Comment traiter la prévention des maladies de l'obésité hépatique

Le foie est un organe vital du corps humain. Par conséquent, tout échec dans son travail est une menace pour le maintien de la vie humaine. Aujourd'hui, nous parlerons d'une maladie telle que l'obésité hépatique et découvrirons pourquoi les graisses du foie sont si dangereuses pour la santé humaine.

L'obésité est plus courante que vous ne le pensez.

L'obésité hépatique est une maladie très courante, bien que vous n'en ayez probablement jamais entendu parler. Un habitant sur quatre de la planète foie obèse..

Il y a beaucoup plus de personnes souffrant de cette maladie que, par exemple, les patients atteints d'arthrite et de diabète combinés. Cependant, la plupart d'entre eux ne soupçonnent pas l'obésité hépatique, car la maladie se manifeste le plus souvent sous une forme bénigne et ne se manifeste pas pendant de nombreuses années.

Mais à l'avenir, cela peut être la cause de très graves problèmes de santé. Y a-t-il un moyen de sortir de cette situation, demandez-vous? Oui il y a!

Les changements de style de vie, une alimentation saine aident à contrôler l'évolution de la maladie, à éliminer les graisses du foie et à restaurer la santé de cet organe humain extrêmement important.

Quel genre de maladie est-ce - l'obésité du foie?

L'obésité du foie (synonymes - hépatose hépatique grasse, stéatose hépatique) est une maladie hépatique chronique qui survient lorsque la graisse s'accumule dans les cellules hépatiques. Il existe 2 principaux types d'obésité hépatique: l'obésité hépatique non alcoolique et l'obésité alcoolique hépatique, également appelée stéatohépatite..

Un excès de graisse dans le foie peut provoquer des changements qui altèrent sa fonction. Et comme l'une des principales fonctions du foie est de nettoyer le sang des toxines, le bien-être d'une personne empire.

Obésité non alcoolique du foie

Le type le plus courant de dégénérescence graisseuse du foie est l'obésité non alcoolique du foie. L'excès de poids et le fait d'être une femme sont des facteurs favorables au développement de ce type d'obésité. Certaines personnes développent une forme plus grave de stéatohépatite non alcoolique..

Dans le même temps, la taille du foie augmente, ce qui peut éventuellement provoquer une cirrhose du foie, une maladie grave dans laquelle le tissu hépatique est remplacé par du tissu conjonctif, ainsi que le cancer du foie et les maladies cardiaques. Selon les experts, la stéatohépatite non alcoolisée est l'une des principales causes de transplantation hépatique..

Obésité alcoolique du foie

Chez les personnes qui abusent de l'alcool, c'est-à-dire dépassant régulièrement les normes de consommation d'alcool (1 portion d'alcool par jour pour les femmes et 2 portions pour les hommes), ce type d'obésité hépatique se développe souvent.

L'obésité alcoolique du foie est une condition essentielle pour des problèmes de santé plus graves. Avec un abus d'alcool régulier, il y a toutes les chances de gagner une hépatite alcoolique, une cirrhose, une insuffisance hépatique et même un cancer du foie.

L'hépatose du foie gras et ses symptômes

Pendant longtemps, la maladie se poursuit sans symptômes évidents. Mais certaines personnes peuvent ressentir de la douleur et de la plénitude dans l'hypochondre droit. Le diagnostic de laboratoire conventionnel peut ne pas détecter cette maladie..

Pour cela, des tests sanguins spéciaux sont nécessaires, avec lesquels vous pouvez déterminer la graisse dans le foie et les anomalies de son travail. D'autres méthodes de diagnostic peuvent inclure l'échographie du foie et la tomodensitométrie. Dans certains cas, une biopsie est effectuée lorsque le tissu hépatique est prélevé avec l'aiguille la plus fine.

Dégénérescence graisseuse du foie et son traitement

Il n'y a pas de médicaments spéciaux pour traiter l'obésité hépatique, mais une personne est capable de contrôler indépendamment l'évolution de cette maladie, et même de s'en débarrasser. La chose la plus importante est de changer le mode de vie qui a conduit à cette maladie..

Perte de poids et obésité hépatique

Le surpoids est la principale cause d'obésité hépatique. En cas de surpoids, développez un programme avec votre médecin pour normaliser le poids, ce qui implique principalement un régime alimentaire faible en calories et une activité physique suffisante, en particulier avec un mode de vie sédentaire.

Sans danger pour la santé, vous pouvez perdre jusqu'à un kilogramme de poids par semaine. Veuillez noter qu'une perte de poids rapide peut aggraver le cours de la maladie, augmenter encore l'accumulation de graisse dans le foie.

Activité physique et stéatose hépatique

L'exercice, même sous la forme d'une simple gymnastique quotidienne, est une condition importante pour normaliser le poids. La marche rapide d'une durée totale d'au moins 150 minutes par semaine aide à éliminer les graisses du foie..

Le refus de mauvaises habitudes est une condition importante pour la guérison du foie

Avec l'obésité alcoolique du foie, la chose la plus importante est d'abandonner la consommation d'alcool. Ce n'est peut-être pas facile, mais les avantages de cette étape sont énormes..

Thérapie concomitante contre les maladies

N'ignorez pas les maladies concomitantes qui peuvent provoquer un dépôt de graisse dans le foie. Consultez votre professionnel de la santé au sujet de l'arrêt des médicaments qui peuvent provoquer une accumulation de graisse hépatique..

Protégez votre foie de l'hépatite

Afin de protéger votre foie, vous devez vous faire vacciner contre l'hépatite A et l'hépatite B, la grippe et les maladies causées par une infection pneumococcique. Consultez votre médecin si vous prenez de nouveaux médicaments, vitamines ou compléments alimentaires..

Même les médicaments en vente libre peuvent exercer une pression importante sur le foie et aider à accumuler des graisses dans le foie..

Prévention de l'obésité hépatique

Un mode de vie sain réduit de nombreuses fois la probabilité d'obésité. L'activité physique, un régime avec les bons gras riches en légumes, fruits, grains entiers, limitant l'utilisation de boissons alcoolisées aidera à maintenir la santé du foie et à prévenir l'accumulation de graisses dans le foie. De plus, il réduit le risque d'obésité, de diabète, de maladie cardiaque et de vaisseaux sanguins..

Permettez parfois de vous envoyer les plus intéressants en VIBER: JE PERMET

En raison de son asymptomaticité fréquente, l'obésité hépatique est une maladie très insidieuse. S'il existe des conditions préalables qui contribuent au développement de cette pathologie, prenez immédiatement des mesures. Et commencez par consulter un médecin!

Obésité du foie - causes et traitement

Si le foie est hypertrophié et que la personne est préoccupée par des douleurs dans l'hypochondre droit, nous pouvons parler de perturbation du foie et des voies biliaires. La fonction principale du corps est la détoxication des toxines et des agents pathogènes. Les maladies du foie désactivent le travail de tous les organes et systèmes. Une pathologie courante est l'obésité du foie ou l'hépatose graisseuse. Que faire d'un tel diagnostic? Nous découvrirons les causes du processus pathologique et les méthodes de traitement dans l'article ci-dessous.

Obésité du foie - qu'est-ce que c'est?

L'emplacement anatomique du foie est l'hypochondre droit humain. Une veine cave inférieure se jette dans l'organe, transportant le sang vers le cœur. Dans les cellules du foie, le sang et le liquide lymphatique sont filtrés. Les fluides biologiques libérés des agents pathogènes continuent, et la macrophagocytose (division des parois protéiques des micro-organismes étrangers) est déclenchée dans le corps..

Le foie a de nombreuses fonctions importantes pour le corps humain. En plus du fait que les hépatocytes neutralisent les protéines étrangères, l'organe remplit les fonctions suivantes:

  • dépôt d'importants oligo-éléments, vitamines, macro-substances;
  • participation aux processus métaboliques;
  • synthèse de stérols et de bilirubine;
  • impliqué dans la digestion des aliments;
  • pouvoir inactiver les substances nocives et toxiques.

Diverses maladies interfèrent avec le fonctionnement normal du corps et sont également à l'origine de nombreuses maladies secondaires.

L'obésité du foie est un processus pathologique dans lequel l'organe subit des changements dystrophiques et les hépatocytes sont remplacés par des dépôts graisseux. En l'absence de traitement, l'organe «croît» avec le tissu adipeux, perd sa fonctionnalité et le processus passe au stade de chronicité. Heureusement, le processus pathologique est réversible, et en plus, il peut être évité en prenant soin de l'organe.

Selon des études, une infection du foie gras survient chez les personnes menant un mode de vie inapproprié (consommation incontrôlée d'aliments riches en graisses et abus d'alcool). Les citoyens toxicomanes sont moins nombreux. La maladie a un tableau clinique vivant, des symptômes externes de pathologie et des conséquences négatives en l'absence de traitement rapide.

La maladie se déroule en plusieurs étapes:

  • au stade initial, des gouttes de graisse apparaissent, alors qu'il y a des signes de dommages diffus;
  • au stade II, les hépatocytes se brisent et des plaques fibreuses se forment, la «tache» graisseuse augmente, capturant une grande partie de l'organe;
  • au stade III, le foie est complètement rempli d'adipocytes (une unité structurelle du tissu adipeux), les fonctions organiques sont altérées et la récupération est peu probable;
  • Stade IV - caractérisé par la formation de kystes graisseux qui s'étendent au-delà du parenchyme organique.

Stade III et IV - indiquent le début de la cirrhose du foie, par conséquent, des mesures de traitement radicales sont utilisées, cependant, le traitement commence souvent tard et le patient décède.

Les causes de la maladie

L'infiltration graisseuse est sujette aux personnes dépendantes à l'alcool, ainsi qu'aux personnes obèses. L'éthanol (un dérivé de l'alcool éthylique) qui s'est introduit dans le corps se décompose, provoquant des changements dystrophiques dans les hépatocytes. Les cellules rétrécissent et meurent progressivement. À leur place, un infiltrat se forme sous forme de tissu adipeux, ainsi qu'une cicatrice de fibres de tissu conjonctif. Dans le corps d'une femme, les processus pathologiques se produisent plusieurs fois plus rapidement en raison d'un fond hormonal instable.

En cas d'abus de nourriture, la même chose se produit, seul le corps est affecté négativement par les toxines, graisses, protéines et allergènes présents dans le produit. Les hépatologues identifient plusieurs autres causes d'obésité hépatique:

  • facteur héréditaire (le plus souvent associé à une altération des fonctions métaboliques du tube digestif de la vésicule biliaire);
  • cholestérolémie (le résultat de l'obésité alimentaire);
  • hormonothérapie à long terme (perçue comme une dépendance aux drogues);
  • insuffisance digestive chronique de la forme acquise;
  • régimes sans protéines;
  • le jeûne pour réduire le poids corporel;
  • une histoire d'organes gastro-intestinaux;
  • hyperlipidémie et syndrome métabolique (trouvés chez les diabétiques d'une forme indépendante de l'insuline);
  • empoisonnement par des toxines;
  • manger des aliments épicés;
  • antibiothérapie à long terme;
  • malnutrition;
  • Déséquilibre hormonal.

On peut noter en toute sécurité que tout effet négatif affecte négativement l'état de l'organe. Cela est dû au fait que le foie filtre les substances entrantes et, avec leur abondance, ne fait pas face au volume.

Il existe un certain nombre de personnes à risque de contracter la maladie. Il s'agit notamment des alcooliques, des toxicomanes, des toxicomanes, des personnes obèses, quel que soit le stade de la maladie.

Symptômes

Les maladies du foie s'accompagnent d'une augmentation de l'organe, cependant, dans les premiers stades, l'augmentation est insignifiante et le patient seul ne pourra pas palper l'organe. Les principaux signes d'obésité hépatique au stade initial sont des troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, manque de selles) et une sensation d'amertume dans la bouche. Avec la progression de la maladie, des symptômes caractéristiques d'infiltration des hépatocytes gras se développent:

  • augmentation de la douleur dans l'hypochondre droit;
  • nausées sévères et perte d'appétit;
  • élargissement des organes;
  • ballonnements et flatulences;
  • constipation, ou vice versa, diarrhée abondante (tout en changeant la consistance et la couleur des selles);
  • difficulté à digérer les aliments (accès fréquents de brûlures d'estomac);
  • amertume accrue dans la bouche;
  • la formation d'un revêtement jaune sur la langue et un changement de la couleur de la sclérotique des yeux (l'apparition d'une teinte ictérique).

Le patient est vaincu par l'irritabilité, l'insomnie, la perte d'appétit. Les maux de tête, les étourdissements ne sont pas exclus. En l'absence de traitement, la couleur de la peau change (teinte jaunâtre), tremblements des extrémités, augmentation de la transpiration. Le foie atteint une grande taille, visible à l'œil nu, l'estomac se développe et une ascite se développe..

Les symptômes dans les premiers stades de la maladie sont réversibles et si une maladie est détectée à temps, un traitement est effectué, l'organe récupérera progressivement et reviendra pour remplir ses fonctions.

Diagnostique

Il est impossible de diagnostiquer la pathologie indépendamment aux premiers stades. Le remplacement des graisses est un long processus qui se manifeste par des troubles métaboliques mineurs. À l'extérieur, les patients peuvent remarquer un relâchement cutané, des éruptions cutanées sur le visage, une labilité immunitaire. Cela est dû à la capacité réduite du foie à neutraliser les toxines qui sont transportées par le corps dans le sang..

Diagnostic des pathologies hépatiques impliquées chez les gastro-entérologues et hépatologues. Pour le diagnostic, le matériel et les méthodes de diagnostic en laboratoire sont fournis. Les méthodes de laboratoire comprennent:

  • tests généraux de sang, d'urine et d'excréments;
  • détermination du niveau ESR;
  • détection de pigments biliaires dans l'urine;
  • recherche biochimique avec identification obligatoire de la concentration en fractions de bilirubine, cholestérol, triglycérides, protéines et enzymes;
  • système de coagulation pour évaluer la fonctionnalité du corps;
  • détection d'anticorps contre la rubéole et l'hépatite;
  • concentration sanguine d'hormones stimulant la thyroïde.

En plus des tests de laboratoire, des méthodes très informatives sont réalisées avec des équipements modernes:

  1. Diagnostic échographique - pour évaluer les caractéristiques morphologiques de l'organe et établir le stade de la maladie.
  2. IRM;
  3. Une biopsie du tissu de l'organe endommagé (l'analyse la plus informative qui permet d'identifier le "foie gras" de nombreuses autres pathologies hépatiques).
  4. Test respiratoire - vous permet d'établir la capacité du corps à se détoxifier, ainsi que d'identifier le pourcentage d'hépatocytes endommagés et sains.

Ce n'est qu'avec une combinaison de plusieurs méthodes de diagnostic qu'un diagnostic est établi, le degré de lésion hépatique et le stade d'infiltration graisseuse. Sur la base des symptômes diagnostiqués, un plan de traitement et des tactiques pour traiter l'obésité hépatique sont définis. Les méthodes de diagnostic très sensibles révèlent non seulement la maladie, mais aussi la cause possible qui a conduit à la maladie.

Traitement

Le but du traitement de la pathologie hépatique est la normalisation des tissus organiques et l'identification de la cause, pour prévenir la rechute de la maladie. Le traitement de l'obésité hépatique est long, nécessitant un respect attentif des prescriptions médicales et un mode de vie approprié. Il existe plusieurs façons de traiter l'obésité hépatique:

  • correction du mode de vie;
  • thérapie médicamenteuse;
  • chirurgie radicale.

La méthode de thérapie dépend de l'état de l'organe, du tableau clinique et du stade du processus pathologique.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de l'obésité hépatique implique l'apport obligatoire d'hépatoprotecteurs, d'enzymes et d'antioxydants. Les médicaments sont administrés par voie parentérale ou orale, selon la gravité de la maladie.

  1. Les hépatoprotecteurs comprennent Ursosan, Ursofalk, Phosphogliv, Heptral.
  2. Antioxydants couramment utilisés - Hepa-Merz.
  3. Enzymes telles que Créon, Acipol.

La thérapie est complétée par des médicaments anticoagulants (Curantil ou Trental), l'utilisation de complexes vitaminiques et de médicaments pour réduire la concentration de stérols dans le sang. Un traitement symptomatique est effectué, par exemple, si la maladie principale est accompagnée d'hyperthermie ou de flatulences..

Thérapie radicale

En l'absence d'effet thérapeutique ou de détection d'un processus pathologique des stades 3 et 4, une excision de la zone affectée de l'organe est réalisée. L'intervention chirurgicale est associée à divers risques, mais le foie est l'organe capable de récupérer. Les mesures radicales s'accompagnent toujours d'une pharmacothérapie à long terme..

Traitement des remèdes populaires contre l'obésité hépatique

Les médicaments non conventionnels dans le traitement de l'infiltration graisseuse sont particulièrement populaires. De nombreuses plantes, herbes et aliments ont un effet cholérétique. Des recettes alternatives peuvent être utilisées séparément, mais aux stades initiaux de la maladie, ainsi que pour la prévention, et en combinaison avec des méthodes de traitement traditionnelles.

Comment éliminer l'obésité du foie de manière populaire? Trois méthodes efficaces et abordables pour lutter contre les maladies du foie:

  1. Potiron tranché au four et pommes au four sans sucre. Consommez jusqu'à 5 fois par jour. La chair cuite a un excellent effet cholérétique et les vitamines aident à restaurer les hépatocytes affaiblis.
  2. Mélanger le lait chaud dans des proportions égales avec du jus de carotte fraîchement pressé. Utiliser chaud à jeun tous les jours. Le jus de carotte peut être remplacé par de la pulpe de citrouille.
  3. Feuilles de chardon cuites à la vapeur dans un verre d'eau bouillante, insistez quelques heures et prenez deux fois par jour avant les repas.

Privilégiant les méthodes traditionnelles, il ne faut pas s'attendre au résultat de plusieurs réceptions de recettes de guérison. Comme pour le traitement traditionnel, la thérapie dure au moins 2 mois et atteint parfois six mois.

Régime alimentaire pour l'obésité du foie

Pour se débarrasser de l'obésité de l'organe parenchymateux, vous devez reconsidérer le régime alimentaire, car un régime thérapeutique fait partie intégrante de la thérapie antigraisses. Le respect d'une bonne nutrition aide à restaurer la fonction hépatique, à augmenter l'immunité et l'absorption des médicaments. Que puis-je manger avec une obésité du foie?

Avec la pathologie hépatique sous forme d'hépatose grasse, les règles nutritionnelles suivantes doivent être observées:

  • les aliments doivent être cuits à la vapeur sans ajout d'huiles grasses;
  • une interdiction catégorique de la mayonnaise, des boissons gazeuses, de l'alcool, des viandes fumées et des cornichons;
  • dans le régime devrait être du poisson, des céréales, des légumes frais, riches en fibres (les pommes de terre sont interdites);
  • le volume de liquide bu est d'au moins 2 litres.

Il est interdit aux patients de manger des fast-foods, ainsi que de "se livrer" à des collations sèches. Le régime thérapeutique du foie numéro 5 est observé pendant plusieurs années, et parfois à vie.

Complications possibles

Un traitement rapide aide à prévenir les effets négatifs de l'obésité hépatique. Si le traitement est commencé tardivement ou si la technique choisie est inefficace, les complications telles que la fibrose, l'hépatite ou la cirrhose ne sont pas exclues. Les maladies sont graves et endommagent non seulement le foie, mais aussi le corps humain dans son ensemble. À la suite de processus pathologiques, l'insuffisance hépatique se développe avec toutes les conséquences: une baisse de l'immunité, une violation de l'hémostase, une pathologie des organes internes.

La prévention

Les mesures de prévention sont simples et dépendent du désir de la personne d'être en bonne santé. Vous devez mener une vie active et bien manger, auquel cas un excès de poids n'est pas terrible. Il faut abandonner les addictions qui tuent les cellules hépatiques et cardiaques. Il est tout aussi important de prendre des médicaments à temps pour maintenir la fonction hépatique..

Le foie est un organe important du système digestif et du corps dans son ensemble. Les citoyens doivent être plus attentifs à son état, consulter un médecin à temps et ne pas refuser de subir un examen médical. La prévention et le traitement en temps opportun soutiennent le travail du corps, protégeant le corps contre les effets négatifs des toxines et des produits de décomposition.

En Savoir Plus Sur Les Facteurs De Risque De Diabète