à évaluer la cause de l'inflammation dans la pancréatite. En règle générale, la maladie commence par les voies biliaires et le foie. La pathologie de cet organe est mise en évidence par une augmentation de la bilirubine totale (normalement le taux est de 8,4-20,5 microns / litre) et de la bilirubine directe (2,2-5,1 microns / litre).

La bilirubine directe se trouve dans les cellules hépatiques et augmente avec la destruction des tissus (cytolyse dans l'hépatite, cirrhose, oncologie). La fraction totale augmente avec le blocage des canaux excréteurs. Par exemple, avec une pierre dans la vésicule biliaire, une inflammation aiguë des canaux, des maladies tumorales de la tête du pancréas. La bilirubine peut augmenter avec une pancréatite secondaire.

Les transaminases (ALT, AST) caractérisent la destruction des tissus hépatiques. Ils augmentent avec l'hépatite toxique et virale, les tumeurs primaires et les métastases hépatiques. ALT est normalement de 0 à 38 unités. AST varie de 0 à 42 unités. Avec la pancréatite secondaire, résultant d'une nécrose inflammatoire du tissu hépatique, le niveau d'enzymes peut être élevé.

La phosphatase alcaline ne dépasse pas 260 PIÈCES. Cette enzyme caractérise la stagnation de la bile. Parfois, augmente avec des dommages secondaires au pancréas. Il n'est pas spécifique à ces organes (a une forme osseuse et tissulaire).

La GGTP (gamma-glutamyltranspeptidase) est plus spécifique pour la congestion dans les canaux. Il se trouve également dans le tissu hépatique, augmente donc avec la nécrose et l'inflammation. Le taux d'enzyme pour les hommes ne dépasse pas 33,5 unités / litre, pour les femmes - pas plus de 48,6 unités.

Ainsi, les principales enzymes de la pancréatite sont l'amylase, la lipase et l'élastase. Seul leur niveau élevé nous permet de parler de manière fiable de l'inflammation tissulaire. N'oubliez pas que tous les tests doivent être effectués le matin à jeun. Il est conseillé de ne pas manger 8-12 heures avant le test, de limiter les aliments gras et l'alcool. Avec un taux élevé de graisse dans le sang, une chylose se forme (le sérum est une suspension de petites particules de graisse), dans laquelle l'étude ne peut pas être réalisée.

Pancréas et analyses de sang: méthodes de diagnostic des maladies

Dans l'agitation quotidienne, peu de gens parviennent à suivre une alimentation saine et appropriée. Cela affecte négativement le pancréas. Nous allons habituellement chez le médecin lorsque les douleurs commencent à nous déranger, indiquant une violation de la fonction d'un organe. Un test sanguin pour le pancréas doit être effectué. Après tout, pour détecter un problème, le médecin a besoin d'une image complète qui transmet l'état de votre corps.

Localisation, rôle du pancréas

Le pancréas a un rôle important à jouer. Il contrôle la production d'enzymes nécessaires à la dégradation des graisses et des protéines. Grâce aux enzymes, ces substances sont divisées en particules microscopiques capables de pénétrer le sang, de nourrir les cellules.

L'organisme en charge est responsable de la production d'hormones:

Cet organe n'est pas localisé sous l'estomac. comme beaucoup le pensent, et derrière lui. Le pancréas est situé au niveau de 1 à 2 vertèbres du bas du dos.

Diagnostic des maladies pancréatiques

L'examen du pancréas doit être effectué de manière exhaustive. Ce n'est que de cette manière qu'une évaluation précise de l'état et des performances du pancréas peut être effectuée. Le patient doit subir de tels tests:

La collecte de matériel biologique peut être effectuée par les patients à domicile. L'essentiel est qu'il doit respecter certaines règles, notamment:

  • utilisation d'un récipient stérile pour collecter le matériel;
  • effectuer une procédure d'hygiène avant de prendre le matériel;
  • livraison rapide au laboratoire (les selles peuvent être conservées jusqu'à 10 heures au réfrigérateur).

Le médecin peut orienter le patient vers un diagnostic échographique du pancréas. Cette méthode de diagnostic est recommandée si:

  • signes de néoplasmes dans l'un des tractus digestifs;
  • douleur dans l'hypochondre gauche;
  • plaintes de bien-être, jaunissement du derme;
  • perte de poids rapide;
  • diabète suspecté;
  • nausées, vomissements, ballonnements.

Diagnostic de laboratoire

Lors du diagnostic, le médecin doit tenir compte des données obtenues après un test sanguin biochimique général.

Ces tests aideront à détecter une forme aiguë et chronique de maladie pancréatique. Cette étude montre également un taux de sédimentation érythrocytaire élevé..

Avec un test sanguin biochimique, une augmentation du taux de bilirubine sera observée si le patient développe une pancréatite ictérique. De plus, la présence de cette pathologie est indiquée par des taux élevés:

Lors de l'examen de l'urine, les experts établissent le niveau d'acides aminés, l'amylase pancréatique. Si le patient présente une lésion pancréatique, les performances de ces substances seront dépassées. Une augmentation de la diastase, des acides aminés dans l'analyse de l'urine peut indiquer la présence de telles pathologies:

  • pancréatite chronique et aiguë;
  • néoplasmes;
  • nécrose pancréatique;
  • inflammation du foie;
  • cholélithiase;
  • grossesse extra-utérine;
  • pathologie aiguë des organes internes.

Avec de faibles niveaux d'amylase dans le sang, l'urine, les médecins peuvent parler en toute sécurité d'une pathologie telle que la mort de certaines parties des tissus de la glande.

Dans l'étude des matières fécales, les experts se concentrent sur le niveau d'élastase. Avec un niveau réduit de cette enzyme, le médecin conclut que le pancréas ne peut pas fonctionner pleinement.

Test sanguin

L'une des études standard nécessaires pour détecter les maladies des organes internes est un test sanguin biochimique. Après avoir collecté du matériel biologique, un spécialiste doit l'examiner pour détecter les écarts des principaux indicateurs. L'assistant de laboratoire calcule le niveau de ces indicateurs:

  • ASR;
  • ALT;
  • urée;
  • bilirubine;
  • créatinine;
  • cholestérol;
  • phosphatase alcaline;
  • glucose;
  • Protéine C-réactive.

Une indication indirecte de la maladie pancréatique est un changement du taux de phosphatase alcaline, bilirubine, AST, ALT. Leur niveau augmente généralement avec la stagnation de la bile.

Lorsqu'il s'agit de diagnostiquer une pancréatite aiguë, le test le plus populaire est la détermination de l'activité de l'alpha-amylase dans le sang, l'urine.

La pancréatite aiguë est caractérisée par une augmentation de l'activité de l'alpha-amylase dans le sang et l'urine d'environ 10 à 30 fois. Déjà au début de la maladie, une hyperamylasémie est notée. Il atteint son maximum après 12 à 24 heures après le début de la maladie. En 2-6 jours, une diminution rapide de cet indicateur.

Une augmentation de l'activité de l'amylase sanguine peut être déclenchée par de telles pathologies:

  • perforation d'un ulcère gastro-duodénal;
  • appendicite;
  • inversion intestinale;
  • cholécystite.

La norme est considérée comme un tel indicateur de la clairance de l'amylase-créatinine: 1 à 4%. Si l'indicateur augmente de plus de 6%, les experts soupçonnent la présence de pancréatite. Avec la pancréatite, il y a également une augmentation du niveau d'alpha-amylase salivaire (vrai pancréatique). Sa clairance se produit 80% plus rapidement que celle de l'alpha-amylase.

De plus, la présence de pancréatite est indiquée par une augmentation du taux de lipase. Les indicateurs diagnostiques les plus précis indiquant le développement d'une pancréatite aiguë sont:

  • hyperamylasémie;
  • augmentation de l'activité lipase;
  • augmentation de la clairance de l'amylase / créatinine.

Le diagnostic de la maladie pancréatique aussi précisément que possible (98%) permet la détermination simultanée de ces composants dans le sérum: lipase, alpha-amylase.

En outre, la pancréatite aiguë peut être diagnostiquée par une sorte de test de laboratoire, comme la détermination de l'activité d'élastase dans le sérum sanguin, les selles. Le spécialiste peut observer cet indicateur pendant plusieurs jours après une crise de pancréatite..

Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par une augmentation de l'apport d'enzymes pancréatiques dans le sang. L'évasion des enzymes est provoquée par une violation de l'intégrité du parenchyme de la glande, une stagnation de la sécrétion dans n'importe quelle partie des canaux pancréatiques.

Une augmentation de l'activité de l'amylase sérique est notée 2 à 12 heures après exacerbation. Les valeurs maximales sont visibles à la fin du premier jour après une exacerbation de la maladie. Une diminution ultérieure de l'activité, la normalisation du taux d'amylase sérique se produit dans la semaine. Ainsi, le test de laboratoire le plus fiable confirmant une pancréatite chronique est considéré comme une augmentation de l'activité amylase (2 à 3 fois) + une augmentation du taux de lipase, trypsine.

En plus d'étudier l'activité de la trypsine, les spécialistes peuvent mener une étude sur la présence de son inhibiteur dans le sang. Une étude du rapport inhibiteur / trypsine peut également être menée. Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par un test spécifique très sensible, qui montre une augmentation du taux de trypsine sérique, une diminution du nombre d'inhibiteurs de la trypsine. De tels indicateurs sont caractéristiques des formes interstitielles œdémateuses de pancréatite chronique, pancréatite, qui se produit avec un ulcère duodénal, duodénite.

Il est également possible de diagnostiquer une pathologie pancréatique lors de la détermination de l'activité lipasique dans le sang. Une augmentation de l'activité lipasique est notée lors de l'exacerbation de la pancréatite chronique. En particulier, une telle activité est enregistrée dans les pancréatites de nature cholangiogénique. Quant à la période de rémission, l'activité de l'amylase dans le sang se stabilise à ce moment, est normale.

Parfois, l'exacerbation de la pancréatite chronique peut s'accompagner de tels symptômes:

  • augmentation de l'activité dans le sérum de la phosphatase alcaline;
  • hyperbilirubinémie;
  • augmentation de l'activité dans le GGTF sérique.

Pour étudier plus en détail la fonction exocrine du pancréas, les experts prescrivent une étude de l'activité des enzymes pancréatiques dans les matières biologiques telles que le sang et l'urine. L'étude est menée dans deux États:

  • avant l'introduction des stimulants de la sécrétion pancréatique;
  • après l'introduction de stimulants.

Cette étude est appelée un test pour l'évasion des enzymes dans le sang. Elle est réalisée après l'injection intraveineuse du patient avec la sécrétine, la cholécystokinine..

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète