Microalbuminurie

La microalbuminurie est un symptôme de laboratoire accompagné de l'apparition de traces de protéines de faible poids moléculaire dans l'urine - jusqu'à 0,3 gramme par litre par jour. Cette perte ne peut pas être déterminée à l'aide d'un test de dépistage - une analyse clinique générale de l'urine. L'assistant de laboratoire utilise des études très sensibles pour détecter la microalbuminurie..

Normalement, l'épithélium glomérulaire ne laisse pas passer les molécules de protéines. Avec de petites violations, il devient perméable à l'albumine. Ces protéines ont un poids moléculaire très faible, elles sont donc capables de s'infiltrer à travers la membrane des glomérules des reins. Les maladies accompagnées de microalbuminurie comprennent le diabète sucré, l'hypertension artérielle, les pathologies auto-immunes et inflammatoires.

Les causes

Les albumines sont des protéines plasmatiques de faible poids moléculaire. Les filtres rénaux ne doivent pas les faire passer dans l'urine. Les premiers stades de nombreuses pathologies vasculaires s'accompagnent d'une perte d'albumine avec l'urine. Les violations flagrantes de la structure des glomérules rénaux sont caractérisées par l'excrétion de protéines plus grosses dans l'urine.

Normalement, la membrane des glomérules rénaux a des «pores» à travers lesquels s'échappent des substances inutiles. L'albumine peut pénétrer à travers ces trous. Cependant, la membrane glomérulaire et la molécule de protéine ont une charge négative et se repoussent donc. En raison du mécanisme décrit, l'albumine ne pénètre pas dans l'urine.

La principale raison de la violation du transport des protéines dans les glomérules rénaux est due aux pathologies vasculaires. Ils peuvent être causés par divers facteurs, mais l'essence du problème est réduite à l'apparition d'une charge positive sur la membrane glomérulaire. En raison de la violation décrite, les molécules d'albumine sont attirées vers l'épithélium et s'infiltrent à travers les «pores» dans l'urine.

Une autre cause fréquente d'augmentation de l'albumine dans l'urine est la glomérulonéphrite aiguë et chronique. La pathologie s'accompagne de la synthèse d'anticorps dirigés contre l'épithélium glomérulaire des reins. Ils détruisent les petits vaisseaux de l'organe, provoquant un changement de charge de la membrane. Cette maladie se rencontre le plus souvent chez les enfants et les jeunes femmes..

En outre, la microalbuminurie peut se produire dans le contexte de la pyélonéphrite et d'autres néphropathies. Le syndrome de laboratoire n'est pas caractéristique des variantes légères de la pathologie. Cependant, il apparaît avec une inflammation chronique du tissu conjonctif des reins et la transition du processus vers les glomérules.

La glomérulosclérose est le stade final de la glomérulonéphrite chronique et d'autres pathologies rénales. Ce diagnostic est posé en remplaçant les cellules organiques normales par du tissu conjonctif. Aux stades précoces, la glomérulosclérose s'accompagne souvent d'une libération d'albumine dans l'urine..

Une augmentation de l'albumine dans l'urine est observée avec l'hypertension artérielle gestationnelle - gestose tardive. La complication décrite de la grossesse s'accompagne de l'apparition de protéines dans l'urine, d'un œdème et d'une augmentation de la pression artérielle.

La microalbuminurie est un signe précoce de lésions rénales dans le diabète. Si le régime alimentaire et d'autres recommandations ne sont pas suivis, une augmentation de la quantité de glucose dans le sang entraîne une angiopathie - une violation de la structure des vaisseaux sanguins. Les organes cibles les plus courants du diabète sont le cerveau, la rétine, les reins et le cœur.
Le lupus érythémateux disséminé, certains types de vascularite, le syndrome de Goodpasture et d'autres pathologies auto-immunes s'accompagnent d'une perte d'albumine urinaire. Elle est causée par une violation de la structure des petits vaisseaux des reins et un changement de leur polarité.

Les causes les plus rares du développement de la microalbuminurie comprennent les pathologies et les conditions suivantes:

  • fermentopathie;
  • empoisonnement aux sels de métaux lourds;
  • goutte;
  • sarcoïdose;
  • tubulopathie;
  • rejet de greffe.

Parfois, la microalbuminurie est une variante normale. Dans ce cas, il est temporaire, sa durée ne dépasse pas 1-2 semaines. Les conditions qui contribuent à l'excrétion d'albumine dans l'urine comprennent:
  1. Activité physique prolongée et intense, accompagnée de la dégradation des protéines dans le corps.
  2. Fièvre dans les maladies infectieuses.
  3. Hypothermie prolongée.
  4. Apport élevé en protéines.

Symptômes

Le danger de la pathologie est le manque de tableau clinique au stade initial. Une personne ne se plaint pas d'albuminurie jusqu'à 30 milligrammes par jour.

Les symptômes de la maladie surviennent au stade prénéphrotique. Le patient peut ressentir une augmentation de la pression artérielle supérieure à une valeur de 140 à 90. Parfois, une personne se plaint de douleurs à la tête et dans la région du cœur. Le stade prénéphrotique s'accompagne d'attaques épisodiques d'hypertension artérielle.

Le stade néphrotique de la pathologie entraîne des modifications des glomérules rénaux. Certains d'entre eux sont remplacés par du tissu conjonctif, ils permettent donc à des molécules plus grosses - créatinine, globules rouges.

Le stade décrit s'accompagne d'une augmentation constante des chiffres de la pression artérielle. Parfois, les patients remarquent une petite enflure sur le visage le matin.

Le stade final de l'urémie est caractérisé par des violations flagrantes de la structure des reins. Le patient perd plusieurs grammes de protéines par jour, les globules rouges pénètrent également dans l'urine.

Au dernier stade de la maladie, un œdème massif se développe qui ne passe pas le soir. Ils sont localisés sur les extrémités supérieures et inférieures, le visage, dans les cavités corporelles. L'hypotension artérielle atteint 180/100 ou plus, elle est difficile à traiter.

En raison de la perte de globules rouges, une anémie est observée. La peau du patient pâlit, il se plaint de vertiges et de faiblesse. Cette étape nécessite une hémodialyse, sinon la personne tombera dans le coma.

Diagnostique

Le diagnostic de microalbuminurie nécessite des tests spéciaux. Les tests d'urine standard ne peuvent pas détecter de petites pertes de protéines de faible poids moléculaire.

Avant de passer l'analyse, le patient doit subir une préparation. Le non-respect des règles affecte la qualité des résultats de la recherche..

Avant de collecter l'urine, le patient doit abandonner l'activité physique pendant au moins 7 jours. Il lui est interdit de faire une analyse dans la semaine après avoir souffert de maladies infectieuses aiguës. De plus, quelques jours avant le test, vous devez refuser de prendre tous les médicaments sauf les médicaments vitaux.

Immédiatement le jour du test, il est recommandé de laver les organes génitaux externes. La vaisselle doit être stérile et propre. Pendant le transport au laboratoire, le gel et les rayons UV doivent être évités..

Certaines maladies et conditions peuvent donner de faux résultats. Les contre-indications pour la livraison d'urine pour analyse sont les pathologies suivantes:

  1. Processus infectieux dans les voies urinaires - urétrite, cystite.
  2. Fièvre supérieure à 37 degrés Celsius.
  3. La période de saignement menstruel chez les femmes.

Il existe deux principaux types de tests pour déterminer la quantité d'albumine dans votre urine. La plus précise d'entre elles est l'étude quotidienne des protéines dans l'urine. Le patient doit se lever à 6 heures du matin et vider l'urine du matin dans les toilettes. Il doit ensuite collecter toute l'urine dans un seul récipient. La dernière portion d'urine pour l'analyse quotidienne est le matin du lendemain.

Une méthode plus simple pour déterminer l'albumine dans l'urine est l'étude d'une seule portion. L'urine du matin est préférée. Le patient doit recueillir toute l'urine dans un récipient stérile immédiatement après le réveil..

Les résultats de l'analyse sont présentés dans le tableau:

Quelles sont les anomalies de la microalbumine dans l'urine? Comment passer un test de microalbuminurie?

Les reins, en tant qu'organe clé du système excréteur, éliminent les composés chimiques toxiques et inutiles du corps, absorbant tout le nécessaire. Lorsqu'ils ne peuvent pas faire face à la charge, des produits pathologiques tels que les globules rouges, les cristaux de sel, l'épithélium, la microalbumine dans l'urine peuvent apparaître.

informations générales

Les fonctions des reins comprennent la purification du sang des toxines, des quantités excessives d'électrolytes, de sels et d'eau. Dans ce cas, les protéines, le glucose et les cellules sanguines d'une personne sont réabsorbés. Les protéines synthétisées dans le foie, ainsi que celles alimentées, sont nécessaires au renouvellement constant des cellules dans tous les organes et tissus. La plupart des structures protéiques dans le sang sont l'albumine. Ils sont nécessaires pour maintenir la pression artérielle oncotique et l'équilibre optimal entre la composition du sang et des cellules dans les tissus. Les structures glomérulaires de la substance corticale du rein sont responsables de la sécurité de ces protéines dans le canal circulant. De plus, déjà dans les tubules distaux, l'eau et les éléments nécessaires sont réabsorbés. Tout le reste sort finalement des voies urinaires et est considéré comme de l'urine secondaire..

Si une déficience de la fonctionnalité des reins se manifeste et que le glomérule pénètre plus que la quantité nécessaire de substances, la composition de l'urine change considérablement. La libération d'albumine et d'autres protéines avec l'urine peut perturber considérablement l'homéostasie sanguine. Cependant, aucune manifestation clinique n'est observée à ce stade. Pour cette raison, des difficultés surviennent avec le diagnostic précoce de l'insuffisance rénale. Donc, pour déterminer une pathologie possible, une analyse de l'urine pour la microalbuminurie est nécessaire.

Examen de l'urine pour les protéines

Pour le diagnostic préclinique des maladies survenant avec une altération de la filtration des protéines plasmatiques, une étude sur la microalbuminurie (AIU) est utilisée.

Le niveau d'albumine dans la portion quotidienne d'urine doit se situer à moins de 30 mg par jour. Le dépassement de cette valeur correspond à une microalbuminurie. Lorsque plus de 300 mg / jour sont sécrétés, l'albuminurie est indiquée dans la conclusion..

Dans un seul échantillon d'urine du matin, la norme de la microalbumine ne dépasse pas 20 mg / l.

Une analyse d'urine consiste à évaluer un indicateur important - le rapport de l'albumine à la créatinine. Selon ce paramètre, une partie possible du biomatériau évalue une éventuelle néphropathie. En l'absence de pathologie, cet indicateur doit être de 3,5 mg / mmol pour les femmes et 2,5 g / mmol pour les hommes. Le rapport albumine-créatinine légèrement modifié (albuminurie dans une seule dose d'urine) ne devrait pas effrayer les patients. Il est nécessaire de prélever et d'examiner à nouveau l'échantillon. Si l'albumine augmente à nouveau dans l'urine, le médecin traitant prescrira des méthodes de diagnostic supplémentaires et sélectionnera le traitement nécessaire. Par exemple, pour clarifier le diagnostic de pathologie rénale, un test urinaire immunochimiluminescent pour la bêta-2-microglobuline est utilisé..

L'apparition de microalbumine dans l'analyse ne sert pas toujours d'indicateur de pathologie. Ce sont de très petites structures protéiques. Avec une bonne santé rénale, une petite quantité peut être excrétée dans l'urine. Le plus souvent, il s'agit d'albumine endommagée, défectueuse ou de particules de structures protéiques déjà détruites.

Mais les gros éléments ne peuvent normalement pas surmonter le filtre glomérulaire. Leur apparition dans les sédiments indique une violation de la fonction de filtration des reins.

Parfois, dans les études sur l'urine, on trouve de l'albumine - un produit intermédiaire de la dégradation des protéines. Cela peut indiquer à la fois une pathologie rénale et une dégradation cellulaire en dehors du système urinaire, par exemple, des ulcères, une gangrène, des tumeurs.

Le corps des enfants a particulièrement besoin d'un diagnostic précoce, d'une analyse d'urine au MAU, montrant même la quantité minimale d'albumine - une raison pour un examen approfondi de l'enfant.

Comment collecter l'urine?

Chaque personne est souvent confrontée à la nécessité de collecter des biomatériaux pour la recherche. Il est important de le faire correctement pour que le résultat soit vrai. Mais comment passer l'analyse pour que son décryptage soit fiable? Il suffit de suivre des règles simples:

  • La veille de la collecte de l'échantillon, exclure de la consommation tous les colorants alimentaires, boissons alcoolisées, préparations pigmentaires (si possible).
  • Des mesures d'hygiène doivent être prises sans utiliser de désinfectants. Chez les femmes, l'utilisation de tampons pour la pureté du matériel biologique est une priorité. L'urine est recueillie dans un récipient en plastique stérile, sans toucher ses bords avec les organes génitaux.
  • Votre médecin peut planifier une analyse quotidienne de l'UIA. L'urine quotidienne est plus informative, car pendant la journée, les processus métaboliques dans le corps changent. Vous devez collecter le matériel dans un conteneur tout au long de la journée. L'assistant de laboratoire pendant l'étude prendra la portion nécessaire et déterminera le contenu des structures protéiques dans l'urine.

Les causes de l'albumine dans l'urine

Il existe des causes naturelles qui augmentent la teneur en microalbumine dans les résidus secs. Cette condition est réversible et éliminée par l'exclusion des facteurs provoquants, qui comprennent:

  • boire des quantités excessives d'eau et de produits contenant de l'eau,
  • augmentation de l'activité physique,
  • fumer ou prendre des médicaments contenant de la nicotine,
  • température ambiante très basse ou trop élevée,
  • violation des règles d'hygiène avant de collecter l'urine pour analyse.

Il est important de considérer les maladies concomitantes (troubles psychiatriques, processus oncologiques ou nécrotiques), le fait des rapports sexuels peu de temps avant le prélèvement des échantillons.

Dans ces cas, l'analyse UIA sera faussement positive. De telles conditions ne nécessitent pas de traitement, il suffit d'exclure les causes de leur apparition et le résultat de l'étude sur l'albumine sera normal.

L'apparition d'albumine dans l'analyse de l'urine est caractéristique de nombreuses maladies. Ceux-ci incluent la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite, la néphrose, l'insuffisance rénale chronique (IRC), l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, les changements athérosclérotiques, la néphropathie diabétique, l'alcoolisme chronique, la gestose.

Protéines dans l'urine avec diabète

Le diabète sucré est une maladie endocrinienne qui se caractérise par une violation de la synthèse de l'insuline dans les cellules bêta du pancréas. Les cellules bêta peuvent être endommagées ou épuisées, selon l'étiologie du processus. Cette maladie est totalement incurable. Au fil du temps, l'évolution du diabète affecte les vaisseaux, en particulier le rein.

Le processus pathologique chez l'adulte après 5 ans entraîne des dommages aux membranes de filtration, l'excrétion des structures protéiques du corps dans le cadre de l'urine secondaire commence. Déjà à ce stade, la restauration et le support des cellules bêta est nécessaire. La microalbuminurie dans le diabète est le premier signe diagnostique de la néphropathie diabétique au stade initial. La microalbuminurie s'accompagne d'une insuffisance vasculaire et nécessite un soutien constant avec des médicaments. Même si la pathologie primaire est traitée de manière adéquate, la protéinurie est inévitablement détectée chez les diabétiques après 10-15 ans. À ce stade, les cellules bêta sont considérablement épuisées et deviennent fonctionnellement inutiles. Les mécanismes d'échange sont soutenus par une thérapie spéciale. Après 20 ans, des formes d'insuffisance rénale prononcées, selon la classification moderne - CKD. Ces patients doivent subir une analyse d'urine avant chaque rendez-vous pour surveiller de manière fiable la fonction rénale. Il existe des bandelettes de test modernes avec lesquelles les patients peuvent contrôler indépendamment la concentration de microalbumine dans l'urine.

Classification des stades de progression de la néphropathie

Si la microalbuminurie ou la protéinurie est détectée à plusieurs reprises, vous devez rechercher une cause pathologique de cette condition.

Étant donné que le début de la néphropathie est souvent progressif, sans manifestations cliniques, un tel stade asymptomatique est rarement diagnostiqué. Il n'y a que des changements mineurs dans les paramètres de laboratoire et il n'y a pas de plaintes subjectives chez le patient. Il est seulement possible d'identifier l'albumine légèrement élevée dans l'urine. Par conséquent, les tests de laboratoire de ce type sont extrêmement importants pour le diagnostic précoce de la néphropathie..

À l'avenir, une pression artérielle élevée peut survenir, qui devient persistante et se transforme en hypertension artérielle. La filtration dans les reins diminue, l'analyse de la microalbuminurie montre le résultat de plus de 300 mg de protéines. L'œdème rénal, le plus visible sur le visage, apparaît ensuite. Dans une analyse d'urine générale, des globules rouges peuvent être détectés. CKD est dangereux pour la santé, il est donc urgent de commencer le traitement selon les recommandations du médecin.

Au stade urémique, tous les symptômes disponibles progressent fortement. Une énorme quantité d'albumine est excrétée dans l'urine, jusqu'à une protéinurie massive, une hématurie est exprimée (globules rouges dans l'urine). Si, en temps opportun, l'analyse d'urine pour la microalbumine n'est pas effectuée, le développement de l'IRC est inévitable. Malheureusement, ces patients sont condamnés à l'hémodialyse ou à la transplantation rénale..

Il est important de déterminer le niveau de glucose dans le sang afin de prévenir le développement du diabète et ses conséquences sous la forme de dommages aux cellules bêta et à l'IRC. Avec une maladie diagnostiquée, vous devez consulter régulièrement des médecins. Ensuite, la probabilité d'une détection précoce et d'un traitement rapide du diabète augmente. Par conséquent, le pronostic pour la vie et la santé du patient devient plus favorable.

Microalbuminurie

La microalbuminurie (AIU) est l'excrétion d'albumine dans l'urine en une quantité de 30 à 300 mg par jour. À l'hôpital de Yusupov, toutes les conditions ont été créées pour le traitement des patients atteints d'albuminurie:

  • Chambres avec un niveau de confort européen;
  • L'utilisation d'un équipement de diagnostic moderne de qualité expert qui vous permet d'établir rapidement et avec précision la cause de l'albuminurie;
  • Traitement des maladies se manifestant par l'albuminurie à l'aide des derniers médicaments avec une efficacité élevée et un spectre minimal d'effets secondaires;
  • Attitude attentive du personnel médical aux souhaits des patients.

Les cas graves de maladies, dont l'un des signes est la microalbuminurie, sont discutés lors d'une réunion du Conseil d'experts avec la participation de professeurs, de docteurs en sciences médicales et de médecins de la plus haute catégorie. Des cardiologues, des néphrologues, des endocrinologues et d'autres spécialistes sont impliqués dans le traitement des patients, en fonction de la cause de l'albuminurie..

La microalbuminurie est un signe précoce d'une altération de la fonction rénale et est l'une des manifestations des lésions des organes cibles (un indicateur de dysfonction endothéliale, de résistance à l'insuline et d'augmentation de la coagulation sanguine - hypercoagulation). Le diagnostic de microalbuminurie est effectué à l'aide de bandelettes spéciales. Ils viennent dans différentes sensibilités. Si le résultat est positif, la présence de microalbuminurie est confirmée par des méthodes quantitatives..

Indications pour la nomination d'une analyse d'urine pour la microalbuminurie

Les médecins de l'hôpital de Yusupov nomment un test d'urine pour la microalbuminurie (UIA) dans le but suivant:

  • Dépistage des stades initiaux de la dysfonction glomérulaire rénale (néphropathie, comme complications de l'hypertension, diabète sucré, athérosclérose);
  • Diagnostic des maladies des reins et des organes du système cardiovasculaire;
  • Surveillance de l'état des reins dans les maladies dans lesquelles les reins peuvent être impliqués dans le processus pathologique (diabète sucré, hypertension, maladies cardiovasculaires);
  • Surveillance du traitement de l'hypertension.

La microalbuminurie est un marqueur pour évaluer le risque de maladie rénale et cardiovasculaire. L'analyse d'urine à l'UMA est prescrite aux patients souffrant de glomérulonéphrite, d'hypertension artérielle, de sarcoïdose. Les taux d'albumine urinaire peuvent augmenter en cas d'intolérance au fructose, d'hypothermie. La microalbuminurie est déterminée chez les femmes enceintes à risque de développer une néphropathie.

Comment passer un test de microalbuminurie

À la veille de l'étude, il est conseillé au patient d'éviter de prendre de l'alcool, des aliments salés et épicés, des aliments qui changent la couleur de l'urine (betteraves, carottes). Avant de recueillir l'urine, une toilette approfondie des organes génitaux externes doit être effectuée. Les hommes effectuent une toilette des organes génitaux externes après l'enlèvement du prépuce et l'exposition du gland du pénis. Il n'est pas recommandé aux femmes de donner de l'urine pour la microalbuminurie pendant les menstruations. Avant de collecter l'urine, il est conseillé d'insérer un tampon gynécologique dans le vagin.

L'incontinence urinaire est recueillie par cathéter. Chez les nourrissons, une toilette approfondie des organes génitaux externes est effectuée, l'urine est collectée dans l'urinoir. L'urine extraite des couches ne peut pas être examinée..

L'urine doit être collectée dans un récipient en verre ou en plastique propre, bien lavé, sec ou dans un récipient à urine stérile et jetable. Le récipient après avoir recueilli l'urine est bien fermé avec un couvercle, placé dans un sac jetable propre et livré au centre de laboratoire de l'hôpital de Yusupov.

Interprétation des résultats des tests d'urine à l'UIA

L'excrétion d'albumine dans l'urine peut augmenter avec la déshydratation, un effort physique intense et un régime riche en protéines. La microalbuminurie est déterminée chez les patients souffrant de maladies qui surviennent avec une augmentation de la température corporelle, des processus inflammatoires des voies urinaires (cystite, urétrite).

Une diminution du niveau d'albumine dans l'urine se produit avec les maladies suivantes:

  • Dysmétabolique, reflux, néphropathie radiologique;
  • Pyélonéphrite;
  • Glomérulonéphrite à un stade précoce;
  • Thrombose veineuse rénale;
  • Polykystose rénale;
  • Néphropathie des femmes enceintes;
  • Lupus érythémateux disséminé (néphrite lupique);
  • Amylose rénale;
  • Le myélome multiple.

L'excrétion d'albumine dans l'urine diminue avec une hydratation excessive, un régime pauvre en protéines, la prise d'inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (énalapril, captopril), des anti-inflammatoires non stéroïdiens, une hypothermie.

Manifestations physiques de la microalbuminurie

Un patient avec une teneur élevée en albumine dans l'urine passe par plusieurs étapes du développement de la maladie. Au stade asymptomatique, le patient ne se plaint pas, mais la microalbuminurie est déterminée dans l'urine. Au stade initial de la maladie, il n'y a pas non plus de plaintes, mais il augmente le taux de filtration glomérulaire. L'indicateur de microalbuminurie ne dépasse pas 30 mg par jour.

Le stade prénéphrotique est caractérisé par une augmentation du niveau de microalbumine dans l'urine jusqu'à 300 mg. La pression artérielle du patient augmente et le taux de filtration rénale augmente. Il y a des plaintes associées à une augmentation de la pression artérielle (maux de tête, nausées, parfois vomissements). Avec le stade néphrotique de la maladie, la pression artérielle augmente, elle est mal contrôlée en prenant des médicaments antihypertenseurs, un œdème apparaît. Dans les résultats de l'analyse de l'urine, il y a une augmentation significative de la quantité de protéines et de la présence de globules rouges. La filtration glomérulaire diminue, les niveaux de créatinine et d'urée sont élevés.

Le stade de l'insuffisance rénale est caractérisé par une augmentation fréquente de la pression artérielle. L'œdème devient persistant, le nombre de globules rouges dans l'urine augmente. Le taux de filtration est considérablement réduit, la concentration de protéines dans l'urine augmente avec la créatinine et l'urée.

La signification clinique de la microalbuminurie

La microalbuminurie est le signe précoce le plus important de lésions rénales, qui reflète les stades initiaux de la pathologie vasculaire (dysfonction endothéliale, athérosclérose). Il est invariablement en corrélation avec une augmentation de l'incidence des maladies cardiovasculaires et de la mortalité. Des thèses, des articles consacrés au problème de la microalbuminurie suggèrent que même une légère augmentation de l'excrétion d'albumine dans l'urine est associée à une augmentation significative du risque d'événements cardiovasculaires, y compris mortels. Une augmentation progressive de l'UIA indique une détérioration des vaisseaux sanguins et entraîne une augmentation supplémentaire du risque. À cet égard, la microalbuminurie est reconnue comme un facteur indépendant de risque cardiovasculaire et le premier signe de lésion des organes cibles (reins).

L'UIA est le résultat d'une perte accrue d'albumine du plasma sanguin à travers l'endothélium et est définie comme un marqueur du développement de troubles systémiques de la fonction endothéliale. La dysfonction endothéliale est caractéristique des premiers stades de l'athérosclérose et est directement associée à une augmentation du risque cardiovasculaire.

Les scientifiques ont découvert qu'une excrétion accrue de protéines dans l'urine est clairement associée à une hypertrophie ventriculaire gauche, indépendamment de l'âge, de la race, du sexe, de la pression artérielle, du tabagisme, du diabète, du tabagisme ou de la créatinine dans le sang. L'UIA est particulièrement souvent détectée dans l'insuffisance cardiaque et l'hypertension artérielle. La microalbuminurie se développe chez 10 à 40% des patients atteints de diabète de type 1 et chez 15 à 40% des patients atteints de diabète de type 2. Le taux de détection de la microalbuminurie augmente avec l'augmentation de la durée de la maladie dans les deux types de diabète.

Afin d'être testé pour la microalbuminurie, appelez le centre de contact de l'hôpital Yusupov. Après l'examen, les médecins traiteront la maladie qui a provoqué une augmentation des protéines dans l'urine..

Analyse d'urine pour la microalbuminurie

Très souvent, au cours de l'examen, le médecin peut prescrire une analyse d'urine pour la microalbuminurie, ce qui vous permet d'obtenir des réponses aux questions sur la maladie.

Caractéristiques de l'étude

L'analyse d'urine pour la microalbuminurie est l'un des moyens efficaces de vérifier le fonctionnement des reins et du foie. Le fait est que l'albumine est une protéine associée au sérum sanguin. En particulier, une grande partie est contenue directement dans le plasma.

En raison de leur grande taille, les molécules d'albumine effectuent un transport ainsi qu'une fonction de liaison. Ce type de protéine est produit dans le foie, après quoi il pénètre dans les reins avec du sang. Cela suggère que pendant la filtration, une certaine albumine peut se trouver dans l'urine..

Tout cela sera clarifié à l'aide d'une analyse. En conséquence, l'apparition de cette protéine dans le sang indiquera qu'il y a des problèmes avec les reins. Le fait est qu'en raison de leur taille, les molécules d'albumine en nombre très limité peuvent pénétrer dans l'urine. Le plus souvent, il s'agira de microalbumine, suffisamment petite, mais non indicative de la présence de la maladie..

La maladie rénale doit être discutée lorsque l'analyse d'urine pour la microalbuminurie montre un grand nombre de protéines d'albumine et des molécules plus grosses. Cela signifie que des dommages aux glomérules, aux tubules ou à la sélectivité de la filtration ionique dans les reins se produisent. Dans certains cas, une analyse d'urine peut être prescrite pour détecter Mau. Cette analyse vous permet de diagnostiquer avec précision le développement de la néphropathie diabétique. Il est effectué comme un moyen de contrôler l'efficacité du traitement.

Le plus souvent, une analyse d'urine pour la microalbuminurie doit être effectuée, s'il devient nécessaire de vérifier le développement de la maladie du diabète sucré insulino-dépendant.

Surtout si l'étude montre un excès de la norme de 30 mg d'albumine pendant la journée. Cela correspondra à 20 mg par 1 litre lors de l'étude d'un seul échantillon d'urine.

Quand peut-on prescrire une analyse?

La détection de la quantité de molécules de protéines de microalbumine dans l'urine peut être prescrite lors du diagnostic ou du traitement de la néphropathie. De plus, l'analyse permet dans les premiers stades de déterminer le début de la maladie.

Étant donné que la maladie elle-même aura plusieurs variétés, elles seront toutes clarifiées après un test d'urine. Il est nécessaire de le prendre afin de découvrir tous les processus pathologiques possibles qui se produisent dans le corps et peuvent entraîner une altération de la fonction rénale, ainsi que le développement d'autres processus pathologiques.

En médecine, on distingue deux stades de néphropathie:

  • au premier stade, il sera très difficile de déterminer le début de la maladie;
  • dans la deuxième étape, une analyse d'urine montrera déjà un nombre suffisamment important de changements, par conséquent, une maladie telle qu'une insuffisance rénale peut être diagnostiquée.

Dans certains cas, l'analyse déterminera l'apparition d'une grande quantité de protéines dans l'urine, qui peut être évaluée comme le début de la maladie. De plus, c'est l'étape initiale qui peut être durcie rapidement et facilement. Cela ne sera possible que si la maladie est détectée en temps opportun..

Indications pour l'analyse de l'UIA et sa méthodologie

Les tests d'urine vous permettent de vérifier un large éventail de données - malgré l'avènement de nouvelles méthodes, ils occupent une place honorable parmi les tests de laboratoire les plus informatifs. Ils sont particulièrement utiles lorsque vous travaillez avec des patients soupçonnés de lésions rénales de diverses étiologies (par exemple, avec néphrite, diabète sucré, hypertension artérielle, processus inflammatoires auto-immuns).

Déchiffrer le concept

La microalbuminurie, abrégée en UIA, est l'excrétion, c'est-à-dire l'excrétion dans l'urine d'une fraction spéciale de la protéine totale - l'albumine. Il se trouve dans le sérum sanguin et est normalement excrété du corps par les reins seulement en petite quantité.

L'UIA est un type de protéinurie - excrétion excessive de protéines dans l'urine. La concentration d'albumine augmente avec le développement de maladies ou l'exposition à des facteurs transitoires (transitoires). Si le symptôme persiste longtemps, il épuise le corps et une intervention médicale est nécessaire..

Raisons possibles

Le développement de la microalbuminurie est considéré comme un signe défavorable indiquant une atteinte progressive des reins. En même temps, c'est un marqueur précoce de dommages à ces organes dans diverses maladies; s'il est détecté en temps opportun, les chances d'efficacité du traitement sont élevées.

Physiologique

Bien que la microalbumine soit normalement excrétée en quantité insignifiante, son niveau dans l'urine peut augmenter même chez une personne en bonne santé. Dans quelles situations cela se produit-il? La première et la plus probable cause est un régime riche en protéines..

Parmi les situations physiologiques figurent également:

  1. Manque de liquide ou sa perte accrue, c'est-à-dire déshydratation (par exemple, avec la sécrétion de glandes sudoripares par une journée chaude).
  2. Anxiété émotionnelle, situation stressante.
  3. Exercice de haute intensité.

Séparément, il convient de noter l'introduction de composants protéiques de l'extérieur - par exemple, si l'urine à analyser a été collectée dans un récipient non stérile contaminé ou si le patient a ignoré les exigences d'hygiène avant de collecter le matériel, et du sang, du mucus et du sperme ont pénétré dans le récipient.

Transitoire

Ce sont des États qui persistent pendant une période de temps limitée. Dès que le facteur provoquant cesse son effet, le symptôme de la microalbuminurie disparaît également. Ainsi, la liste des déclencheurs potentiels comprend:

  • fièvre (de toute origine, le plus souvent avec des maladies infectieuses);
  • hypothermie;
  • déshydratation, c'est-à-dire déshydratation de nature pathologique - avec vomissements, diarrhée, coup de chaleur;
  • foyers inflammatoires dans les voies urinaires en dessous du niveau des reins;
  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le niveau d'albumine libéré par le corps peut augmenter avec une variété de blessures - y compris des dommages au bas du dos, à l'abdomen. Les brûlures peuvent provoquer une augmentation.

Pathologique

Ce sont des conditions défavorables persistantes associées à des dommages directs ou indirects aux soi-disant «filtres protéiques» - les reins ou une structure spéciale appelée «endothélium» tapissant la surface intérieure des vaisseaux. La survenue de microalbuminurie est caractéristique des pathologies suivantes:

  1. Glomérulonéphrite.
  2. Dommages aux reins auto-immunes.
  3. Hypertension artérielle.
  4. Diabète sucré avec développement d'une néphropathie.
  5. Insuffisance cardiaque congestive.
  6. Athérosclérose.

Il est prouvé que l'apparition de microalbuminurie peut être observée lors du rejet d'un rein transplanté, d'une intoxication par des médicaments ou des poisons, ainsi qu'en présence d'un processus tumoral chez un patient.

Quand l'analyse est-elle recommandée?

Vérifiez la microalbuminurie si:

  • Diagnostic des maladies rénales de toute genèse;
  • prouvé la présence de diabète;
  • le patient présente des signes de pathologies du système cardiovasculaire;
  • processus auto-immuns détectés (par exemple, lupus érythémateux disséminé).

Les tests en laboratoire vous permettent de:

  1. Effectuer un diagnostic précoce des lésions rénales dans l'hypertension, le diabète sucré et d'autres pathologies potentiellement importantes.
  2. Évaluer le risque pour la santé des patients.
  3. Comprendre si la thérapie est efficace et si une correction est nécessaire.

Méthodes de diagnostic

Contrairement aux études sur les protéines totales (protéinurie), le niveau d'albumine dans l'urine est vérifié de manière sélective - c'est-à-dire uniquement s'il existe des preuves. Déterminer l'utilisation de biomatériaux collectés une fois (le matin) ou pendant la journée (24 heures).

Dépistage

Ce qu'on appelle des études conçues pour détecter le fait d'une sécrétion excessive d'albumine dans l'urine. Ils ne permettent pas d'évaluer le niveau de l'indicateur et n'offrent qu'un résultat qualitatif:

Cela permet de déterminer quels échantillons sont à risque et d'utiliser des méthodes de recherche plus coûteuses uniquement pour eux, en séparant immédiatement des échantillons de personnes en bonne santé. L'analyse d'urine pour l'UIA est effectuée à l'aide de bandelettes réactives ou de comprimés absorbants spéciaux. Ils sont plongés dans l'échantillon de matériau collecté et, si la réponse est positive, une réaction se produit - le plus souvent, c'est la coloration de la zone de diagnostic.

Semi-quantitatif

Ils sont représentés par différents algorithmes d'utilisation des bandelettes de test, qui diffèrent des options déjà décrites en ce qu'ils sont capables de coloration plus ou moins vive de l'indicateur ou de la zone de diagnostic en fonction du niveau d'albumine.

La méthode de recherche est immunochromatographique. Un réactif est appliqué sur la région de la bandelette en contact avec l'échantillon, qui est un anticorps préparé (marqué avec des enzymes). Ils ne répondent qu'à l'indicateur souhaité, à savoir l'albumine.

Chaque ensemble est proposé une échelle de couleurs pour évaluer les résultats. Ils sont déterminés dans les plages de 0 à 100 mg / l, mais en même temps uniquement dans les intervalles "10", "20", "50" ou "100" - c'est-à-dire que l'étude vous permet d'obtenir uniquement des données moyennes. Il existe des options avec une sensibilité allant de 0 à 1000 et 2000 mg / l.

Quantitatif

Laisser mesurer la teneur exacte de la fraction protéique souhaitée; l'analyse d'urine à l'UIA peut être effectuée à l'aide de tests tels que:

  1. Immunodosage enzymatique (ELISA).
  2. Turbidymétrique.
  3. Gel d'agar diffus.
  4. Néphélométrie.
  5. Immunité radio.

Une méthode de calcul de la concentration d'albumine en fonction du niveau de créatinine dans l'urine est également utilisée. À cette fin, divers tests biochimiques sont utilisés; les données sont obtenues en remplaçant les valeurs disponibles dans des formules spéciales. L'étude est montrée dans les cas où il n'est pas possible d'utiliser les analyses listées dans la liste (équipement de laboratoire, niveau des coûts financiers).

Préparation de l'étude

Si l'étude est réalisée dans un seul échantillon d'urine, vous devez collecter du matériel:

  • après hygiène des organes génitaux externes;
  • empêcher l'humidité de pénétrer dans le récipient;
  • en portion moyenne.

Videz la vessie dans les toilettes pendant les premières secondes. Ensuite, vous devez collecter l'échantillon dans une tasse propre (de préférence en pharmacie stérile), le reste du matériel est également dans les toilettes, il n'est pas utilisé.

L'urine quotidienne est collectée comme suit:

  1. La première portion du matin est libérée dans les toilettes.
  2. Ultérieur - dans un récipient spécial.
  3. Complétez la collection après une nuit de sommeil le lendemain..
  4. Mélanger le contenu, verser environ 50-100 ml dans un récipient propre et sec.
  5. Sur l'étiquette, en plus des données personnelles pour l'identification du patient, écrivez la quantité totale d'urine par jour.
  6. Livré au laboratoire au plus tard 1,5 à 2 heures.

Déchiffrer les résultats

Pour évaluer l'analyse d'urine pour la microalbuminurie, un tableau est utilisé:

InterprétationSélectionConcentration
Portion individuelle (matin)Volume quotidien (en 24 heures)
Unités
mcg / minmgmg / l
NormeJusqu'à 20Jusqu'à 30Jusqu'à 20
UIA20-20030-30020-200
Macropoterium (excrétion très intense) d'albumine↑ 200↑ 300↑ 200

Si le rapport albumine / créatinine est calculé, vous pouvez parler d'UIA quand il correspond à:

  • femmes - 3,5-30 mg / mmol;
  • hommes - 2,5-30 mg / mmol.

Il est possible de considérer une augmentation du niveau d'albumine dans l'urine comme un symptôme pathologique uniquement dans les cas où plusieurs tests sont effectués à des intervalles de temps différents, et le résultat reste inchangé (sauf que les indicateurs augmentent).

Microalbuminurie dans le diabète: comment faire un test d'urine, normes, traitement

Les premiers signes de lésions rénales comprennent la microalbuminurie dans le diabète, qui est importante pour déterminer les tactiques de traitement..

En règle générale, ils ne prêtent pas l'attention voulue à l'état des reins. Cela s'explique par le développement à long terme de la néphropathie avec des signes rares.

Mais cela conduit, dans le résultat final, à une insuffisance rénale. La capacité de prévenir une formidable complication de l'hypoinsulinisme, la glomérulosclérose, dépend de la rapidité du diagnostic..

Qu'est-ce que l'albuminurie??

Les albumines sont un type de protéine qui se forme dans le foie et est présent dans le plasma sanguin. Leur volume est d'environ 60% de toutes les protéines.

Les fonctions remplies par l'albumine sont importantes pour:

  • pression osmotique stable dans les systèmes du corps;
  • transport de produits produits à la fois par des organes internes (bilirubine, acides gras, urobiline, thyroxine), ainsi que provenant de l'extérieur;
  • créer une réserve de protéines.

Les molécules d'albumine sont de petit volume, ont la plus grande mobilité, et la plupart d'entre elles.

Par conséquent, s'il y a une violation dans les reins, les fonctions de filtrage sont perdues principalement. L'apparition d'une petite quantité de protéines dans l'urine - la microalbuminurie - est caractéristique du niveau initial de lésions rénales diabétiques.

L'insidiosité de cette étape est l'absence de manifestations externes de la lésion, mais le processus pathologique continue de se développer. Après quelques années (12-15) de la manifestation du diabète, le stade de la protéinurie commence - une nette perte de protéines par le corps.

Il existe déjà des symptômes évidents de la maladie: gonflement, accumulation de pression, faiblesse. La progression de la pathologie conduit au stade urémique - une insuffisance rénale se développe.

Des pertes, même d'une petite quantité de protéines, indiquent déjà des lésions rénales importantes. Mais dans un premier temps, avec un traitement rapide, il est possible de suspendre le processus.

Comment passer une analyse d'urine pour la microalbuminurie dans le diabète?

Si le diabète est détecté, le patient doit être testé périodiquement pour la microalbumine dans l'urine pour une reconnaissance précoce des changements dans les structures rénales.

La méthode habituelle pour un tel diagnostic n'est pas efficace. Pour une détermination plus précise, le dosage radioimmunologique, le dosage immunoenzymatique et les méthodes immunoturbidimétriques sont utilisés en laboratoire.

Il est préférable de recueillir l'analyse pendant la journée dans un pot propre de 3 litres. Puis séquentiellement:

  • le liquide est mélangé;
  • 150 ml sont coulés dans un récipient stérile;
  • un assistant de laboratoire reçoit des informations sur la quantité totale d'urine.

Le niveau de perte d'albumine varie avec le temps et la position du corps..

Ainsi, leur excrétion augmente en position verticale, avec exercice, nutrition protéique, infection urologique, maladie cardiaque, tabagisme. L'âge avancé, l'obésité, la race se reflètent également dans les résultats..

Avant de collecter l'analyse, vous devez:

  • réduire la pré-consommation de protéines, de sel, de produits qui tachent l'urine, d'eau avec de la nourriture;
  • observer la paix physique, exclure les troubles;
  • N'exposez pas le corps à des températures extrêmes;
  • ne pas fumer;
  • hygiène avant de collecter l'urine.

Il existe une méthode rapide pour déterminer les microprotéines (bandelettes sensibles).

Avec leur aide, vous pouvez effectuer une analyse à domicile en quelques minutes. Les résultats sont clairement visibles lors de la comparaison de la zone colorée de la bande avec l'échelle mise en évidence sur l'emballage. La sensibilité du test est élevée, mais avec un résultat négatif, il est préférable de répéter l'analyse en laboratoire.

Normes chez les personnes en bonne santé et les diabétiques

Les personnes en bonne santé sécrètent également une petite quantité de protéines. La quantité totale de protéines est normale - environ 150 mg / dl, et l'albumine - moins de 30 mg / dl en une seule portion.

Pertes quotidiennes jusqu'à 30-300 mg / jour. Une augmentation des indicateurs peut indiquer une pathologie.

Lorsqu'il est difficile de déterminer l'heure à laquelle l'urine a été collectée, le rapport albumine / créatinine est déterminé. Chez l'homme, cet indicateur est légèrement inférieur - 2,5 mg / μmol est normal. Pour les femmes, 3,5 mg / μmol. De plus en plus de gens parlent de la douleur du processus.

Étant donné que l'excrétion d'albumine dans l'urine dépend de nombreux facteurs et peut être détectée occasionnellement dans un corps sain, il est recommandé de faire trois tests consécutifs en 3-6 mois.

Raisons du rejet des résultats de la recherche

Les lésions rénales dans le diabète de type 1 et de type 2 sont associées à une lésion spécifique:

  • systèmes métaboliques;
  • vaisseaux sanguins (artérioles).

La carence en insuline entraîne un épaississement de la membrane principale des capillaires glomérulaires et une augmentation de la lumière intravasculaire due à une fixation accrue du sucre aux molécules.

Le facteur vasculaire dans le trouble diabétique initial affecte l'augmentation du taux de filtration glomérulaire, ce qui provoque une augmentation de la pression à l'intérieur des capillaires. L'hypertrophie des glomérules et la perméabilité vasculaire augmentent. Cela favorise la pénétration de l'albumine dans l'urine..

Traitement et normalisation de la microalbuminurie dans le diabète

Dans le développement de méthodes de traitement du diabète, la diabétologie a obtenu des résultats significatifs. De nouveaux médicaments sont constamment créés pour remplacer l'insuline endogène..

En outre, cette section de la médecine est engagée dans la sélection de régimes alimentaires individuels, la prévention primaire, qui vise non seulement à traiter le diabète, mais aussi à réduire sa survenue..

Au stade de la microalbuminurie, qui est déjà une complication de la maladie, il faut:

  • ajuster étroitement le métabolisme des glucides des médicaments (principalement par transfert vers des variantes d'insuline);
  • même avec une légère augmentation de la pression artérielle, utilisez des inhibiteurs de l'ECA ou un groupe analogique (s'ils sont intolérants), car ils ont des propriétés néphroprotectrices;
  • utiliser des statines en thérapie;
  • suivre un cours de traitement avec des angioprotecteurs et des antioxydants.

De plus, il est nécessaire d'observer un certain régime dans:

  • nutrition (restriction des glucides simples, frits, épicés, salés);
  • travailler et se reposer (ne pas surcharger);
  • activité physique (exercice régulier avec une charge dosée);
  • fonctionnement sain (sans dépendances nocives).

Analyse d'urine pour la microalbumine

La microalbuminurie (MAU) peut être le premier signe d'une altération de la fonction rénale, elle se caractérise par une quantité anormalement élevée de protéines dans l'urine. Des protéines telles que l'albumine et les immunoglobulines aident à la coagulation du sang, équilibrent les fluides dans le corps et combattent les infections.

Les reins éliminent les substances indésirables du sang à travers des millions de glomérules filtrants. La plupart des protéines sont trop grosses pour franchir cette barrière. Mais lorsque les glomérules sont endommagés, les protéines les traversent et pénètrent dans l'urine, ce qui révèle une analyse de la microalbumine. Les personnes atteintes de diabète ou d'hypertension sont plus à risque..

Qu'est-ce que la microalbumine??

La microalbumine est une protéine qui appartient au groupe de l'albumine. Il est produit dans le foie et circule ensuite dans le sang. Les reins sont un filtre pour le système circulatoire, éliminent les substances nocives (bases azotées), qui sont envoyées à la vessie sous forme d'urine.

Habituellement, une personne en bonne santé perd une très petite quantité de protéines avec l'urine, dans les analyses, elle est affichée sous forme de nombre (0,033 g) ou l'expression «des traces de protéines sont trouvées» est écrite.

Si les vaisseaux sanguins des reins sont endommagés, alors plus de protéines sont perdues. Cela conduit à l'accumulation de liquide dans l'espace intercellulaire - œdème. La microalbuminurie est un marqueur du stade précoce de ce processus avant le développement des manifestations cliniques.

Indicateurs de recherche - norme et pathologie

Chez les personnes atteintes de diabète, l'UIA est généralement détectée lors d'un examen médical de routine. L'essence de l'étude est une comparaison du rapport de l'albumine et de la créatinine dans l'urine.

Tableau des indicateurs d'analyse normaux et pathologiques:

SolNormePathologie
HommesInférieur ou égal à 2,5 mg / μmol> 2,5 mg / μmol
FemmesInférieur ou égal à 3,5 mg / μmol> 3,5 mg / μmol

Le taux d'albumine dans l'urine ne doit normalement pas être supérieur à 30 mg.

Pour le diagnostic différentiel de la maladie rénale et de la néphropathie diabétique, deux tests sont effectués. Pour le premier, un échantillon d'urine est utilisé et le niveau de protéines est examiné. Pour la seconde - prenez du sang et vérifiez le taux de filtration glomérulaire des reins.

La néphropathie diabétique est l'une des complications les plus courantes du diabète, il est donc important de se faire tester au moins une fois par an. Plus il est détecté tôt, plus il est facile de le traiter plus tard.

Les causes de la maladie

La microalbuminurie est une complication possible du diabète sucré de type 1 ou de type 2, même si elle est bien maîtrisée. Environ une personne sur cinq ayant un diagnostic de diabète développe une IUA dans les 15 ans.

Mais il existe d'autres facteurs de risque qui peuvent provoquer une microalbuminurie:

  • maladie hypertonique;
  • accablé des antécédents familiaux de développer une néphropathie diabétique;
  • fumeur
  • en surpoids;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • gestose tardive chez la femme enceinte;
  • malformations congénitales des reins;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • amylose;
  • Néphropathie à IgA.

Les symptômes de la microalbuminurie

Aux premiers stades, il n'y a aucun symptôme. Aux stades ultérieurs, lorsque les reins font mal avec leurs fonctions, vous pouvez remarquer des changements dans l'urine et noter l'apparition d'un œdème.

En général, plusieurs symptômes principaux peuvent être notés:

  1. Changements dans l'urine: en raison de l'augmentation de l'excrétion de protéines, la créatinine peut prendre un aspect mousseux.
  2. Syndrome d'œdème - une diminution du taux d'albumine dans le sang provoque une rétention hydrique et un gonflement, qui sont principalement visibles sur les bras et les jambes. Dans les cas plus graves, une ascite et un gonflement du visage peuvent apparaître..
  3. Augmentation de la pression artérielle - il y a une perte de liquide de la circulation sanguine et, par conséquent, le sang s'épaissit.

Manifestations physiologiques

Les symptômes physiologiques dépendent de la cause de la microalbuminurie.

Ceux-ci inclus:

  • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
  • douleur dans la région lombaire;
  • violation de la santé générale;
  • bruit dans les oreilles;
  • mal de crâne;
  • faiblesse musculaire;
  • la soif;
  • éclairs de mouches devant les yeux;
  • peau sèche;
  • perte de poids;
  • petit appétit;
  • anémie;
  • miction douloureuse et autres.

Comment collecter l'analyse?

Comment prendre l'urine pour l'analyse est l'une des questions fréquemment posées au médecin..

Un test d'albumine peut être effectué sur un échantillon d'urine prélevé:

  • au hasard, généralement le matin;
  • sur une période de 24 heures;
  • pendant une certaine période, par exemple à 16h00.

Pour l'analyse, une portion moyenne d'urine est requise. L'échantillon du matin fournit les meilleures informations sur le niveau d'albumine.

Le test UIA est un simple test d'urine. Une formation spéciale pour lui n'est pas requise. Vous pouvez manger et boire comme d'habitude, ne vous limitez pas.

Technique pour recueillir l'urine du matin:

  1. Lavez-vous les mains.
  2. Retirez le couvercle du récipient d'analyse, placez-le avec la surface intérieure vers le haut. Ne touchez pas l'intérieur de vos doigts..
  3. Commencez à uriner dans les toilettes, puis continuez dans le pot de test. Recueillir environ 60 ml d'urine moyenne..
  4. Dans une heure ou deux, l'analyse doit être livrée au laboratoire pour la recherche.

Pour recueillir l'urine sur une période de 24 heures, ne conservez pas la première portion d'urine du matin. Au cours des 24 prochaines heures, collectez toute l'urine dans un grand récipient spécial qui doit être conservé au réfrigérateur pendant 24 heures..

  1. Moins de 30 mg - normal.
  2. 30 à 300 mg - microalbuminurie.
  3. Plus de 300 mg - macroalbuminurie.

Il existe plusieurs facteurs temporaires qui affectent le résultat du test (ils doivent être pris en compte):

  • hématurie (sang dans l'urine);
  • fièvre;
  • exercice vigoureux récent;
  • déshydratation;
  • infections des voies urinaires.

Certains médicaments peuvent également affecter les niveaux d'albumine urinaire:

  • les antibiotiques, y compris les aminosides, les céphalosporines, les pénicillines;
  • médicaments antifongiques (amphotéricine B, griséofulvine);
  • Pénicillamine;
  • Phénazopyridine;
  • les salicylates;
  • Tolbutamide.

Vidéo du Dr Malysheva sur les indicateurs de l'analyse d'urine, leurs taux et les causes des changements:

Traitement de pathologie

La microalbuminurie est un signe que vous risquez de développer des affections graves et potentiellement mortelles, telles qu'une maladie rénale chronique et une maladie coronarienne. C'est pourquoi il est si important de diagnostiquer cette pathologie à un stade précoce..

La microalbuminurie est parfois appelée «néphropathie initiale», car elle peut être le début d'un syndrome néphrotique..

Dans le diabète sucré en association avec l'UIA, il est nécessaire de passer des tests une fois par an pour surveiller votre état.

Les médicaments et les changements de style de vie peuvent aider à prévenir d'autres lésions rénales. Il peut également réduire le risque de maladies du système cardiovasculaire..

Recommandations pour les changements de style de vie:

  • faire de l'exercice régulièrement (150 minutes par semaine d'intensité modérée);
  • respectez un régime;
  • arrêter de fumer (y compris les cigarettes électroniques);
  • réduire l'alcool;
  • contrôler la glycémie et si elle est significativement élevée - consultez immédiatement un médecin.

Avec l'hypertension artérielle, divers groupes de médicaments contre l'hypertension sont prescrits, le plus souvent des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) et des bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (ARA). Leur objectif est important car l'hypertension artérielle accélère le développement d'une maladie rénale..

La présence de microalbuminurie peut être un signe de lésion du système cardiovasculaire, de sorte que le médecin traitant peut prescrire des statines (rosuvastatine, atorvastatine). Ces médicaments abaissent le cholestérol, réduisant ainsi la probabilité d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral..

En présence d'œdème, des diurétiques peuvent être prescrits, par exemple, Veroshpiron.

Dans les situations graves avec développement d'une maladie rénale chronique, une hémodialyse ou une transplantation rénale sera nécessaire. Dans tous les cas, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente à l'origine de la protéinurie..

Une alimentation saine contribuera à ralentir la progression de la microalbuminurie et des problèmes rénaux, surtout si elle abaisse également la tension artérielle, le cholestérol et prévient l'obésité..

En particulier, il est important de réduire la quantité de:

  • gras saturé;
  • sel;
  • aliments riches en protéines, sodium, potassium et phosphore.

Vous pouvez obtenir une consultation plus détaillée sur la nutrition auprès d'un endocrinologue ou d'un nutritionniste. Votre traitement est une approche globale et il est très important de se fier non seulement aux médicaments.

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète