Courbe de sucre pour le diabète

Les troubles du métabolisme des glucides dans le corps peuvent s'exprimer par l'apparition de sucre dans l'urine, une prise de poids déraisonnable, une pression artérielle élevée. Une analyse de la courbe de sucre montre si le patient présente des anomalies d'absorption du glucose. En cas de prédisposition au diabète, le médecin prescrit un ensemble de mesures préventives: ajustement nutritionnel, effort physique simple, parfois soutenu par des médicaments.

Pourquoi faire des recherches avec des glucides supplémentaires?

Assurez-vous de faire un test de tolérance au glucose (PTH) est nécessaire pour les patients atteints de diabète de type 1 et de type 2, les femmes enceintes, les patients atteints d'ovaire polykystique. À des fins préventives, les hommes et les femmes dans la famille desquels des cas de carence en insuline ont été observés doivent être prêts à rechercher les troubles métaboliques des glucides. L'analyse sous charge permet de déterminer la réponse de l'organisme au sucre sur une certaine période et de détecter en temps opportun la présence de pathologies. Une référence pour analyse (GTT) est prescrite par un gynécologue, endocrinologue ou thérapeute en cas de:

  • sucre à jeun élevé;
  • syndrome métabolique;
  • dysfonctionnement du pancréas, du foie, de l'hypophyse, des glandes surrénales;
  • en surpoids;
  • maladie thyroïdienne.

Une charge accrue de glucides ne dépasse pas les patients présentant une intolérance individuelle au glucose, une exacerbation des maladies gastro-intestinales, le développement de processus inflammatoires. Chez la femme enceinte, une toxicose sévère est une contre-indication à l'analyse.

Comment est la préparation pour GTT?

Les indices de la courbe de sucre sont susceptibles de changer l'état physique et émotionnel du patient et répondent à la consommation d'alcool, de cigarettes, d'aliments sucrés et de médicaments la veille du. Les rhumes ou les menstruations chez les femmes peuvent également affecter les fluctuations de la glycémie sous stress. Par conséquent, la préparation nécessite un minimum d'effort: 1-2 jours avant l'analyse, il est nécessaire d'abandonner les glucides rapides, l'alcool, le tabac, d'éviter les situations stressantes et les tensions musculaires excessives.

Quelle est l'analyse de la courbe de sucre pour le diabète?

Le premier prélèvement de sang capillaire ou veineux est effectué en laboratoire exclusivement à jeun, alors qu'il est important que le jeûne ne dépasse pas 14 à 16 heures. Au bout de 5 minutes, le patient se voit proposer de boire du glucose dissous (75 g pour 200 ml d'eau). Chez les enfants, la posologie dépend du poids de l'enfant: pour chaque kilogramme de poids 1,75 g de substance est nécessaire. Puis pendant 2 heures avec un intervalle de 30 à 60 minutes, le biomatériau est remis plusieurs fois. Au cours de la procédure, la courbe glycémique passe par plusieurs étapes.

  • L'augmentation initiale se produit après que la solution pénètre dans le tube digestif.
  • Le pic de croissance est atteint après absorption de la substance par l'intestin. La vitesse d'absorption des glucides et de la synthèse du glycogène est ici importante. En cas d'absence prolongée de baisse par rapport au plus haut niveau, le médecin peut suspecter l'état prédiabétique du patient.
  • La phase descendante dépend de la production d'insuline par le pancréas et reflète l'utilisation intensive de glucides pour les besoins du corps..
  • L'indicateur final du graphique est indiqué lorsque tous les systèmes sont mis au repos.
Le glucose à analyser peut non seulement être bu, mais également administré par voie intraveineuse.

En plus de détecter des anomalies par voie orale, les glucides peuvent être administrés par voie intraveineuse. Le glucose pour la courbe de sucre est dissous dans un volume plus petit: vous avez besoin de 25 g de poudre sèche. Cette méthode est utilisée dans de rares cas où le patient n'est pas en mesure de prendre la solution seul ou si les boissons sucrées provoquent une forte sensation de nausée. Au cours d'une étude intraveineuse, des échantillons de sang sont prélevés pendant une heure avec un intervalle de 10 minutes.

Si, à la suite de la première analyse de jeûne, des valeurs (mmol / L) de 7,8 pour le sang capillaire, 11,0 du sang veineux sont obtenues, la prise d'une solution sucrée et le test de tolérance sont contre-indiqués, car il existe un danger de coma glycémique.

Ce qui détermine le décryptage des résultats?

Même avec la suppression de tous les facteurs provoquants, de légères déviations peuvent se produire. Lors du déchiffrement des valeurs d'analyse, il est nécessaire de prendre en compte l'état général du patient et la présence de maladies qui entravent le métabolisme normal des glucides: problèmes d'insuline, tumeurs malignes et maladies infectieuses. Une courbe de sucre plate indique la présence d'hypoglycémie - un niveau de glucose pathologiquement bas qui nécessite un traitement spécial.

Norme de tolérance

Selon le type de sang utilisé pendant le GTT, les valeurs normales (mmol / L) varient légèrement:

  • un échantillon capillaire d'estomac vide ne doit pas dépasser 5,5; après un test de tolérance, sa valeur ne doit pas dépasser 7,8;
  • le sérum veineux a une valeur normale de l'ordre de 6,1 lorsqu'il est testé pour un estomac vide, et des paramètres jusqu'à 8,6 en raison de la charge en glucides.
Retour à la table des matières

Qu'est-ce qu'une déviation dangereuse

Le dépassement du taux normal de sucre dans le sang indique le développement du syndrome métabolique, des problèmes de synthèse du glycogène dans le foie et un dysfonctionnement du système endocrinien. Cette analyse démontre bien la tendance positive ou négative du traitement chez les patients diagnostiqués avec un diabète sucré. Un mauvais résultat après le chargement de glucose est toujours vérifié par reprise. Le tableau montre les valeurs d'écart pour le sang capillaire / veineux:

À jeun, mmol / LÉchantillon pour courbe de sucre, mmol / l
Augmentation de la concentration, altération de l'absorption5.5-6 / 6.1-77.8-10.9 / 8.6-11.1
Dysfonction pancréatique, diabètesupérieur à 6,1 / supérieur à 7supérieur à 10,9 / 11,1
Retour à la table des matières

Ce qu'il est important de savoir pendant la grossesse?

Les femmes qui attendent un bébé ont un risque d'altération de la synthèse d'insuline, par conséquent, pour le diagnostic rapide de la maladie pendant une période de 28 semaines, un test de tolérance au glucose est prescrit. Si l'hormone n'est pas produite dans les bons volumes, les femmes enceintes développent un diabète. Bien que le test soit prescrit pour toutes les femmes en position, les patientes qui ont eu une augmentation de sucre au cours d'une grossesse précédente et qui ont un excès significatif d'IMC sont particulièrement à risque..

Pour obtenir une solution aqueuse, prendre 75 à 100 g de matière sèche. Si le glucose est pris à la maison, il est nécessaire de diluer correctement la dose. Un prélèvement de l'échantillon de biomatériau du doigt est effectué 3 fois: le matin à jeun, après avoir pris la boisson 60 minutes sont comptées pour un don de sang intermédiaire, le dernier prélèvement est effectué 2 heures après le début des mesures.

La courbe de sucre pendant la grossesse est construite sur des points qui reflètent le temps de prise du biomatériau aux valeurs obtenues. Si le niveau normal à la suite de l'étude est proche des indicateurs suivants (mmol / l): 5,3 à jeun; pas plus de 10 - courbe de crête; pas supérieur à 8,6 - la dernière étape. En cas d'augmentation gestationnelle du sucre, le travail est prescrit à 37–38 semaines. 1,5 mois après l'accouchement, le patient doit répéter l'analyse pour exclure le développement d'un diabète de type 2.

Causes d'une altération de la tolérance au glucose. Comment faire un test de tolérance au glucose?

Lorsque le métabolisme des glucides échoue dans le corps, la consommation et l'absorption du sucre diminuent. En conséquence, une tolérance au glucose altérée (NTG) peut survenir. Si vous ne prenez pas les mesures appropriées, cela menace le développement d'une maladie aussi grave que le diabète. Une méthode pour détecter cette maladie est le test de tolérance au glucose (GTT).

Diagnostic biochimique des troubles du métabolisme des glucides

Un test de tolérance au glucose est nécessaire pour surveiller la glycémie. Elle est réalisée sans trop d'effort en utilisant un minimum de fonds. Cette analyse est importante pour les diabétiques, les personnes en bonne santé et les femmes enceintes aux stades avancés.

Si nécessaire, une tolérance au glucose altérée peut être déterminée même à la maison. L'étude est menée aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant à partir de 14 ans. Le respect des règles nécessaires vous permet de le rendre plus précis..

Il existe deux types de GTT:

Les variantes de l'analyse varient selon le mode d'administration des glucides. Le test de tolérance au glucose par voie orale est considéré comme une méthode de recherche simple. Vous avez juste besoin de boire de l'eau sucrée quelques minutes après le premier prélèvement sanguin.

Le test de tolérance au glucose par la deuxième méthode est effectué en administrant la solution par voie intraveineuse. Cette méthode est utilisée lorsque le patient est incapable de boire lui-même une solution sucrée. Par exemple, un test de tolérance au glucose par voie intraveineuse est indiqué pour une toxicose sévère chez la femme enceinte..

Les résultats des tests sanguins sont évalués deux heures après l'apport de sucre dans le corps. Le point de départ est le moment du premier prélèvement sanguin.

Le test de tolérance au glucose est basé sur l'étude de la réaction de l'appareil insulaire à son entrée dans le sang. La biochimie du métabolisme des glucides a ses propres caractéristiques. Pour que le glucose soit correctement absorbé, vous avez besoin d'insuline qui régule son niveau. L'insuffisance d'insuline provoque une hyperglycémie - excès de monosaccharide sérique.

Quelles sont les indications pour l'analyse??

Un tel diagnostic, avec les soupçons du médecin, permet de distinguer le diabète sucré de la tolérance au glucose altérée (état pré-diabète). Dans la classification internationale des maladies, NTG a son propre numéro (code CIM 10 - R73.0).

Attribuez une analyse de la courbe de sucre dans les situations suivantes:

  • diabète de type 1, ainsi que pour la maîtrise de soi,
  • diabète de type 2 suspecté. Un test de tolérance au glucose est également prescrit pour sélectionner et ajuster la thérapie,
  • état de prédiabète,
  • grossesse présumée ou diabète gestationnel,
  • défaillance métabolique,
  • violation du pancréas, des glandes surrénales, de l'hypophyse, du foie,
  • obésité.

La glycémie peut être examinée même avec une hyperglycémie fixe unique lors d'un stress vécu. Ces conditions comprennent une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une pneumonie, etc..

Il convient de savoir que les tests de diagnostic que les patients effectuent seuls à l'aide d'un glucomètre ne conviennent pas pour poser un diagnostic. Les raisons de cela sont cachées dans les résultats inexacts. La dispersion peut atteindre 1 mmol / l ou plus.

Contre-indications à GTT

L'étude de tolérance au glucose est le diagnostic de l'état du diabète et du prédiabète en effectuant des tests de stress. Après une charge de glucides pancréatiques à cellules bêta, leur épuisement se produit. Par conséquent, vous ne pouvez pas effectuer un test sans besoin particulier. De plus, la détermination de la tolérance au glucose dans le diabète sucré diagnostiqué peut provoquer un choc glycémique chez un patient.

Il existe un certain nombre de contre-indications à GTT:

  • intolérance individuelle au glucose,
  • maladies gastro-intestinales,
  • inflammation ou infection dans la phase aiguë (une augmentation du glucose améliore la suppuration),
  • manifestations prononcées de toxicose,
  • période postopératoire,
  • douleur abdominale aiguë et autres symptômes nécessitant une intervention chirurgicale et un traitement,
  • un certain nombre de maladies endocriniennes (acromégalie, phéochromocytome, maladie de Cushing, hyperthyroïdie),
  • prendre des médicaments qui provoquent un changement de la glycémie,
  • potassium et magnésium insuffisants (augmentent l'effet de l'insuline).

Causes et symptômes

En cas de dysfonctionnement du métabolisme des glucides, une diminution de la tolérance au glucose est observée. Ce que c'est? Le NTG s'accompagne d'une augmentation de la glycémie au-dessus de la normale, mais pas en dépassant le seuil diabétique. Ces concepts concernent les principaux critères de diagnostic des troubles métaboliques, dont le diabète de type 2.

Il est à noter que ces jours-ci, le NTG peut être détecté même chez un enfant. Cela est dû au problème aigu de la société - l'obésité, qui cause de graves dommages au corps des enfants. Si un diabète sucré antérieur est survenu à un jeune âge en raison de l'hérédité, cette maladie est maintenant de plus en plus le résultat d'un mode de vie inapproprié.

On pense que divers facteurs peuvent provoquer cette condition. Ceux-ci incluent une prédisposition génétique, une résistance à l'insuline, des problèmes dans le pancréas, certaines maladies, l'obésité, le manque d'exercice.

La particularité de la violation est le cours asymptomatique. Des symptômes alarmants apparaissent avec le diabète de type 1 et de type 2. En conséquence, le patient est en retard avec le traitement, ignorant les problèmes de santé.

Parfois, à mesure que le NTG se développe, les symptômes caractéristiques du diabète se manifestent: une soif intense, une sensation de bouche sèche, une consommation excessive d'alcool et des mictions fréquentes. Cependant, ces signes ne servent pas de base à 100% pour confirmer le diagnostic..

Que signifient les indicateurs obtenus??

Lors de la réalisation d'un test de tolérance au glucose par voie orale, une caractéristique doit être prise en compte. Le sang d'une veine dans un état normal contient une quantité légèrement plus importante de monosaccharide que le sang capillaire prélevé sur un doigt.

L'interprétation d'un test sanguin oral pour la tolérance au glucose est évaluée selon les points suivants:

  • La valeur normale de GTT est la glycémie 2 heures après l'administration de la solution sucrée ne dépasse pas 6,1 mmol / L (7,8 mmol / L avec prélèvement de sang veineux).
  • Tolérance altérée - un indicateur supérieur à 7,8 mmol / l, mais inférieur à 11 mmol / l.
  • Diabète sucré pré-diagnostiqué - taux élevés, soit plus de 11 mmol / l.

Un seul échantillon d'évaluation a un inconvénient - vous pouvez ignorer la réduction de la courbe de sucre. Par conséquent, des données plus fiables sont obtenues en mesurant la teneur en sucre 5 fois en 3 heures ou 4 fois toutes les demi-heures. La courbe de sucre, dont la norme ne doit pas dépasser au pic de 6,7 mmol / l, chez les diabétiques se bloque en grand nombre. Dans ce cas, une courbe de sucre plate est observée. Alors que les personnes en bonne santé affichent rapidement un faible taux.

Phase préparatoire de l'étude

Comment faire un test de tolérance au glucose? La préparation à l'analyse joue un rôle important dans la précision des résultats. La durée de l'étude est de deux heures - cela est dû à un niveau instable de glucose dans le sang. Le diagnostic final dépend de la capacité du pancréas à réguler cet indicateur..

Au premier stade du test, ils prélèvent du sang d'un doigt ou d'une veine à jeun, de préférence tôt le matin..

Ensuite, le patient boit une solution de glucose, qui est basée sur une poudre spéciale contenant du sucre. Pour faire du sirop pour le test, il doit être dilué dans une certaine proportion. Ainsi, un adulte est autorisé à boire 250-300 ml d'eau, avec 75 g de glucose dilué dedans.La posologie pour les enfants est de 1,75 g / kg de poids corporel. Si la patiente vomit (toxicose chez la femme enceinte), le monosaccharide est administré par voie intraveineuse. Ensuite, ils prélèvent du sang plusieurs fois. Ceci est fait pour obtenir les données les plus précises..

Il est important de se préparer à l'avance pour un test sanguin de tolérance au glucose. Il est recommandé 3 jours avant l'étude d'inclure dans le menu des aliments riches en glucides (plus de 150 g). Il est faux de manger des aliments faibles en calories avant l'analyse - le diagnostic d'hyperglycémie sera incorrect, car les résultats seront sous-estimés.

Il faut également attendre 2-3 jours avant le test pour arrêter de prendre des diurétiques, des glucocorticostéroïdes et des contraceptifs oraux. Vous ne pouvez pas manger 8 heures avant le test, boire du café et de l'alcool 10-14 heures avant l'analyse.

Beaucoup se demandent s'il est possible de se brosser les dents avant de donner du sang. Cela n'en vaut pas la peine, car les dentifrices contiennent des édulcorants. Vous pouvez vous brosser les dents 10-12 heures avant le test.

Caractéristiques de la lutte contre NTG

Après détection d'une violation de la tolérance au glucose, le traitement doit être rapide. Se battre avec NTG est beaucoup plus facile qu'avec le diabète. Que faire en premier? Il est recommandé de consulter un endocrinologue.

L'une des principales conditions d'une thérapie réussie est un changement de votre mode de vie habituel. Un régime pauvre en glucides avec une tolérance au glucose altérée occupe une place particulière. Il est basé sur la nutrition du système Pevzner.

L'exercice anaérobie est recommandé. Il est également important de contrôler le poids corporel. Si la perte de poids échoue, le médecin peut prescrire certains médicaments, tels que la metformine. Cependant, dans ce cas, vous devez être préparé à l'apparition d'effets secondaires graves..

Un rôle important est joué par la prévention des NTG, qui consiste en des tests indépendants. Les mesures préventives sont particulièrement importantes pour les personnes à risque: cas de diabète dans la famille, surcharge pondérale, âge après 50 ans.

Comment faire un test de glycémie

Norme de la courbe de sucre - comment passer, indicateurs de norme par points

Selon les statistiques officielles de l'OMS, le diabète est l'une des pathologies endocriniennes les plus courantes. À cet égard, des examens réguliers des niveaux de sucre sont parmi les études les plus importantes qui permettent de détecter rapidement cette pathologie et de commencer un traitement complexe.

L'étude la plus informative pour le diabète suspecté est la courbe de sucre..

Le terme «courbe de sucre» désigne un test de tolérance au glucose classique (test de tolérance au glucose ou GTT).

GTT permet une évaluation complète de l'état du métabolisme des glucides chez un patient. GTT peut détecter non seulement le diabète sucré (DM), mais aussi une condition telle qu'une altération de la tolérance au glucose. De nombreux experts considèrent que la tolérance au glucose altérée est un état prédiabétique. Autrement dit, avec l'identification en temps opportun des causes du développement d'une tolérance au glucose altérée et de la correction de la glycémie (régime spécial, normalisation du poids corporel, etc.), il est possible d'empêcher le développement du diabète.

Indications pour l'analyse

Les tests de tolérance au glucose sont indiqués pour les patients présentant:

  • en surpoids;
  • syndrome métabolique;
  • maladie vasculaire athérosclérotique;
  • hypertension artérielle (en particulier avec un cours décompensé et l'apparition de crises hypertensives);
  • goutte
  • violation de la microcirculation;
  • accablé par des antécédents familiaux (la présence de diabète chez des proches parents);
  • symptômes du diabète (démangeaisons de la peau, muqueuses et peau sèches, somnolence ou nervosité constante, immunité réduite, diurèse accrue, perte de poids, soif constante, etc.);
  • accablé par des antécédents obstétricaux (infertilité, fausse couche habituelle, naissance d'un gros fœtus, diabète gestationnel et développement d'une fœtopathie diabétique, gestose tardive de la grossesse, naissance d'un fœtus mort, etc.);
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • pathologies chroniques du foie;
  • néphropathies ou rétinopathies d'origine inconnue;
  • maladies pustuleuses persistantes de la peau;
  • maladies infectieuses fréquentes;
  • maladie parodontale chronique;
  • neuropathies d'origine inconnue;
  • phéochromocytome;
  • la thyréotoxicose;
  • acromégalie etc..

L'analyse de la courbe de sucre pendant la grossesse est réalisée à 24-28 semaines de grossesse comme prévu. Selon les indications, en cas de suspicion de développement d'un diabète sucré gestationnel, l'analyse de la courbe de sucre pendant la grossesse peut être répétée.

Il convient de noter que les patients des groupes à risque (personnes présentant une tolérance au glucose altérée, patients ayant des antécédents familiaux chargés, femmes ayant des antécédents de diabète gestationnel, etc.) doivent être examinés par un endocrinologue une fois par an (si indiqué plus souvent)..

La réalisation de tests de tolérance au glucose est contre-indiquée:

  • les patients de moins de 14 ans;
  • les personnes souffrant de blessures graves, de brûlures, de pathologies infectieuses aiguës et somatiques;
  • les patients après la chirurgie;
  • les personnes dont le taux de sucre à jeun dépasse 7,0. mol par litre.

Comment passer un test de courbe de sucre

Le diagnostic des courbes de sucre ne peut être effectué qu'en direction du médecin traitant. Pour la surveillance de la glycémie de routine, la glycémie à jeun est utilisée..

La dose de glucose pour la charge en sucre est calculée individuellement et dépend du poids corporel du patient. Pour chaque kilogramme de poids corporel, 1,75 gramme de glucose est prescrit, cependant, la dose totale de glucose ne doit pas dépasser 75 grammes à la fois, quel que soit le poids corporel.

Courbe de sucre: préparation à l'analyse

L'analyse est réalisée exclusivement à jeun. À partir du moment du dernier repas, au moins huit heures devraient s'écouler. Avant de passer le test, vous pouvez boire de l'eau bouillie.

Dans les 3 jours précédant l'analyse de la courbe de sucre, il est recommandé de suivre un régime normal, de surveiller la quantité suffisante de liquide utilisée et de refuser également de boire de l'alcool.

Ne fumez pas avant le test. Il est également nécessaire de limiter l'activité physique et l'impact des facteurs psychogènes.

Si possible, après accord avec le médecin, il est recommandé de refuser de prendre des médicaments dans les trois jours, ce qui peut fausser les résultats des tests.

Une augmentation du taux de glucose dans l'analyse peut être observée chez les patients prenant des thiazidiques, de la caféine, des œstrogènes, des glucocorticostéroïdes ainsi que des hormones de croissance..

De faibles taux de sucre dans le sang peuvent survenir chez les personnes suivant un traitement avec des stéroïdes anabolisants, du propranolol, des salicylates, des antihistaminiques, de la vitamine C, de l'insuline, des hypoglycémiants oraux.

Comment est l'analyse

Pour la recherche, le sang veineux est utilisé. L'analyse elle-même est réalisée par la méthode enzymatique (hexokinase).

Test de tolérance au glucose taux de sucre

Avant le test, avec un glucomètre, un indicateur de la glycémie à jeun est évalué. Lorsqu'un résultat est obtenu au-dessus de 7,0 mmol par litre, un test GTT n'est pas effectué, mais un simple prélèvement de sang dans une veine de glucose est effectué.

À la réception d'un résultat à jeun inférieur à 7,0, le patient reçoit un verre de glucose (la quantité dépend du poids du patient) et les résultats sont évalués après deux heures.

Norme de courbe de sucre après 2 heures - moins de 7,8 mmol par litre.

À la réception de résultats supérieurs à 7,8 mais inférieurs à 11,1, un diagnostic initial est posé - altération de la tolérance au glucose.

Un résultat supérieur à 11,1 indique que le patient souffre de diabète.

Un exemple de norme de courbe de sucre ponctuelle:

Courbe de sucre pendant la grossesse - normale

L'analyse de la courbe de sucre pendant la grossesse est réalisée de manière similaire. Après un test de jeûne, la femme enceinte reçoit du glucose dissous dans 0,3 l d'eau et les résultats sont évalués après deux heures.

Indicateurs de la courbe de sucre dans la grossesse à jeun:

  • en dessous de 5,1 à un niveau de jeûne - le cours normal de la grossesse;
  • supérieur à 5,1, mais inférieur à 7,0 - le développement d'un diabète gestationnel est probable;
  • plus de sept ans - une manifestation probable du diabète.
  • en dessous de 8,5 est le cours normal de la grossesse;
  • supérieure à 8,5, mais inférieure à 11,0 - le développement d'un diabète gestationnel est probable;
  • au-dessus de 11,1 - un manifeste probable de diabète.

Causes des changements de la glycémie

Une augmentation du taux de glucose peut indiquer:

  • Dakota du Sud
  • un excès d'hormones contre-hormonales;
  • la thyréotoxicose;
  • pathologies affectant le pancréas (pancréatite, mucoviscidose, etc.);
  • maladie hépatique chronique;
  • diverses néphropathies;
  • stress aigu;
  • contrainte physique sévère;
  • infarctus du myocarde;
  • la présence de récepteurs récepteurs d'insuline.

De plus, les niveaux de glucose peuvent être élevés chez les fumeurs chroniques..

Une diminution du glucose peut indiquer:

  • famine prolongée, épuisement, après un régime pauvre en glucides;
  • altération de l'absorption des glucides dans l'intestin;
  • pathologies hépatiques chroniques;
  • hypothyroïdie;
  • hypopituitarisme;
  • diverses fermentopathies;
  • hypoglycémie postnatale dans la foetopathie diabétique;
  • insulinome;
  • sarcoïdose;
  • maladies du sang.

Traitement pour le glucose élevé

Tous les traitements sont sélectionnés individuellement par l'endocrinologue. En cas de diminution de la tolérance au glucose, des examens médicaux réguliers, la normalisation du poids corporel, l'alimentation, des exercices physiques dosés sont recommandés.

Lors de la confirmation du diagnostic de diabète, le traitement est effectué selon les protocoles de traitement de la maladie.

Comment la courbe de sucre est tracée

Courbe de sucre - test de tolérance au glucose, qui détermine la concentration de glucose dans le sang à jeun, après avoir mangé et fait de l'activité physique. L'étude montre des anomalies dans le processus d'absorption du sucre. Un tel diagnostic permettra de détecter rapidement la maladie et de prendre des mesures préventives..

Indications pour l'analyse

Fondamentalement, l'analyse de la courbe de sucre est prescrite pendant la grossesse. Le test doit être effectué en bonne santé, susceptible de développer un diabète ou d'en souffrir. Un test de tolérance au glucose est prescrit pour les femmes ayant un ovaire polykystique diagnostiqué.

L'analyse est réalisée lors d'un examen de routine des personnes à risque. Signes d'une prédisposition au développement du diabète: surcharge pondérale, mode de vie sédentaire, maladie diagnostiquée dans les antécédents familiaux, tabagisme ou abus d'alcool.

L'étude Sugar Curve concerne les cas suspects de diabète. Symptômes d'une maladie en développement: sensation constante de faim, de soif, de dessèchement de la muqueuse buccale, de brusques hausses de la pression artérielle, d'une augmentation ou d'une diminution déraisonnable du poids corporel.

La référence à un test de tolérance au glucose est prescrite par un gynécologue, un endocrinologue ou un thérapeute. Vous pouvez passer un examen tous les six mois.

Préparation et test

La glycémie dépend du contexte physique et émotionnel général. Les paramètres peuvent être affectés par les aliments consommés, le stress et certaines mauvaises habitudes..

Pour que le résultat du test de tolérance au glucose soit aussi précis que possible, vous devez respecter les règles décrites ci-dessous.

  • 10 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas manger de nourriture, 1 à 2 jours avant le test, vous devez refuser les plats gras riches en calories et les glucides simples.
  • Ne pas mourir de faim plus de 16 heures avant de donner du sang.
  • Le test est préférable de faire le matin à jeun, l'eau potable est autorisée..
  • Pendant 1 à 2 jours, vous devez abandonner l'utilisation de boissons alcoolisées, de caféine et de tabac. Si possible, arrêtez de prendre des vitamines, des médicaments: adrénaline, diurétiques, morphine et antidépresseurs.
  • Buvez beaucoup d'eau dans les 24 heures avant le test..

La préparation d'une analyse de la courbe de sucre implique l'acquisition d'un appareil précis pour déterminer la glycémie. Vous aurez besoin d'un lecteur de glycémie, d'un stylo pour le perçage, de lancettes jetables et de bandelettes réactives.

Le sang est prélevé d'un doigt ou d'une veine. Pour que l'analyse soit aussi précise que possible, le sang doit être prélevé au même endroit à toutes les étapes de l'étude. La glycémie capillaire et veineuse est différente.

Le premier test de courbe de sucre est effectué à jeun le matin. 5 minutes après l'analyse, prendre du glucose: 75 g dans 200 ml d'eau. La concentration de la solution dépend de l'âge et du poids corporel. Ensuite, pendant 2 heures toutes les 30 minutes, une autre étude est réalisée. Les données obtenues sont établies sous forme de graphique..

Décryptage

Le test de tolérance au glucose diffère de la glucométrie conventionnelle dans le diabète sucré. Il prend en compte le sexe, l'âge, le poids, la présence de mauvaises habitudes ou de processus pathologiques dans le corps. Avec des troubles gastro-intestinaux ou une tumeur maligne, l'absorption du sucre peut être altérée.

Construction de la courbe de sucre: un graphique de 2 axes de coordonnées. Sur la ligne verticale, un niveau possible de glucose dans le sang est indiqué par incréments de 0,1-0,5 mmol / L. Sur la ligne horizontale, les intervalles de temps sont tracés par tranches d'une demi-heure: le prélèvement sanguin est effectué 30, 60, 90 et 120 minutes après l'exercice.

Des points sont placés sur le graphique, qui sont reliés par une ligne. Au-dessous des autres se trouve un point avec des données obtenues à jeun. Dans ce cas, le taux de glucose est le plus bas. Surtout, il y a un point d'information 60 minutes après le chargement. Il faut tellement de temps au corps pour absorber le glucose. Ensuite, la concentration en sucre diminue. Dans ce cas, le dernier point (après 120 minutes) sera situé au-dessus du premier.

La norme des indicateurs pour le prélèvement sanguin à différentes étapes du test
Étapes d'analyseSang capillaire des doigts (mmol / L)Sang veineux (mmol / L)Avec l'estomac vide3.3–5.66.1–760 minutes après l'exercice7.811.12 heures après la prise de glucose6.18.6

En fonction des indicateurs obtenus, la norme est établie, altération de la tolérance au glucose ou diabète. Si, lors du premier test, la glycémie est de 6,1 à 7 mmol / l, la violation de la tolérance de l'organisme au sucre est déterminée.

Si le résultat du premier test à jeun dépasse 7,8 mmol / L (du doigt) et 11,1 mmol / L (de la veine), le test de tolérance au glucose suivant est interdit. Dans ce cas, il existe un risque de coma hyperglycémique. Des recherches répétées sont recommandées. Si le résultat est confirmé, le diabète est diagnostiqué..

Pendant la grossesse

La courbe de sucre aide à éviter les complications pendant la grossesse associées aux sauts de glucose. Avec son aide, le régime alimentaire et l'activité physique sont réglementés. Habituellement, l'analyse est effectuée la 28e semaine.

Un changement du fond hormonal lors du port d'un enfant s'accompagne souvent de sauts de la glycémie.

  • analyse à jeun - 5,3 mmol / l;
  • une heure après la prise de glucose - 11 mmol / l;
  • normal après 2 heures - dans les 8,6 mmol / l.

Au 3ème trimestre, une augmentation de la concentration d'insuline est notée. Avec une glycémie élevée, des recherches supplémentaires sont nécessaires. Si le diagnostic est confirmé, une femme enceinte est recommandée un régime, une thérapie par l'exercice, une surveillance régulière par un gynécologue et endocrinologue. Habituellement, les patients diabétiques accouchent à la 38e semaine. Après un mois et demi, une femme en travail doit donner du sang pour des analyses répétées. Cela confirmera ou exclura le diabète..

La courbe de sucre est réalisée pour surveiller l'état de la femme enceinte, la prévention et le diagnostic rapide du diabète. Il est conseillé aux personnes prédisposées à la maladie de passer régulièrement le test (une fois tous les 6 mois). Les résultats de l'étude, si nécessaire, aideront à ajuster le régime alimentaire et l'activité physique..

Quelle est la courbe du sucre et que peut-on en déterminer?

Au cours de la recherche, différentes méthodes d'étude du taux de glucose sont utilisées..

Un tel test est le test de la courbe de sucre. Il vous permet d'évaluer pleinement la situation clinique et de prescrire le bon traitement.

Ce que c'est?

Le test de tolérance au glucose, en d'autres termes la courbe de sucre, est une méthode de laboratoire supplémentaire pour tester le sucre. La procédure se déroule en plusieurs étapes avec une préparation préalable. Le sang est prélevé à plusieurs reprises d'un doigt ou d'une veine pour examen. Sur la base de chaque clôture, un calendrier est construit..

Que montre l'analyse? Il montre aux médecins la réaction du corps à la charge de sucre et montre les caractéristiques de l'évolution de la maladie. Avec l'aide de GTT, la dynamique, l'absorption et le transport du glucose vers les cellules sont surveillés.

Une courbe est un graphique tracé par des points. Il a deux axes. Sur la ligne horizontale, les intervalles de temps sont affichés, sur le niveau vertical - sucre. Fondamentalement, la courbe est construite sur 4-5 points avec un intervalle d'une demi-heure.

La première marque (sur un estomac vide) est située sous le reste, la seconde (après le chargement) est plus élevée et la troisième (charge en une heure) est le point culminant du graphique. La quatrième marque montre la baisse des niveaux de sucre. Elle ne doit pas être inférieure à la première. Normalement, les points de la courbe n'ont pas de sauts ni d'écarts importants entre eux.

Les résultats dépendent de nombreux facteurs: poids, âge, sexe, état de santé. L'interprétation des données GTT est effectuée par le médecin traitant. L'identification rapide des écarts aide à prévenir le développement de la maladie grâce à des mesures préventives. Dans de tels cas, le poids, la nutrition et l'exercice sont prescrits.

Quand et à qui l'analyse est-elle prescrite?

Le graphique vous permet de déterminer la dynamique et la réaction du corps pendant la charge.

GTT est prescrit dans les cas suivants:

  • ovaire polykystique;
  • détection du diabète latent;
  • détermination de la dynamique du sucre dans le diabète;
  • détection de sucre dans l'urine;
  • la présence de parents avec un diagnostic de diabète;
  • pendant la grossesse;
  • gain de poids rapide.

Elle est réalisée pendant la grossesse avec des écarts par rapport aux normes d'analyse d'urine pour détecter le diabète gestationnel. Dans un état normal, l'insuline dans le corps d'une femme est produite dans un volume plus important. Pour déterminer comment le pancréas fait face à cette tâche, GTT permet.

Tout d'abord, le test est prescrit aux femmes qui ont eu des écarts par rapport à la norme lors de la gestation précédente, avec un indice de masse corporelle> 30 et aux femmes dont les proches souffrent de diabète. L'analyse est effectuée le plus souvent au cours de la 24-28 semaine du trimestre. Deux mois après la naissance, l'étude est à nouveau réalisée..

Vidéo sur le diabète gestationnel:

Contre-indications pour réussir le test:

  • la période post-partum;
  • processus inflammatoires;
  • période postopératoire;
  • les crises cardiaques;
  • cirrhose du foie;
  • malabsorption du glucose;
  • le stress et la dépression;
  • hépatite;
  • jours critiques;
  • dysfonction hépatique.

Préparation et test

Un test de tolérance au glucose nécessite les conditions suivantes:

  • adhérer à une alimentation normale et ne pas la modifier;
  • Évitez le stress nerveux et le stress avant et pendant l'étude;
  • adhérer à l'activité physique normale et au stress;
  • ne fumez pas avant et pendant GTT;
  • exclure l'alcool par jour;
  • exclure les médicaments;
  • ne pas effectuer de procédures médicales et physiothérapeutiques;
  • le dernier repas - 12 heures avant la procédure;
  • ne subissez pas de rayons X ni d’échographie;
  • pendant toute la procédure (2 heures), vous ne pouvez ni manger ni boire.

Les médicaments qui sont exclus immédiatement avant le test incluent: antidépresseurs, adrénaline, hormones, glucocorticoïdes, metformine et autres hypoglycémiants, diurétiques, anti-inflammatoires.

Pour la recherche, une solution de glucose spéciale est nécessaire. Il est préparé immédiatement avant le test. Le glucose est dissous dans l'eau minérale. Autorisé à ajouter un peu de jus de citron. La concentration dépend de l'intervalle de temps et des points du graphique.

Le test lui-même prend en moyenne 2 heures, effectué le matin. Le patient est d'abord conduit pour des recherches à jeun. Puis après 5 minutes, une solution de glucose est administrée. Après une demi-heure, l'analyse se rend à nouveau. Des prélèvements sanguins ultérieurs ont lieu à des intervalles de 30 minutes.

L'essence de la technique est de déterminer des indicateurs sans charge, puis la dynamique avec la charge et l'intensité de la diminution de concentration. Sur la base de ces données, un graphique est construit.

GTT à domicile

La GGT est généralement réalisée en ambulatoire ou dans des laboratoires indépendants pour identifier les pathologies. Avec le diabète diagnostiqué, le patient peut mener une étude à domicile et faire lui-même une courbe de sucre. Les normes pour les tests rapides sont les mêmes que pour les analyses en laboratoire.

Pour une telle technique, un glucomètre conventionnel est utilisé. L'étude est également réalisée d'abord à jeun, puis à charge. Intervalles entre les études - 30 minutes. Avant chaque ponction, une nouvelle bandelette réactive est utilisée..

Avec un test à domicile, les résultats peuvent différer des indicateurs de laboratoire. Cela est dû à la petite erreur de l'appareil de mesure. Son inexactitude est d'environ 11%. Avant l'analyse, les mêmes règles sont suivies que pour les tests en laboratoire.

Vidéo du Dr Malysheva sur trois tests de dépistage du diabète:

Interprétation des résultats

Lors de l'interprétation des données, un certain nombre de facteurs sont pris en compte. Sur la seule base de l'analyse, le diagnostic de diabète n'est pas établi..

La concentration capillaire en sucre dans le sang est légèrement inférieure à celle veineuse:

  1. Le taux de courbe de sucre. Les valeurs normales sont considérées comme allant jusqu'à une charge de 5,5 mmol / l (capillaire) et 6,0 mmol / l (veineux), après une demi-heure - jusqu'à 9 mmol. Le niveau de sucre en 2 heures après le chargement à 7,81 mmol / l est considéré comme une valeur admissible.
  2. Tolérance altérée. Des résultats de l'ordre de 7,81-11 mmol / l après l'effort sont considérés comme un prédiabète ou une tolérance altérée.
  3. Diabète. Si les indicateurs d'analyse dépassent la marque de 11 mmol / l, cela indique la présence de diabète.
  4. Norme pendant la grossesse. À jeun, les valeurs normales sont considérées comme allant jusqu'à 5,5 mmol / l, immédiatement après le chargement - jusqu'à 10 mmol / l, après 2 heures - environ 8,5 mmol / l.

Déviations possibles

Avec d'éventuelles déviations, un deuxième test est prescrit, ses résultats confirmeront ou réfuteront le diagnostic. Lors de la confirmation, une ligne de traitement est sélectionnée.

Des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer des conditions possibles du corps.

  • troubles fonctionnels du système nerveux;
  • inflammation du pancréas;
  • d'autres processus inflammatoires;
  • hyperfonction hypophysaire;
  • troubles de l'absorption du sucre;
  • la présence de processus tumoraux;
  • problèmes gastro-intestinaux.

Avant répétition du GTT, les conditions de préparation sont strictement respectées. En cas de violation de la tolérance chez 30% des personnes, les indicateurs peuvent être maintenus pendant un certain temps, puis revenir à la normale sans médication. 70% des résultats restent inchangés.

Deux autres indications de diabète latent peuvent être une augmentation du sucre dans l'urine à un niveau acceptable dans le sang et des indicateurs modérément augmentés dans une analyse clinique qui ne vont pas au-delà de la norme.

Commentaire d'expert. Yaroshenko I.T., chef de laboratoire:

Un élément clé d'une courbe de sucre fiable est une préparation appropriée. Un point important est le comportement du patient pendant la procédure. Exclusion de l'excitation, du tabagisme, de la boisson, des mouvements brusques. Il est permis d'utiliser une petite quantité d'eau - cela n'affecte pas les résultats finaux. Une bonne préparation est la clé de résultats fiables.

Courbe de sucre - une analyse importante utilisée pour déterminer la réponse du corps au stress. Un diagnostic rapide des troubles de la tolérance vous permettra de ne faire que des mesures préventives.

Courbe de sucre - la norme pour les points du test de tolérance au glucose, lors de la transcription de l'analyse

En cas de diabète, chaque patiente doit effectuer une analyse appelée «courbe de sucre», une telle étude de la glycémie est également obligatoire pendant la grossesse pour savoir si la femme a une concentration de sucre normale. Le test de tolérance au glucose, comme cette analyse est également appelée, aide à diagnostiquer correctement le diabète, à réduire la production d'insuline, à établir les caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Qu'est-ce qu'une courbe de sucre

Le test de tolérance au glucose (GTT pour faire court) est un test de laboratoire qui est utilisé par l'endocrinologie pour déterminer l'état de tolérance au glucose nécessaire pour diagnostiquer des maladies telles que le prédiabète et le diabète. L'étude détermine la glycémie chez un patient à jeun et après avoir mangé, l'activité physique. L'analyse de la tolérance au glucose se distingue par la méthode d'administration: orale et intraveineuse.

Lorsque les glucides pénètrent dans l'organisme, la quantité de sucre dans le sang augmente au bout de 10 à 15 minutes pour atteindre 10 mmol / l. Pendant la fonction pancréatique normale, après 2-3 heures, le sucre revient à la normale - 4,2-5,5 mmol / L. Une augmentation de la concentration de glucose après 50 ans n'est pas considérée comme une manifestation normale liée à l'âge. À tout âge, l'apparition d'un tel signe indique le développement d'un diabète de type 2. Pour déterminer la maladie, GTT sert également..

Indications pour l'analyse

Une méthode de recherche diagnostique telle que la courbe glycémique est nécessaire pour connaître la concentration de sucre dans le sang à différents moments et pour connaître la réaction du corps avec une charge supplémentaire d'administration de glucose. En plus des personnes qui ont déjà reçu un diagnostic de diabète, GTT est prescrit en cas de:

  • si le poids du patient augmente rapidement;
  • sucre détecté dans l'urine;
  • pression constamment élevée;
  • diagnostiqué avec un ovaire polykystique;
  • pendant la grossesse (si urine anormale, prise de poids, pression);
  • avec une prédisposition génétique (présence de parents diabétiques).

Préparation de l'analyse

L'étude ne nécessite pas de préparation spéciale préalable et un changement dans le mode de vie habituel, car l'exclusion ou la restriction dans la nourriture des aliments riches en glucides peut conduire à des résultats incorrects. Pendant les trois jours précédant le test, vous ne devez pas modifier le régime alimentaire, l'utilisation de médicaments doit être convenue avec le médecin. Pour la fiabilité du résultat de l'étude, il est supposé être dans un état calme, il est interdit de fumer et de forcer physiquement. Pendant la menstruation, il est préférable de transférer les échantillons.

Comment prendre

Le patient donne du sang à la courbe de sucre d'une veine ou d'un doigt, les normes sont approuvées pour le type de clôture. Le diagnostic prévoit des dons de sang répétés: la première fois que le prélèvement est effectué à jeun, après un jeûne de 12 heures (seule l'eau est autorisée). Ensuite, vous devez prendre du glucose dissous dans un verre d'eau. Il est conseillé de tester la courbe glycémique toutes les demi-heures pendant deux heures après avoir pris une charge glucidique. Cependant, dans la pratique, une analyse est plus souvent effectuée 0,5 à 2 heures après l'utilisation d'une solution de glucose.

Comment diluer le glucose pour l'analyse du sucre

Pour le test, vous avez besoin de glucose, que vous devez emporter avec vous, car la solution doit être préparée immédiatement avant utilisation. Pour la dissolution, vous avez besoin d'eau calme et propre. En direction de l'étude, le médecin détermine la concentration souhaitée de la solution pour la procédure. Ainsi, 50 grammes de glucose sont prélevés pour un test d'une heure, pour un test de 2 heures - 75 grammes, pour un test de trois heures - déjà 100 g. Le glucose est dilué dans un verre d'eau minérale bouillie ou non gazeuse. Il est permis d'ajouter un peu de jus de citron (cristaux d'acide citrique), car tout le monde ne peut pas boire de l'eau très douce à jeun.

Interprétation des résultats

Lors de l'évaluation des indicateurs, les facteurs affectant le résultat sont pris en compte et il est impossible de diagnostiquer le diabète avec un seul test. Le repos au lit du patient, les problèmes gastro-intestinaux, la présence de tumeurs, les maladies infectieuses qui interfèrent avec l'absorption du sucre affectent le résultat de la courbe glycémique. Le résultat du test de tolérance au glucose dépend de manière significative de l'utilisation de psychotropes, de médicaments diurétiques, d'antidépresseurs, de morphine, ainsi que de caféine et d'adrénaline. Une distorsion est également possible si le laboratoire ne suit pas les instructions strictes d'échantillonnage sanguin..

Taux de courbe de sucre

La charge en sucre est nécessaire pour identifier les éventuels troubles métaboliques cachés. Les normes de résultats sont établies en fonction de la méthode d'échantillonnage - à partir d'une veine ou d'un doigt:

Courbe de sucre ou test de tolérance au glucose

Le diabète est appelé une maladie de civilisation, il affecte aujourd'hui environ 400 millions de personnes sur la planète - 6% de la population. La maladie est lourde de complications, par conséquent, sa détection précoce et son traitement rapide sont importants. Les tests de sucre conventionnels ne suffisent pas pour cela. Une étude plus informative de la courbe de sucre, elle vous permet de détecter le diabète aux premiers stades et ses formes cachées.

Vous apprendrez comment tester la courbe de sucre et ce que les résultats d'une telle étude peuvent révéler..

Qu'est-ce qu'une courbe de sucre?

Contrairement à la définition habituelle de la glycémie, la courbe de sucre révèle un indicateur tel qu'une altération de la tolérance au glucose. Ce concept fait référence au diabète sucré latent ou latent, ainsi qu'à une affection appelée prédiabète. Leur particularité est qu'ils ne se manifestent pas cliniquement, et dans les tests normaux administrés à jeun, le sucre est dans les limites normales..

L'analyse de la courbe de sucre est appelée GTT, un texte de tolérance au glucose, son essence est la suivante. Déterminez la glycémie à jeun, puis donnez au patient 75 g de glucose. Après une heure et 2 heures, un test sanguin est refait.

À partir des données obtenues, une courbe de sucre est construite - une image graphique de la dynamique des niveaux de glucose, par rapport à la norme. Si elle reste élevée après 2 heures, cela indique une diminution de la tolérance au glucose, c'est-à-dire un manque d'insuline, la présence d'un diabète latent.

Indications pour l'analyse et contre-indications pour les tests

L'étude de la courbe de sucre est montrée dans les cas suivants:

  • avec la détection initiale de sucre dans l'urine;
  • les personnes dont les proches parents souffrent de diabète;
  • en présence d'un excès de poids;
  • patients hypertendus;
  • lorsqu'il y a des maladies des organes endocriniens - ovaires, glande thyroïde, glandes surrénales;
  • femmes enceintes souffrant d'hypertension artérielle, d'une prise de poids excessive, d'une pathologie dans l'analyse de l'urine;
  • diabétiques.

Le GTT est contre-indiqué chez les enfants de moins de 14 ans, atteints de diabète à taux de sucre élevé à jeun, les femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel déjà diagnostiqué, tous les patients en période de maladie aiguë et l'aggravation de la maladie chronique.

Comment se préparer au test?

3 jours avant l'analyse de la courbe, il faut exclure l'activité physique, la tension nerveuse, le tabagisme et l'alcool. Si le patient prend des médicaments, il est nécessaire de consulter un médecin à l'avance s'il est possible d'arrêter de les prendre pendant un certain temps.

Le régime reste familier, sans aucune restriction alimentaire. Le dernier repas doit être au plus tard 12 heures avant le test de la courbe de sucre, il est permis de boire de l'eau - boisson pure, minérale sans gaz.

Vous devez prendre 75 g de glucose sec et 200 ml d'eau potable pour préparer une solution fraîche immédiatement avant utilisation. La quantité de glucose et la concentration de la solution peuvent être différentes, cela est déterminé par le médecin individuellement.

Décryptage des résultats d'analyse

Lors de l'évaluation des résultats, les niveaux de sucre suivants sont pris en compte:

  • avec l'estomac vide
  • 1 heure après avoir consommé une solution de glucose;
  • 2 heures après une charge glucidique.

Il importe d'où vient le sang pour analyse. Dans le sang périphérique ou capillaire d'un doigt, le taux de sucre est toujours 10 à 12% inférieur à celui d'une veine prélevée, en raison de son utilisation partielle par les tissus.

L'évaluation des résultats de la courbe de sucre est présentée dans le tableau:

État corporelGlycémie à jeun en mmol / litreNiveau de glucose après 2 heures en mmol / litre
sang de doigtsang d'une veinesang de doigtsang d'une veine
normejusqu'à 5,5jusqu'à 6,1jusqu'à 7,2jusqu'à 7,8
prédiabète5.6 - 6.06.2 - 7.07.3 - 117,8 - 11,4
la tolérance est réduite6.1 - 7.87.1 - 11.17.4 - 117,9 - 12,0
Diabèteplus de 7,8plus de 11,111.1 et plus12.0 et plus

Quant à l'analyse intermédiaire, 1 heure après la prise de glucose, le sucre ne devrait pas augmenter de plus de 30%: du doigt - pas plus de 7,1 mmol / l, de la veine - pas plus de 7,9 mmol / l.

Courbe de sucre pendant la grossesse

Avec le début de la grossesse, la charge sur le corps féminin augmente. Le développement du fœtus augmente les besoins énergétiques en glucose et, en conséquence, en insuline. Pas toujours le corps d'une femme y parvient, ce qui contribue au développement du diabète gestationnel.

Un test de courbe de sucre chez une femme enceinte est effectué trois fois à des fins prophylactiques pour détecter le diabète latent. En cas d'écart par rapport à la norme, des études répétées sont effectuées, à l'exception des cas de diabète explicite et établi. Les indicateurs de son développement sont des niveaux de glucose supérieurs à 10 mmol / litre une heure après un petit déjeuner glucidique et supérieurs à 8,6 mmol / litre après 2 heures.

Causes de déviation de la glycémie

Un test de tolérance au glucose positif dans l'étude de la courbe de sucre peut donner non seulement le diabète, mais aussi d'autres maladies:

  • augmentation de la fonction hypophysaire;
  • maladies et conséquences des lésions du système nerveux central;
  • hyperthyroïdie - thyrotoxicose;
  • pancréatite aiguë et chronique;
  • la présence dans le corps de maladies inflammatoires chroniques et aiguës;
  • maladie du foie avec altération de la fonction;
  • en surpoids.

La cause de l'hyperglycémie révélée chez un patient particulier ne peut être déterminée par un médecin qu'après un examen.

Normalisation de la glycémie

La réduction de la glycémie est basée sur 3 «baleines» principales:

  • correction du régime alimentaire avec restriction des glucides;

Les recommandations diététiques pour les diabétiques sont données par un endocrinologue individuellement. Le principe principal du régime est l'exclusion du régime des glucides "rapides", qui augmentent considérablement le glucose.

Parmi les médicaments, l'insuline à action courte ou longue ou les préparations de comprimés peuvent être prescrites. Il n'y a pas de schémas thérapeutiques uniformes; ils sont compilés individuellement pour chaque patient en fonction des résultats de la glucométrie quotidienne..

L'activité motrice améliore l'utilisation du glucose, il est consommé par les muscles lorsqu'ils sont réduits. L'exercice régulier, la marche aide à réduire la glycémie.

Quel est le danger d'une glycémie élevée?

Le glucose est la principale source d'énergie nécessaire au maintien de la vie. Lorsque son niveau dans le sang est élevé, cela suggère qu'il n'est pas entièrement utilisé par le corps, les processus métaboliques sont perturbés, tous les organes souffrent, leurs fonctions diminuent. Les tissus nerveux et les vaisseaux sanguins les plus vulnérables.

La deuxième "épée punissante" est le glucose lui-même sous une forme non divisée. Circulant à travers les vaisseaux, il a un effet toxique sur leurs parois, l'athérosclérose se développe, la circulation sanguine est perturbée.

Dans le contexte des changements pathologiques du diabète, les complications suivantes sont caractéristiques:

  • atrophie du nerf optique et de la rétine;
  • pathologie vasculaire - hypertension, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, gangrène des membres;
  • encéphalopathie, neuropathie - dommages au système nerveux central et périphérique;
  • dégénérescence des organes - rein, foie, cœur.

Malgré le danger du diabète, la médecine moderne a les moyens de normaliser la glycémie, de prévenir les complications et de maintenir la qualité de vie des patients. Un test majeur à cet égard est joué par des tests abordables et opportuns - un test de tolérance au glucose, que vous devez connaître et mémoriser..

Aimez-vous l'article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète